L’eau compose pas moins de 60 à 70 % de notre corps. Autant dire qu’elle nous est vitale ! Le coach vous révèle pourquoi il faut en boire avant, pendant et après le sport. Vous allez être surpris !

Sport et eau

1 – L’eau et le volume de sang dans le corps
En plein cours de Zumba®, vous sentez la soif s’imposer tandis que vos performances déclinent ? C’est normal ! Si vous ne buvez pas assez, le volume sanguin diminue, impactant directement l’oxygénation des muscles. Résultat : les efforts deviennent de plus en plus difficiles à réaliser. Voilà pourquoi il convient de boire de l’eau avant, pendant et après l’effort. A noter : l’eau alimente également les glandes salivaires qui nous permettent d’avaler les aliments. Utile pour la collation post-fitness !

2 – Un rôle de lubrifiant côté articulations
L’eau alimente le corps en fluides et permet notamment la lubrification des articulations. Carrément indispensable pour bouger en cours de boxing, de Bodyattack™ ou de cross training ! Elle permet en outre aux yeux de ne pas se dessécher en favorisant la sécrétion de larmes. Et avouons-le, c’est tout même plus facile de faire du sport en y voyant clair !

3 – Boire pour éviter la surchauffe
En plein cours de Bodycombat™ ou de Grit Cardio™, vous suez à grosses gouttes, perdant ainsi jusqu’à plus d’un litre d’eau par heure. Efficace pour réguler la température du corps, la transpiration peut toutefois conduire à la déshydratation. En buvant régulièrement par petites gorgées, on évite le problème et on reste au frais.

4 – S’hydrater pour avoir une jolie peau
Un joli grain de peau et un teint éclatant, on en rêve ! Si hammam et sauna garantissent un effet jolie peau, l’eau permet l’hydratation de l’épiderme en profondeur. En prime, elle favorise l’élimination des toxines, en partie responsables du teint gris et froissé. Une bonne raison de plus pour ne pas s’en priver !

Les « bon à savoir » du coach
N’attendez pas d’avoir soif pour boire, anticipez ! Le corps a besoin d’eau et particulièrement à l’occasion d’une activité sportive. Ayez donc le réflexe bouteille d’eau à chaque visite dans votre salle de sport Wellness. Si vous prévoyez de vous adonner à une séance particulièrement intense, vous pouvez aussi consommer une boisson isotonique qui limitera la perte en sels minéraux liée au phénomène de sudation. Bon sport !

Rendez-vous dans votre salle de sport premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Manque de concentration, déficit de confiance en soi, stress, moral en berne… on passe parfois de l’un à l’autre de ces états en se demandant quoi faire pour sortir de cette spirale infernale. Le coach propose sa solution fitness. Décryptage. 

Bien être fitness

De la danse fitness pour booster la joie de vivre
Les études le prouvent. Des cours collectifs dansés de type Zumba® agissent positivement sur le moral. Voilà une excellente raison pour tester les séances de danse fitness qui figurent au planning de son club de sport Wellness. Sh’Bam™, Bodyjam™, pole dance ou danse orientale… on n’hésite pas à caler un essai dans son agenda !

Du cross training pour développer la sociabilité
Sous les encouragements du coach et porté par l’énergie du groupe de cross training, on se surprend à réaliser deux fois plus de squats sautés, fentes chargées et autres mouvements de musculation que ce que l’on avait imaginé.  Le tout, dynamisé par un bel esprit de groupe qui fait du bien. A tester aussi : le boxing pour des interactions punchy.

Du Bodycombat™ pour canaliser ses ardeurs
Quand la colère gronde, mieux vaut trouver un exutoire sportif. Savant mélange de sports de combat et d’arts martiaux, Bodycombat™ permet de se défouler sans pour autant blesser quelqu’un (ou se blesser) puisque le cours ne comporte pas de coups directs. Dans le même esprit : le boxing qui combine intensité cardio et méthodes de combat.

Du yoga pour affûter la capacité de concentration
Du genre à zapper tout le temps et à oublier les rendez-vous les plus importants ? Un cours de yoga par semaine s’impose ! En obligeant l’esprit à se recentrer tout en optimisant la respiration, cette discipline ancestrale invite à la maîtrise de soi et restaure la paix des esprits les plus tourmentés. A pratiquer en complément : le tai-chi et le qi-gong.

De la pole dance pour relancer la confiance en soi
Déjà essayé de vous balancer gracieusement suspendue à une barre métallique et ce, la tête en bas ? En incarnant de véritables challenges sportifs, les postures de pole dance mettent le corps et le mental à l’épreuve. Chaque figure réalisée agit comme un ego boost qui redynamise. Un must !

Pour tester les cours collectifs* cités dans cet article, rendez-vous dans l’une des salles de sport Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

* Selon planning des clubs.

Crédit photo : Agence Melbourne – Textes : Skom.

Un hammam ou un sauna après votre séance de sport (Zumba®, Bodypump™, aquabike…), ça vous tente ? Le coach vous en présente tous les bienfaits. Décryptage.

wsc sauna

Sauna : le bain de chaleur sèche
Votre séance de yoga ou de Grit™ terminée, vous passez par la case douche avant d’enchaîner sur l’espace bien-être de votre club de sport Wellness. Objectif : terminer votre session remise en forme par un sauna relaxant. Au-delà de cet aspect détente, le sauna produit bien des effets sur l’organisme. Né en Finlande il y a plus de 2 000 ans, le sauna est une pièce de bois équipée d’un poêle à pierre de lave que l’on arrose pour faire grimper la température jusqu’à, tenez-vous bien, 90 degrés au maximum ! L’action de cette chaleur sèche ? En diminuant le tonus musculaire et en activant la circulation qui booste l’élimination des toxines, elle limite les courbatures. Plutôt sympa après un cours intense de pole dance ou de Sprint™ ! Autre avantage de la chaleur : son effet antalgique qui préserve des douleurs et qui favorise une meilleure récupération. A plébisciter donc dès que les températures baissent et que l’envie de cocooner pointe son nez.

Hammam : un climat tropical
Avec le hammam, vous entrez dans une autre dimension. En ouvrant la porte de cette pièce ornée de mosaïques, vous êtes accueilli par une atmosphère embuée puisque près de 100 % d’humidité remplissent l’espace ! Côté température, le thermomètre affiche entre 37 et 50 degrés. Plus facile à supporter sur la durée mais tout autant efficace. Justement, en matière d’effets positifs sur le corps, retenez que ce bain de vapeur issu de la tradition orientale possède un effet relaxant reconnu. Les études ont révélé que le hammam (à l’instar du sauna), favorisait la sécrétion d’une hormone participant à créer une sensation de bien-être. Autre bienfait et non de moindres, il profite aux voies respiratoires encombrées en purifiant les voies nasales. Le bon tip : pensez à répandre quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus pour en augmenter les effets ! Et enfin, hammam et sauna contribuent à assainir la peau et débarrassant les pores de leurs impuretés. Résultat : un effet peau de bébé des plus kawaï !

Envie d’un bain de chaleur sèche ou d’un bain de vapeur ? Ça tombe bien, chaque centre de remise en forme Wellness Sport Club comporte une zone bien-être équipée d’une piscine, d’un sauna, d’un hammam et même, pour certaines salles, d’un jacuzzi ! Pour en profiter, rendez-vous à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Utilisé notamment lors des cours de Pilates Ball inventés par Wellness Sport Club, le ballon fitness recèle un maximum de bienfaits. Portrait d’un accessoire fitness à la douceur redoutable.

Swiss ball et ballon fitness

1/ Le ballon fitness et son effet ventre plat
A l’instar d’un cours de CX Worx™ ou de CAF, un ballon fitness (ou Swiss ball) renforce considérablement la ceinture abdominale. Et pour cause, les muscles du ventre sont tout particulièrement mis à l’épreuve lorsqu’il s’agit ne serait-ce que de rester assis sur le ballon qui cherche à se dérober au moindre mouvement ! Stimulés à chaque instant, les abdominaux se tonifient en profondeur sans même que l’on s’en rende compte. Parfait pour retrouver une taille de guêpe et un ventre plat !

2/ Le ballon fitness renforce le dos
Sujet au mal de dos ? Le ballon fitness est l’accessoire qu’il vous faut ! D’ailleurs, les cours de Pilates Ball by Wellness ciblent particulièrement le renforcement de lombaires afin de prévenir ou d’atténuer les lombalgies. Autre atout, les micro-mouvements effectués sur le ballon fitness pour garder l’équilibre agissent comme un coup de fouet sur la circulation  sanguine et sur la tonicité du corps en général. A utiliser en complément de cours de stretching, du banc à lombaires et d’exercices de gainage ciblés.

3 / Le ballon fitness améliore posture et équilibre
Vous vous tenez voûté, les épaules vert l’avant ou le dos creusé ? Bonne nouvelle, le ballon fitness va vous aider. Foncièrement instable, il permet de prendre conscience de sa propre posture et oblige à changer souvent de position pour ne pas se renverser. Un outil de rééducation en somme, qui favorise en outre l’équilibre et la concentration. Précieux ! A tester aussi : les cours de danse (pole dance, danse orientale, Bodyjam™…) qui améliorent posture et équilibre.

4 / Le ballon fitness sculpte la silhouette
Au-delà du renforcement de la ceinture abdominale, s’asseoir sur un ballon fitness stimule les membres inférieurs. Sollicités pour tenir l’équilibre, les mollets, fessiers et quadriceps se contactent sur la durée, se renforçant ainsi en profondeur. Et si rester assis était le nouveau moyen de venir à bout de la cellulite et de tonifier le bas du corps ?

Envie d’essayer ? Rendez-vous dans votre salle de sport premium Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Si vous souffrez de maux de tête après votre séance de fitness ou que vous avez passé votre cours de Zumba à cligner des yeux, ne cherchez pas, l’eau vous manque ! Pour rester bien hydraté en toutes circonstances, découvrez ci-après les symptômes surprenants qui doivent vous alerter !

Sport et hydratation

Quand le corps s’exprime
Fitness (RPM™, step, Bodycombat™) ou musculation, quel soit le sport pratiqué, la transpiration entraîne une perte d’eau et de minéraux. Voilà pourquoi il est recommandé de boire, notamment de l’eau minérale. Objectif : maintenir vos performances de champion d’aquabike ou de cross training au top et éviter certains désagréments physiques. Parmi eux, le mal de tête arrive en pole position. Et pour cause, en cas de manque d’eau, le cerveau, moins bien irrigué, perd en élasticité. Et ça fait mal ! Le bon réflexe ? Boire un grand verre dès les premiers symptômes et attendre quelques minutes avant de prendre un cachet. Autre signe et non des moindres, des clignements d’yeux plus rapides qu’à l’accoutumée doivent vous alerter. Asséché par le manque d’eau, l’œil a besoin de se réhydrater plus souvent grâce au clignement. Enfin, si vous allez moins souvent que d’habitude aux toilettes et que vos urines semblent plus foncées, buvez ! Le conseil du coach : pour ne pas manquer d’eau, le bon réflexe consiste à boire en petites quantités avant, pendant et après la séance de fitness.

Des effets sur le comportement
Mais que se passe-t-il aujourd’hui ? Vous qui pratiquez le Bodyjam™ depuis des mois, vous avez beaucoup de mal à coordonner vos mouvements pendant le cours ! De toute façon, vous vous êtes levé du mauvais pied ce matin. Doté d’une humeur massacrante, vous auriez besoin d’un bon cours de yoga histoire de vous détendre. Un seul conseil : buvez vite ! Le manque d’eau, nécessaire au bon fonctionnement des cellules du cerveau, agit sur la capacité de concentration. Voilà ce qui explique à la fois les problèmes de coordination et la mauvaise humeur. De là à offrir un pack d’eau à votre voisine revêche, il n’y a qu’un pas !

Le manque d’eau se lit sur la peau
C’est toujours la même histoire. A la sortie de votre cours de Bodypump™ ou de Bodyattack™, vous avez une vilaine sensation de peau qui tire. En vous regardant d e plus près, vous notez de petites rides autour des yeux. C’est un signe évident de déshydratation ! Pour en être sûr, un test existe. Pincez la peau de votre visage qui doit revenir sans délai dans sa position initiale. Autre signe à prendre en compte pour les filles : la tenue du maquillage, moins bonne lorsque la peau manque d’eau.

Besoin de conseils de pros du sport ? Rendez-vous dans votre salle de sport premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

La salle de sport, c’est votre truc. Les courbatures, un peu moins. Pour vous lever du bon pied à l’issue d’un cours de boxing ou de Grit™ particulièrement intense, lisez ce qui suit !

Sport et courbatures

Une bouteille d’eau pour le sport
Le bon réflexe pour limiter les douleurs liées aux courbatures ? L’hydratation ! Quel que soit le type d’effort (musculation, cardio-training) ou le type d’activité fitness choisie (Zumba®, aquabike, Bodysculpt…), le coach conseille de boire avant, pendant et après l’effort. Le tout, par petites gorgées régulières histoire de ne pas malmener votre estomac. Résultat : le corps élimine plus facilement les toxines responsables (en partie) des courbatures. Précision : évidemment, il convient de boire de l’eau ou une boisson sportive (on évite les sodas, trop sucrés.).

Un échauffement digne de ce nom
Pourquoi croyez-vous que les cours de Sh’Bam™, step, Bodyattack™ et autres concepts fitness débutent toujours par un échauffement ? Pour mettre le corps en condition et ainsi limiter les risques de blessure et l’intensité des courbatures. Si vous vous entraînez seul sur le plateau de musculation ou l’espace fonctionnel, pensez-y et calez donc un tour sur l’espace cardio en début de séance. En fonction de votre profil, 10 à 15 minutes suffiront à lancer la machine. Tapis de course, vélo assis ou allongé, elliptique ou rameur… faites votre choix en fonction de l’effort qui va suivre !

Des étirements en fin de séance de sport
A l’instar de l’échauffement, les étirements doivent faire partie intégrante de votre entraînement sportif. Leur action vise principalement à irriguer le muscle grâce à un afflux de sang qui va chasser les toxines et l’acide lactique en partie responsable des courbatures. Ça brûle et ça tiraille ? Cela signifie que le mouvement est efficace, maintenez votre effort ! La bonne idée : enchaîner sur un hammam ou un sauna afin de renforcer les effets des étirements, relaxation en prime !

Les petits trucs anti-courbatures qui marchent
L’arnica, vous connaissez ? En granules homéopathiques ou en gel, cette plante soulage les douleurs et aide à prévenir les courbatures. Autre petit remède qui a fait ses preuves : le bain chaud agrémenté de bicarbonate de soude. Au-delà de son effet peau douce, ce produit magique est alcalin et agit donc contre l’acidité qui favorise les courbatures. A tester !

Besoin d’un conseil ? Votre salle de remise en forme à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne vous accueille 7 jours sur 7 !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

 

L’eau compose pas moins de 60 à 70 % de notre corps. Autant dire qu’elle nous est vitale ! Le coach vous révèle pourquoi il faut en boire avant, pendant et après le sport. Vous allez être surpris !

Sport et eau

1 – L’eau et le volume de sang dans le corps
En plein cours de Zumba®, vous sentez la soif s’imposer tandis que vos performances déclinent ? C’est normal ! Si vous ne buvez pas assez, le volume sanguin diminue, impactant directement l’oxygénation des muscles. Résultat : les efforts deviennent de plus en plus difficiles à réaliser. Voilà pourquoi il convient de boire de l’eau avant, pendant et après l’effort. A noter : l’eau alimente également les glandes salivaires qui nous permettent d’avaler les aliments. Utile pour la collation post-fitness !

2 – Un rôle de lubrifiant côté articulations
L’eau alimente le corps en fluides et permet notamment la lubrification des articulations. Carrément indispensable pour bouger en cours de boxing, de Bodyattack™ ou de cross training ! Elle permet en outre aux yeux de ne pas se dessécher en favorisant la sécrétion de larmes. Et avouons-le, c’est tout même plus facile de faire du sport en y voyant clair !

3 – Boire pour éviter la surchauffe
En plein cours de Bodycombat™ ou de Grit Cardio™, vous suez à grosses gouttes, perdant ainsi jusqu’à plus d’un litre d’eau par heure. Efficace pour réguler la température du corps, la transpiration peut toutefois conduire à la déshydratation. En buvant régulièrement par petites gorgées, on évite le problème et on reste au frais.

4 – S’hydrater pour avoir une jolie peau
Un joli grain de peau et un teint éclatant, on en rêve ! Si hammam et sauna garantissent un effet jolie peau, l’eau permet l’hydratation de l’épiderme en profondeur. En prime, elle favorise l’élimination des toxines, en partie responsables du teint gris et froissé. Une bonne raison de plus pour ne pas s’en priver !

Les « bon à savoir » du coach
N’attendez pas d’avoir soif pour boire, anticipez ! Le corps a besoin d’eau et particulièrement à l’occasion d’une activité sportive. Ayez donc le réflexe bouteille d’eau à chaque visite dans votre salle de sport Wellness. Si vous prévoyez de vous adonner à une séance particulièrement intense, vous pouvez aussi consommer une boisson isotonique qui limitera la perte en sels minéraux liée au phénomène de sudation. Bon sport !

Rendez-vous dans votre salle de sport premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Avec l’été, la sensation de jambes lourdes ne vous quitte plus. Quel sport pratiquer, quels cours de fitness choisir ? Le coach vous livre ses conseils ciblés et ses astuces pour vous soulager.

Jambes lourdes

Le mot d’ordre : bougez !
Pour lutter contre l’insuffisance veineuse et soulager les jambes lourdes, rien de tel qu’une activité physique régulière. Au quotidien, la marche représente un allié de choix pour relancer la circulation sanguine. Oubliez donc la voiture et privilégiez les baskets voire le vélo pour vous rendre au travail. A noter : le mouvement de pédalage stimule les muscles des jambes de manière ciblée. A vous donc les cours de RPM™ ou de Sprint™ en fin de journée !

Choisissez des activités sportives ciblées
Si le tapis de marche et le studio de bike risquent de devenir vos meilleurs amis, d’autres cours de fitness s’imposent dans la lutte anti-jambes lourdes. Champion toutes catégories, l’aquabiking incarne sans doute le must en la matière. En cause, l’effet drainant des mouvements pratiqués dans l’eau qui agissent comme un massage. Rafraîchissant, curatif et préventif. A plébisciter donc, à l’instar d’autres spécialités de fitness aquatique (Aquadynamic™, aquagym, Aquatonus™…). Autre piste, la gymnastique douce, les cours de yoga et de Yochiga dont les postures peuvent apporter des bienfaits côté circulation. En revanche, évitez à tout prix les sports à impact qui ont tendance à intensifier le problème (squash, tennis, basket…).

5 conseils futés pour lutter contre la sensation de lourdeur dans les jambes
Si le sport et des activités fitness ciblées peuvent aider, certaines mesures alimentaires contribuent à lutter contre le malaise. Modérez donc votre consommation d’alcool, de plats épicés et de café. Et débarrassez-vous au plus vite de vos quelques kilos superflus afin d’alléger vos gambettes. Enfin, sachez qu’une exposition prolongée à la chaleur a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins. Jouez donc les lézards avec parcimonie cet été et limitez épilations à la cire chaude, hammam ou sauna. Côté vêtements, les slims et autres habits serrés agissent sur la circulation en comprimant le corps. Jouez-là plutôt ample et vaporeux, vous n’en serez que mieux. Le tip qui va bien : un jet d’eau froide après chaque douche suivi d’un massage de bas en haut et vos jambes vous diront merci !

Envie de partager vos trucs à vous ? Rendez-vous sur la page Facebook de votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour nous dévoiler vos bons conseils.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

En pleine séance de Bodypump™, votre mollet se tétanise jusqu’à vous immobiliser. C’est la crampe ! De quoi s’agit-il, comment la soulager et prévenir toute récidive ? Les explications du coach pour ne plus souffrir.

Crampe et sport

Qu’est-ce qu’une crampe ?
Votre muscle se contracte brutalement et refuse de revenir à sa position initiale, vous êtes victime d’une crampe. Et généralement, le doute n’est pas permis en raison de la douleur caractéristique qui accompagne cette contraction prolongée. OK, vous ne pouvez plus bouger mais n’est pas une raison pour zapper votre cours de Zumba®, de pole dance ou de RPM™ !

Pourquoi souffrez-vous de crampes pendant vos séances de sport ?
Les causes d’une crampe pendant une séance de fitness ou de musculation sont multiples. Absence d’échauffement, manque d’hydratation et de magnésium ou fatigue musculaire expliquent généralement le phénomène. Si certains préfèrent attendre que ça passe, chez Wellness, on est plutôt du style à agir vite et bien pour résoudre le problème. Top 3 des gestes à réaliser ci-dessous !

Comment en venir à bout ?
En plein effort dans la piscine de votre centre de remise en forme, une crampe vient immobiliser votre cuisse, compromettant la fin de votre séance d’aquabike. Premier réflexe à adopter : stoppez l’effort. Filez donc vous hydrater en ingérant une grande quantité d’eau par petites gorgées. Attaquez ensuite le problème là où ça fait mal en effectuant de petits massages sur le muscle pour l’aider à se décontracter.  Soulagé ? Vous pouvez retourner dans l’eau à condition de reprendre progressivement votre cours d’aquabiking afin d’éviter la récidive.

Comment éviter les crampes ?
L’expression mieux vaut prévenir que guérir prend ici tout son sens ! C’est tout simple et ça change tout, pensez à boire avant, pendant et après votre séance de sport. L’échauffement prépare les muscles en douceur aux efforts qui vont suivre, pensez-y. Quant aux étirements, ils permettent à la musculature de se décontracter, limitant ainsi les risque de crampes et de courbatures. Enfin, si vous êtes sujet aux crampes à répétition, envisagez la cure de magnésium qui ne fait de toute façon jamais de mal. L’astuce du coach : mangez des bananes, elles sont riches en magnésium et font à ce titre figure d’aliment anti-crampes. Bon entraînement !

Wellness Sport Club, c’est un réseau de 9 centres de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne et un maximum de conseils sport & santé. Pour toute question, n’hésitez pas à vous adresser à l’équipe sportive de votre club !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

On le sait, la pratique régulière d’un sport possède de multiples bienfaits. Santé, moral, physique… le point sur les 5 bonnes raisons de fréquenter votre centre de remise en forme Wellness !

Musculation - Fitness - Sport - Wellness Sport Club

1 – L’action sur le moral
Allez, avouez-le, vous n’y aviez pas songé. On vous dit sport et vous pensez silhouette, muscles, santé mais pas moral. Et pourtant ! Avez-vous constaté dans quel état de bien-être mental vous vous sentez lorsque vous quittez votre cours d’aquagym, de Zumba® ou votre séance de boxing ? C’est l’effet des hormones et… la satisfaction du challenge accompli qui, à long terme, renforce estime et confiance en soi. De là à dire que le fitness incarne la nouvelle psychothérapie du moment, il n’ y a qu’un pas !

2 – Une posture digne
Courbés sur nos claviers, la tête penchée sur nos écrans, nous souffrons du dos et des cervicales. En pratiquant des disciplines telles que le Pilates, le cross training, le CX Worx™ et d’autres cours de fitness gainants, le corps se muscle en profondeur. Les abdos et les lombaires se renforcent. Résultat : la posture s’améliore et le dos se redresse. Tellement plus élégant !

3 – Un meilleur sommeil
A condition de pratiquer à distance de l’heure du coucher, le sport, qu’il s’agisse de yoga, de Bodysculpt ou de pole dance, favorise le sommeil. A cela, plusieurs explications. Une bonne séance de fitness permet de se défouler donc de se libérer de ses tensions. En prime, le sport permet d’oublier ses préoccupations le temps d’un cours. D’ailleurs, après le sport, on a tendance à aborder les problèmes sous un jour plus positif. Résultat, moins stressé, on s’endort mieux et on profite d’un sommeil plus réparateur.

4 – Une santé de fer
Renforcement osseux, lutte contre le diabète et le cholestérol, vertus anti-cancer, anti-rides, anti-dépresseur naturel… Les résultats des études pour mesurer les bienfaits d’une activité sportive régulière sont formels. Qu’il s’agisse de tai-chi, de Bodypump™ ou d’aquagym, le sport incarne l’allié numéro un de notre santé. Attention toutefois à capitaliser ses effets grâce à une alimentation saine. Longue vie à vous !

5 – Une silhouette remodelée
Qu’on se le dise, on n’a rien sans rien ! Et, sauf à posséder un physique de mannequin dès la naissance et sans effort, un ventre plat et des fesses bombées se méritent. On oublie donc le plateau TV et on file en direction de son club de sport préféré afin de sculpter son corps. Step, Plyo™ et RPM™ pour les jambes et les cuisses, aquabike pour gommer la cellulite, CX Worx™ et CAF pour des abdos béton, plateau de musculation et cross training pour le haut du corps. Et pour une action globale, on teste les concepts qui associent renforcement musculaire et cardio-training. Bodypump™, Bodyattack™ et Bodycombat™ en tête ! C’est parti !

Pour vous entraîner dans un cadre premium et bénéficier des meilleurs conseils en matière de fitness et de musculation, rendez-vous chez Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Agence Melbourne – Textes : Skom.

En mode « je boucle tout » avant les ponts du mois de mai, vous vous préparez assidûment à l’épreuve du maillot de bain tandis que votre agenda menace d’exploser. Faites une pause et dé-com-pressez ! Pour vous aider à lever le pied en toute sérénité, expérimentez 2 concepts anti-stress made by Wellness. Présentation du tai-chi et du yoga anti-stress.

yoga et tai-chi  

Le tai-chi pour rétablir le juste équilibre
A l’évocation du tai-chi, on visualise un groupe en train de réaliser des mouvements lents et coordonnés. Cette gestuelle si particulière ne laisse rien au hasard. Elle contient des enchaînements ciblés pensés pour rééquilibrer le yin et le yang. Autrement dit, le tai-chi recharge les batteries et vient à bout du stress en restaurant les énergies. Également efficace en matière de prévention santé, cet art chinois s’adresse à tous en raison de sa douceur pour les articulations et pour le groupe cardio-vasculaire. La bonne nouvelle c’est que votre club de sport préféré a revisité cette discipline ancestrale pour en extraire un condensé de bienfaits à expérimenter chaque semaine. A pratiquer sans modération lorsque le rythme s’emballe ! Et aussi : yoga énergie, yochiga.

Un cours de Yoga anti-stress pour gérer le moments difficiles
Vous flirtez avec le burn-out ? N’attendez pas qu’il soit trop tard, testez vite un cours de yoga anti-stress ! Grâce à des techniques de gestion du stress et à des enchaînements ciblés pour favoriser la détente musculaire et mentale, ce concept exclusif vous promet le nirvana ! Pour la petite histoire, retenez que ce cours a été imaginé par un maître des arts martiaux spécialement pour Wellness Sport Club. Exercices sur le souffle, astuces de recentrage et acquisition d’une meilleure concentration font partie intégrante du programme. A caser impérativement entre votre cours d’aquabike et de Zumba® si tout vous énerve, que vous souffrez de palpitations, d’idées fixes et aussi de mal de dos !

Pour tester ces deux concepts*, rendez-vous dans votre centre de remise en forme premium Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

*selon planning du club de votre ville.

Crédit photo :  Fotolia – Textes : Skom.

Super motivé, vous fréquentez votre club de sport deux à trois fois par semaine voire plus et votre hygiène alimentaire ferait pâlir plus d’un diététicien . Mais alors pourquoi ne progressez-vous plus ? Les explications du coach.

Coaching

1 – Votre entraînement fitness et musculation manque de variété
Si vous ne perdez plus de poids alors que vous étiez sur la bonne voie de votre plan anti-gras ou que vos muscles font la grève du galbe, checkez votre routine sportive ! Vous faite partie des afficionados du circuit unique que l’on répète à chaque séance ? Voilà l’explication majeure ! Et pour cause, les muscles sont de petits malins qui s’adaptent à l’effort de telle sorte qu’après quelques semaines d’un exercice pratiqué de manière répétitive, le mouvement leur demande un minimum d’énergie. Le tip du coach ? Variez les cours collectifs et misez sur des activités fitness qui associent cardio et musculation comme le Bodypump™, le Grit™ ou le cross training.

Boxing, Bodyattack™ ou RPM™ compléteront  ce programme grâce à leur volet très cardio. Enfin, ne zappez pas le stretching et la dimension détente avec une séance de Bodybalance™ ou de yoga à caser dans votre agenda régulièrement. Le plus : le hammam ou le sauna de fin de séance histoire d’évacuer les toxines… et le stress !

2 – Votre hygiène alimentaire n’est pas adaptée
Vous vous entraînez comme un dingue (Bodycombat™ le lundi, step le mardi, cross training le mercredi…) et vos menus sont aussi légers qu’une plume ? Si vous avez adopté un régime strict et que vous vous privez systématiquement de certaines choses, il est temps de vous interroger sur la pertinence d’une telle discipline. Peut-être êtes-vous allé un peu loin afin de perdre vos kilos superflus tout de suite. A la longue, les privations ont tendance à carencer l’organisme et surtout, à vous faire stagner niveau prise de masse et perte de poids. Le conseil du coach : lâchez du leste et jouez la carte de la variété tout en contrôlant sérieusement la quantité. Résultats et moral au beau fixe garantis ! Autre piste, le grignotage. Si vos repas sont dignes du meilleur centre de thalasso de Bretagne, penchez-vous sur ce que vous consommez entre le petit-déjeuner et le dîner. Sucreries à la pelle, sodas et jus de fruits industriels ? Ne cherchez plus !

3 – Votre corps n’a pas le temps de récupérer
 Accorder un temps de récupération à l’organisme lui permet de profiter pleinement des bienfaits d’une séance de remise en forme. Et les résultats s’en ressentent ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à faire suivre vos sessions musculation ou fitness d’un retour au calme et de quelques minutes d’étirement. Accordez-vous une pause entre plusieurs entraînements et pensez à vous hydrater généreusement.

Une question besoin d’un conseil ? Sollicitez votre coach sportif Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo :  Agence Melbourne – Textes : Skom.

 

Cours collectifs à pratiquer, réflexes alimentaires à adopter… pour purifier votre organisme et booster votre forme physique, suivez les conseils du coach Wellness !

Sport et détox

Du sport pour commencer : 5 cours détox à ne pas manquer
Si vous avez levé le pied sur les activités sportives cet hiver, inutile de vous dire qu’il va falloir vous y remettre sérieusement ! Au programme de vos cours détox, un cours de Bodybalance™ représente le concept fitness idéal pour reprendre le sport en salle. Drainant, ce type de discipline contribue à détoxifier l’organisme. La bonne idée : boire un thé vert après la séance. Autres disciplines à pratiquer au moment de la reprise : yoga, Pilates, Pilates Ball, tai-chi. Parfaits pour une reprise en douceur, ces cours pourront ensuite être complétés par la pratique d’une activité de cardio-training (tapis de course, step, Grit™ cardio…) afin de stimuler les poumons. A pratiquer également : des activités de renforcement musculaire (Bodypump™, Bodysculpt, Wellcircuit…) histoire de galber votre silhouette !

7 règles alimentaires à connaître pour détoxifier poumons, foie et reins
Amateurs de sucre blanc, il va falloir revoir vos habitudes ! Le bon réflexe côté douceurs ? Remplacer les sucres raffinés par du miel, du sirop d’agave ou des fruits (bio si possible). Et hop, la barre chocolatée de 16h00 se transforme en pomme, en poire ou en kiwi ! Côté viandes, faites la part belle à la viande blanche, aux œufs ou au poisson et laissez un peu de côté viandes rouges et charcuterie. Pour les légumes (bio, c’est mieux), c’est sans limite, surtout s’ils ont été cuisinés vapeur et assaisonnés à l’huile d’olive (un filet suffit) plutôt qu’au beurre. N’hésitez pas à citronner et/ou épicer pour relever les saveurs !  A savoir : artichaut, radis noir, pissenlit ou asperge possèdent un effet drainant reconnu. Ne vous en privez pas ! Enfin, songez à bien vous hydrater en privilégiant eau plate et thé vert. Exit alcool, café ou sodas…

Et pour aller plus loin
Ce type de cure détox, qui associe sport et alimentation saine, agit à plusieurs niveaux. L’état général s’améliore, atténuant la sensation de fatigue et la nervosité. A noter également : une amélioration du sommeil et de la qualité de la peau. Pour décupler les bienfaits d’un tel programme, intégrez un bain de vapeur (hammam) ou de chaleur sèche (sauna) à votre programme et retrouvez la pleine forme avant l’été !

Besoin d’en savoir plus et de trouver votre programme d’entraînement sur mesure ? N’hésitez pas à solliciter vos coachs sportifs Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

 

Vous rougissez à l’idée de vous retrouver avec des auréoles sous les bras ou pire, de laisser un sillage odorant après votre cours de Bodyattack™ ou de boxing ? Spray déodorant, stick ou roll-on, avec ou sans alcool, suivez le guide !

stretching-et-gym-soft

 

Transpiration et sport : quel rapport ?
Si vous détestez transpirer et que vous envisagez la sueur comme un problème gênant, retenez qu’il s’agit avant tout d’un phénomène naturel et carrément utile ! En effet, dès que le corps dépasse une certaine température, la transpiration s’active afin de maintenir l’organisme à 37° C. Localisée notamment au niveau des aisselles, elle peut toutefois devenir embarrassante lorsqu’elle révèle quelques odeurs et autres traces pendant une séance de musculation ou de fitness. Voilà pourquoi miser sur le bon déodorant s’avère important !

Le déodorant classique : la formule en spray
Avec ou sans alcool (peaux sensibles, s’abstenir), le déo en spray fait partie du décor dans les vestiaires des clubs de sport. Si son utilisation peut déranger les sportifs qui se trouvent à proximité immédiate de la vaporisation, le spray pêche par son manque de précision. En clair, on en met un peu partout et pas forcément pile sur la zone concernée. En revanche, il s’avère pratique à transporter quand il adopte un format mini. Facile alors de le glisser dans un sac de sport pour filer vers son cours de Zumba® préféré ! A noter : c’est la formule la plus adaptée à la pilosité des hommes. Pensez à le choisir sans gaz pour le respect de l’environnement.

Le stick et son efficacité spéciale cardio
Pas de temps de séchage et une efficacité redoutable font du stick un de vos meilleurs alliés en matière de lutte contre la transpiration ! Idéal pour affronter un cours de RPM™, une séance d’elliptique ou un step, le stick se transporte facilement en raison de son format réduit. Autre avantage : il ne tâche pas les vêtements. Qu’on se le dise ! Le moins : une formulation qui colle à la peau.

Le roll-on et son effet fraîcheur
Dans la même lignée que le stick déodorant, le roll-on joue quant à lui la carte de la fraîcheur grâce à une émulsion humide déposée à même la peau. Non collante, cette formulation sèche en un clin d’œil. Le roll-on ou déo bille est parfaitement adapté à des sports intenses de type cross-training, Les Mills Grit Cardio™ ou Bodypump™. Le hic : certains déodorants laissent des traces sur les vêtements.

Les 3 conseils futés du coach Wellness
Pour limiter la transpiration, misez sur des vêtements en fibres naturelles. Préférez le coton à des matières synthétiques ou investissez dans des matériaux et des coupes techniques qui favorisent l’évacuation de la sueur. Autre piste : testez le bicarbonate de soude (une pincée à même la peau) pour son action désodorisante. Enfin, pour limiter les odeurs, surveillez votre alimentation juste avant la séance de fitness : évitez la consommation d’alcool, d’ail, d’oignon ou encore de protéines animales en grande quantité.

Amateurs de musculation, de danse, de cardio-training, de sports aquatiques… rendez-vous dans votre centre de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Les températures de décembre vous font grelotter ? Votre centre de remise en forme Wellness possède une solution bien-être et détox à ne pas manquer. Les vertus du hammam et du sauna, c’est maintenant !

sauna

Les bienfaits de la chaleur intense après le sport
Rien de tel qu’un bain de chaleur sèche (sauna) ou humide (hammam) après une séance de fitness (Bodypump™, Zumba®, aquabike) ou de musculation ! Sensation de relaxation, diminution des courbatures, effet peau douce… les effets bénéfiques du hammam et du sauna sont multiples. Esprit oriental ou nordique attitude, à vous de choisir !

Le bain turc : de la vapeur à 50°
C’est la première fois ? Commencez donc par vous asseoir sur la mosaïque du hammam de votre club de sport avant de vous allonger doucement. Là, dans une ambiance lumineuse tamisée, laissez-vous bercer par le son du jet de vapeur. Vous allez rapidement sentir les effets du lâcher-prise. Sortez à l’issue de 10 mn et hydratez-vous afin de compenser la perte en eau. Idéal pour assainir les voies respiratoires, le hammam incarne en outre un véritable rituel de beauté en ouvrant les pores de la peau afin d’éliminer les cellules mortes. Son air chargé d’humidité à 100 % atteint les 50° et vous plonge dans une atmosphère embuée des plus relaxantes. Autre avantage : un bain de vapeur après le sport (cardio-training, renforcement musculaire) favorise l’élimination des toxines et notamment de l’acide lactique responsable des courbatures. Le bon réflexe : regardez-vous dans le miroir après la séance, jolies joues roses et teint net garantis ! A faire : un gommage sous la douche dès votre sortie du hammam.

Sauna : un bain de chaleur à 100°
Il fait sec et très chaud dans un sauna. Si vous n’avez jamais expérimenté de bain de chaleur, commencez donc plutôt par un hammam afin de tester votre résistance à une température de 50°. En revanche, si des températures comprises entre 70 et 100° ne vous font pas peur, rendez-vous dans la jolie cabane de bois de votre club de sport Wellness. Là, un poêle équipé de pierres volcaniques diffuse une chaleur ultra-sèche aux effets multiples. Booster de circulation sanguine, le sauna favorise l’élimination des toxines par la transpiration, vous préservant des courbatures. Purifiant, il laisse la peau particulièrement douce et procure un sentiment de détente très agréable. A noter : vous verrez perler des gouttes de sueur à l’issue de quelques minutes dans le sauna. Sortez lorsque les gouttelettes apparaissent sur tout le corps afin d’éviter un éventuel coup de chaud.

A savoir : tous les centres* de remise en forme premium Wellness Sport Club disposent d’un hammam et d’un sauna. Rendez-vous dans votre salle à  BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en profiter !

* sous réserve de travaux finalisés.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Journées plus courtes, froid qui s’installe… la grisaille vous mine et fait grimper votre niveau de stress ? Pour éviter de craquer avant la fin de l’année, rendez-vous dans votre centre de remise en forme Wellness. Au programme : cours de tai-chi et de yoga anti-stress. C’est parti !

Yoga Wellness Sport Club

Tai-chi : rééquilibrer yin et yang
A l’évocation du tai-chi*, on a tous la même image en tête. Celle d’un jardin ensoleillé dans lequel un groupe de pratiquants vêtus de blanc réalisent des mouvements lents et coordonnés. Rien que d’y penser, on se sent déjà mieux ! Idéal pour rééquilibrer les énergies, cet art chinois s’avère en outre efficace en matière de prévention santé et redoutable pour lutter contre le stress. A tester pour se ressourcer ! La bonne idée : enchaîner sur un sauna ou un hammam à l’issue du cours.

Yoga anti-stress : apprendre à gérer son niveau de stress
Avec le yoga anti-stress*, vous disposez d’un concept exclusif spécialement pensé pour vous éviter le burn out. Développé par un maître des arts martiaux, ce cours équilibre et santé by Wellness condense les enchaînements de postures les plus efficaces pour lutter contre le stress. En prime, vous bénéficiez de techniques éprouvées pour apprendre à gérer le mal du siècle. Exercices sur le souffle, astuces de recentrage et acquisition d’une meilleure concentration font partie intégrante du programme. A pratiquer sans faute si tout vous agace, que vous souffrez de palpitations, de tremblote intempestive, de troubles du sommeil ou d’idées fixes !  A prévoir : tenue confortable, serviette, bouteille d’eau.

A pratiquer en complément* : yochiga, yoga énergie, yoga traditionnel.

*Tous ces cours sont enseignés dans le réseau Wellness Sport Club selon la programmation de chaque salle à BesançonClermont-FerrandGrenoble Lyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Wellness Sport Club – Textes : Skom.

Pas toujours facile de se laver les cheveux en pleine journée, après une séance de fitness. S’il ne vous reste que 5 mn pour croquer dans votre en-cas vegan après votre cours de Zumba®, lisez ce qui suit !

Sport et cheveux

Transpirer : pas bon pour le look
Grit™ cardio, step, pole dance ou Bodypump™… que celles qui restent fraîches à l’issue de ces cours punchy lèvent la main ! Et pourtant, il existe des astuces pour éviter l’effet cheveux gras de l’après-club-de-sport. Le b.a.-ba ? Commencer par les attacher. Queue de cheval pour les cheveux longs et barrettes ou bandeau pour les coupes à la garçonne. La bonne idée : la tresse et/ou le chignon pour un effet ondulé en mode après-sport. Look sexy wild assuré !

Shampoing sec : une bonne idée ?
Efficace pour absorber l’excès de sébum sur le cuir chevelu, le shampoing sec peut s’avérer utile. Mais attention à ne pas l’utiliser sur cheveux mouillés au risque de vous retrouver avec des morceaux de poudre blanche collés aux cheveux… Pas très glam ! En fait, une vaporisation avant la séance de fitness s’impose. Surtout au niveau des racines. La poudre ainsi déposée absorbe la transpiration et évite l’effet cheveux gras tant redouté.

Et le gel effet mouillé ?
Imparable l’application de gel pour un wet-look ! Sur les longueurs ou sur les racines, jouez l’effet plaqué et si vous n’avez pas de gel, notez qu’une mini dose d’après-shampoing peut faire l’affaire. Malin et… idéal pour revenir au bureau l’air de rien à l’issue de son cours de Bodyattack™. L’alternative : la mousse coiffante sur les longueurs pour donner du mouvement.

Accessoires : on dit oui
Vous n’assumez ni l’effet mouillé ni le shampoing sec et encore moins les frisottis qui suivent votre séance de boxing ? Il vous reste une piste, celles des accessoires et notamment des bandeaux larges, turbans et autres foulards. Assortissez les couleurs à votre tenue et le tour est joué !

Le conseil ultime : un bon shampoing en fin de journée
Évidemment, tous ces conseils beautés ne sauraient faire l’impasse sur la nécessité de se shampouiner les cheveux intégralement le soir-même. La transpiration ayant pour effet de boucher les pores du cuir chevelu, il est important de s’en débarrasser afin d’éviter un déséquilibre côté pH.

Précision : pour vérifier la disponibilité des cours cités dans cet article, rendez-vous sur le planning du club* Wellness de votre ville !

*Club de Besançon / Club de Clermont-Ferrand / Club de Grenoble / Club de Lyon Gambetta 7e / Club de Lyon
Vendôme 3e
 / Club de Marseille 8e / Club de Tassin la Demi-Lune / Club de Villeurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Les vacances sont déjà loin et votre niveau de stress commence à virer à l’orange ? Pour éviter le burn-out avant Noël, rien de tel qu’un tour du côté de votre centre de remise en forme Wellness. Objectif : vous lancer à corps perdu dans l’une des activités anti-stress proposées au planning. C’est parti pour un cours de yoga anti-stress, de tai-chi ou de Bodybalance™.

Relaxation Wellness

Yoga anti-stress : cultivez la zen attitude !
Ce concept développé par votre club de sport Wellness* s’avère redoutable pour lutter contre le stress urbain. En cause, une combinaison exclusive de postures ciblées, de techniques de gestion du stress et un travail sur le souffle. Un mix unique en son genre et dont les effets se font sentir dès la première séance ! Yoga anti-stress : à pratiquer si vous souffrez de troubles du sommeil, de palpitations ou si vous vous sentez prêt pour l’implosion !

Tai-chi : l’art de rééquilibrer yin et yang
Avis aux amateurs d’énergétique, le tai-chi est fait pour vous ! Avec ses enchaînements de mouvements lents réalisés de manière fluide et son travail sur la respiration, ce cours développé sur mesure par votre club promet de rééquilibrer vos chakras. Le plus : son action préventive en matière de santé et son accessibilité qui en fait un cours à pratiquer partout et à tout âge. Idéal pour vous recentrer et échapper aux multiples tracas du quotidien !

Bodybalance™ : le mix ultime
Avec ce concept Les Mills, vous profitez d’un cours de type 3 en 1. Combinaison de Pilates, de tai-chi et de yoga, Bodybalance™ vise tout d’abord le recentrage grâce à des mouvements de tai-chi. Viennent ensuite les exercices de gainage issues du Pilates. Sensations musculaires garanties ! Pour terminer, le cours enchaîne sur des postures de yoga avant de s’achever sur une parenthèse méditative. Idéal pour se ressourcer !

*Club de Besançon / Club de Clermont-Ferrand / Club de Grenoble / Club de Lyon Confluence 2e / Club de Lyon Gambetta 7e / Club de Lyon Vendôme 3e / Club de Marseille 8e / Club de Tassin la Demi-Lune / Club de Villeurbanne.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Vous travaillez dans un bureau et vous souffrez du dos ? Postures à éviter, activités fitness à pratiquer… Les conseils de votre club de sport pour soulager vos fins de journée, c’est maintenant !

Sport et mal de dos

Assis, adoptez la bonne posture
On entend souvent dire qu’il convient de rester droit pour éviter les lombalgies. En réalité, se tenir droit comme un i n’est pas tout à fait recommandé. La bonne attitude consiste plutôt à préserver la cambrure naturelle de nos vertèbres (lombaires, cervicales) afin de les ménager. Exit donc la silhouette figée. Place à la décontraction ! Côté sport, pour travailler la souplesse, direction la salle de cours collectifs de votre centre de remise en forme* pour un cours de stretching ou de yoga.

Positionnez-vous au bon endroit sur votre fauteuil
A quel endroit d’un fauteuil de bureau s’asseoir pour éviter les maux de dos ? Si votre fauteuil comporte un dossier, asseyez-vous au fond de l’assise afin de conserver une position ergonomique. Au contraire, un siège dépourvu de dossier exige de se positionner à l’avant de l’assise. Objectif, préserver sa cambrure naturelle. Le must : investir dans un siège ergonomique. Activités sportives à pratiquer : le Pilates et/ou le Pilates ball qui renforcent les muscles en profondeur et notamment la ceinture abdominale et les lombaires.

La tête et les jambes : la bonne position
Si croiser les jambes reste un fléau, les garder tendues sous le bureau n’est pas mieux. La bonne posture : genoux à 90°, voire le bas du corps en appui sur un repose-pied. Quant à la tête, attention à l’angle de vision choisi pour travailler sur votre écran. Il en va de la bonne santé de vos cervicales ! Le repère : l’écran doit se trouver à la hauteur des yeux pour éviter d’avoir à lever ou à baisser la tête. Et pour tester un cours qui affûte les jambes, direction la piscine de votre salle de sport pour une séance d’aquabiking. Autres activités sportives ciblées sur le bas du corps : step, RPM™, Sprint™…

*Club de Besançon / Club de Clermont-Ferrand / Club de Grenoble / Club de Lyon Gambetta 7e / Club de Lyon
Vendôme 3e
 / Club de Marseille 8e / Club de Tassin la Demi-Lune / Club de Villeurbanne.

Crédit photo : Wellness Sport Club – Textes : Skom.

Pas toujours facile de reprendre le sport après les vacances ! Pour réussir votre rentrée fitness, pensez au hammam ou au sauna. Au-delà du bien-être, ces deux bains de chaleur ancestraux possèdent bon nombre de vertus. Explication.

DSC_9636

 

Chaleur humide VS chaleur sèche
A la chaleur humide du hammam, on oppose la chaleur sèche du sauna. Dans les deux cas, s’offrir une séance de lâcher-prise en fin d’entraînement (musculation, cardio-training ou cours collectif) peut s’avérer précieux.

Le bain turc : de la détente à la détox
Rituel de beauté dans de nombreux pays, le hammam ou bain turc exploite les vertus de la vapeur d’eau. Rendez-vous dans l’atmosphère apaisante et embuée de la salle de mosaïques de votre centre de remise en forme Wellness. Là, dans la pénombre, l’air se charge de 100 % d’humidité et atteint les 50 degrés. Sentez-vous les effets immédiats du hammam sur les voies respiratoires ? En prime, la vapeur ouvre les pores de la peau et la chaleur élimine les cellules mortes. Résultat : une peau de bébé que vous pouvez encore adoucir avec à un gommage en fin de séance et une action détox grâce à l’évacuation des toxines via la transpiration. A noter : efficace pour limiter les courbatures, le hammam aide en outre à se relaxer.

Sauna : le bain de chaleur à la mode nordique
Pour faire un sauna, il faut une cabane de bois qui dégage des effluves authentiques et un poêle à pierres volcaniques. Une fois ces deux éléments réunis, vous êtes prêt pour une séance de chaleur sèche ! Au programme, une température à faire exploser le thermomètre puisque le niveau de chaleur oscille entre 70 et 100 degrés. D’ailleurs, l’entrée à peine franchie, vous sentez votre cœur s’emballer, donnant un coup de booster à votre circulation sanguine. En parallèle, la sueur commence à perler à la surface de la peau, permettant l’évacuation des toxines. Attention, lorsque tout le corps sue, il convient de sortir afin d’éviter le coup de chaud. Du côté des effets bénéfiques, le sauna vous promet lui aussi une peau toute douce, une sensation de bien-être et moins de courbatures. Le bon réflexe : penser à s’hydrater pour compenser la perte d’eau.

A noter : chaque club de fitness Wellness* est équipé d’un espace bien-être avec hammam, sauna et, dans certains centres, un jacuzzi.

*Club de Besançon / Club de Clermont-Ferrand / Club de Grenoble / Club de Lyon Confluence 2e / Club de Lyon Gambetta 7e / Club de Lyon Vendôme 3e / Club de Marseille 8e / Club de Tassin la Demi-Lune / Club de Villeurbanne.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.