Amateurs de fitness et de musculation, connaissez-vous votre morphotype ? Ectomorphe, endomorphe ou mésomorphe, découvrez les meilleurs conseils de votre club de sport Wellness pour vous entraîner en fonction de votre profil !

Wellness Sport Club Morphologie

Ectomorphe, endomorphe ou mésomorphe : pourquoi ça compte ?
Détecter à quel morphotype on appartient permet de suivre un programme d’entraînement fitness ou musculation adapté à sa morphologie. A la clé, des résultats plus rapides, que ce soit en prise de masse, en galbe ou en perte de poids. Vous avez sans doute déjà remarqué les inégalités dont nous sommes victimes. L’un dévore sans prendre un gramme, l’autre dessine ses muscles en deux temps trois mouvements tandis que vous pédalez dans la choucroute pour perdre votre petit ventre et développer vos pectoraux. Cet article va vous aider à comprendre pourquoi et comment rectifier le tir.

Ectomorphe : une ossature fine et longue, un corps gracieux, souple et mince
Plutôt grand et sec, l’ectomorphe possède des articulations fines. Mince de nature, il peine à prendre du poids ou du muscle en raison d’un métabolisme très rapide. Le bon programme en salle de sport ? Des entraînements en full body intenses et courts. Cross training, circuit de musculation sur le plateau ou Grit™ s’adaptent bien à ce type de profil. Attention à ne pas pratiquer trop de cardio qui entraînerait une fonte non souhaitable.

Endomorphe : petite taille et membres courts donnent une allure trapue
Ce profil possède un métabolisme lent qui entraîne une facilité à prendre du poids. Même en mangeant équilibré, l’endomorphe produit du gras. Son poids faible ? Le ventre et les jambes. D’où la nécessité de prévoir un entraînement ciblé. Le bon combo : des séries longues et des charges à faire évoluer dans le temps. En complément, un travail cardio-vasculaire s’impose afin de brûler un maximum de calories. Du côté des activités, Bodypump™, Sprint™, Grit Cardio™, Boxing ou musculation en circuit training font des miracles.

Mésomorphe : un corps large, des épaules carrées, un large buste et un bassin étroit
Quelle chanceux ce mésomorphe ! Idéalement conçu pour la pratique de la musculation, ce profil rencontre peu de problèmes de poids et développe facilement son capital. Naturellement musclé, le mésomorphe s’entraîne fort sans fatigue et vient facilement à bout de sa masse graisseuse. Voilà pourquoi, quoiqu’il fasse, du Pilates au Bodysculpt en passant par l’aquabike ou la musculation pure,  les effets se font sentir rapidement. Seul point noir : un manque de souplesse qui peut être corrigé par la pratique du yoga, du tai-chi ou du Bodybalance

A noter : il est possible d’appartenir à deux morphotypes. A vous de trouver le bon équilibre et le bon entraînement pour tirer parti de ce que la nature vous a donné !

Pour un programme personnalisé, rendez-vous dans votre centre de remise en forme premium Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Jean Loup – Textes : Skom.