Espace membres & réservation FAQ Blog

JO 2024 : quelle préparation pour les athlètes olympiques ?

femme sportive en legging bleu
13 . 01 . 23

À l’approche des Jeux Olympiques de Paris en 2024, les questions relatives à l’entraînement des athlètes fusent de toutes parts. Quelles préparations respectent-ils ? Exercices, programmes, outils… le coach sportif fait le point.

Au sommaire :

  • Qu’est-ce qu’une forme olympique ?
  • Quelle préparation physique pour participer aux JO (exercices, programmes, outils, alimentaire) ?
  • Quelle préparation mentale pour aller aux JO (coaching, jetlag, climat, rituels) ?

1 – Qu’est ce qu’une forme olympique ?

On l’a tous employée au moins une fois dans sa vie. Avoir une forme olympique nous arrive tout droit des Jeux qui exigent un niveau de préparation physique et mentale au top. Et pour cause, les athlètes ne se préparent pas six mois ou un an mais quatre ! Entre temps, ils participent à de nombreuses étapes de sélection menées à l’échelle nationale, européenne et mondiale.

Résultat, ils sont fin prêts le jour J. Quel type d’exercices pratiquent-ils ? Quels outils exploitent-ils pour affûter leurs performances ? On vous dit tout !

2 – Quelle préparation physique pour participer aux JO (exercices, programmes, outils, alimentation) ?

Quatre ans de préparation physique, c’est impressionnant mais… la durée ne suffit pas à faire d’un athlète un champion olympique. Et malgré les 25 à 30 heures hebdomadaires d’entraînement, les sportifs ne doivent pas se contenter d’un training basé uniquement sur leur spécialité.

Côté exercices : un champion de course à pied ne se cantonne pas à courir pour atomiser ses résultats. Bien au contraire. Au programme de sa préparation figurent plyo et musculation ainsi que gainage. Sans oublier les exercices basés sur la souplesse ! Cette préparation physique polyvalente n’a rien d’étonnant quand on sait que le geste sportif dépend de multiples facteurs et que l’explosivité nous vient du centre du corps.

Côté alimentation : les aliments de bonne qualité ainsi que la variété priment. Protéines facilement assimilables, fruits et légumes à foison sans oublier légumineuses et céréales complètes s’ajoutent ainsi au menu de l’athlète olympique. Impensable en effet de souffrir d’une quelconque carence quand on vise le podium.

Côté hydratation : c’est un peu le nerf de la guerre puisqu’un corps bien hydraté est un corps qui ne perd pas en performance. En outre, bien boire permet de limiter le risque de blessures de type tendinite par exemple. Crucial pour un sportif de haut niveau !

3 – Quelles préparations pour aller aux JO ( coaching, jetlag, climat, rituels) ?

« Un esprit sain dans un corps sain » prend tout son sens quand on sait à quel point la préparation des athlètes olympiques est soignée !

Côté mental : les préparateurs développent les compétences des participants aux épreuves en matière de : gestion du stress, concentration, points de focus et capacité à se recentrer et à se détendre grâce à l’utilisation de rituels spécifiques (visualisation, pensées positives…).

Côté acclimatation : entre le jetlag (décalage horaire) et l’habituation au climat du pays dans lequel la compétition se déroule, les athlètes olympiques voient leur organisme mis à rude épreuve. Pour faciliter l’adaptation, ces sportifs de l’extrême s’entraînent à des heures décalées dans leur propre pays et ce, des semaines avant les épreuves. En prime, ils testent les boissons les plus efficaces pour se rafraîchir ou se réchauffer ainsi que des échauffements spécifiques pour ne pas se retrouver dans la zone de surchauffe.

Alors, vous vous sentez toujours prêt(e) à vous entraîner en vue d’une forme olympique ?

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Prenez RDV avec un coach et atteignez vos objectifs
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?