Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Alimentation et sport : les 3 légumes les plus riches en protéines

brocolis en soupe et nature
16 . 07 . 21

Qui dit muscles dit protéines. Et généralement, c’est le réflexe viande qui s’impose. Pourtant, les protéines végétales et notamment celles contenues dans les légumes s’avèrent bénéfiques pour notre organisme. Décryptage en mode végé.

Légume et protéine : pourquoi végétaliser son assiette ?
Gorgées de bienfaits, les protéines végétales favorisent un bon équilibre acido-basique tout en ménageant le système cardio-vasculaire. Et pour cause, pauvres en matières grasses et dépourvus de cholestérol, les végétaux s’avèrent en outre riches en fibres rassasiantes.

Côté de bœuf : zéro – potager : un !

Plusieurs alternatives à la viande
Avez-vous déjà observé un plat issu de la cuisine végétarienne ? Au-delà du joli tableau bigarré se profilent des types d’aliments variés mixant :

  • légumes (brocoli, épinards, petits pois…),
  • légumineuses (lentilles, haricots, soja…),
  • céréales (riz, quinoa, épeautre…),
  • oléagineux (graines),
  • fruits secs (noix, noisettes…).

A cette variété colorée répond une raison principale : la complémentarité. Les protéines végétales étant naturellement incomplètes, il convient de les associer pour profiter de leur intérêt nutritionnel. On pense ici à des plats tels que le couscous (légumes, semoule, pois chiches) ou le riz agrémenté de haricots rouges.

Protéines : top 3 des légumes les mieux pourvus
Parmi les végétaux, certains légumes tirent leur épingle du jeu en affichant un taux de protéines record. Il en va ainsi :

  • du brocoli : sa teneur égale celle du chou kale, nouvelle coqueluche de la cuisine vegan. Gorgé de vitamines et d’oligo-éléments, on le croque cuit vapeur, crû ou cuisiné dans du lait de coco avec du curry vert.
  • des petits pois : hyper dosés en protéines, les petits pois se marient volontiers à un plat de riz façon cantonnais ou jouent la couleur dans une macédoine.
  • de l’artichaut : ce légume détox à la saveur subtile affiche un taux de protéines intéressant en son cœur mais aussi sur ses feuilles que l’on déguste agrémentées d’une sauce salade.

Alors, vous vous sentez prêt(e) à végétaliser vos plats post-séances de musculation ? Faites-nous part de vos impressions !

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?