Blog Espace membres & réservation

Gainage : 6 bonnes raisons de s’y mettre

Accessible à tous, cet exercice de renforcement musculaire nous promet un ventre plat et une taille de guêpe. A adopter sans tarder pour préparer l’été !

1/ Un effet raffermissant
Qui dit gainage dit planche. Pour les néophytes, retenez que cet exercice de renforcement basique se pratique sur l’espace fonctionnel de votre centre de remise en forme. Installé sur un tapis, vous placez vos coudes au sol ou vos mains au sol si vous voulez pratiquez bras tendus tandis que vos genoux, tout d’abord posés, se déplient, soulevant votre buste. Dos droit, cuisses et fesses contractées, le challenge consiste à travailler en isométrie. Sachant que la posture doit être maintenue plusieurs secondes pour porter ses fruits. Dès que ça commence à brûler, c’est le signe que les muscles se renforcent en profondeur. Pour vérifier l’intensité de cette stimulation unique, le coach conseille de se tâter le ventre et la taille. Surprise assurée !

2 / Le gainage préserve des risques de blessure
Avis aux acharnés(ées) de sports extrêmes, le gainage vous protège ! Ce n’est pas un hasard si les sportifs de haut niveau l’utilisent dans leur routine pour équilibrer le transfert de puissance entre les membres inférieurs et supérieurs grâce à un travail sur le buste. Autre bonne nouvelle, contrairement à la pratique de la plupart des exercices ciblés sur les abdominaux, ils ne risquent pas de tirer sur la nuque, les trapèzes ou les omoplates. Attention toutefois à ne pas cambrer le dos durant l’exercice de la planche.

3 / Un exercice déclinable dans de nombreuses versions
On a déjà vu la posture face au sol qui renforce la ceinture abdominale, la taille, les cuisses, les fesses et même le haut du corps. Pour compléter les effets tonifiants de cette première approche, le gainage latéral (bras tendu, le corps dans l’alignement de l’épaule) a tout bon. A pratiquer aussi avec élévation de la jambe du dessus pour des sensations inédites. Enfin, le gainage sur le dos permet de renforcer les lombaires en prime. A noter : tous ces exercices stimulent les muscles profonds et les muscles stabilisateurs qui jouent un rôle important dans l’équilibre et la posture.

4 / Il redessine la silhouette
Comme le yoga ou le Pilates, on ne pratique pas le gainage pour perdre 10 kg mais pour resculpter sa silhouette. Ses effets sur la ceinture abdominale sont rapides et durables. Comme son nom l’indique, le gainage agit à la manière d’une gaine. En pratiquant chaque jour, les effets de l’exercice sont visibles au bout de quelques semaines. Les fesses se galbent, la taille s’affine, les épaules se dessinent. Bon à savoir : pour obtenir des tablettes de chocolat, le gainage seul ne suffit pas. Il faut lui associer un régime alimentaire spécifique.

5 / Le gainage se pratique partout, y compris au bureau
Pas le temps d’aller au club de sport aujourd’hui ? Pas de panique ! Assis(e) sur un fauteuil de travail, dos droit et pied écartés au niveau du bassin, on pose les mains et les avant-bras devant soi en essayant d’enfoncer son bureau dans le sol. On maintient la posture 15 secondes en contractant les abdos. La sensation est là. What else ?

6 / Associé à une activité cardio, le gainage fait des miracles
Votre truc, c’est résolument le Sprint™, le boxing ou le step ? Qu’à cela ne tienne ! En associant à ces cours forts en cardio un exercice de gainage chaque jour, les effets de votre entraînement sportif ne tarderont pas à être décuplés. A faire : pratiquer les exercices de gainage après le cours de fitness pour en faire une récupération active. Effet garanti sur les capitons !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?