Espace membres & réservation FAQ Blog

Arrêt du tabac : les exercices pour faire passer l’envie

22 . 12 . 22

Vous avez décidé d’arrêter la cigarette ? Bravo ! Si vous cherchez des astuces pour penser à autre chose et vous changer les idées, découvrez notre enquête spéciale arrêt du tabac.

Au sommaire

  • Quels sports pratiquer quand on arrête de fumer ?
  • Comment nettoyer les poumons d’un fumeur naturellement ?
  • Quels sports/ exercices pour se changer les idées rapidement ?
  • Que faire si je craque ?

Quels sports pratiquer quand on arrête de fumer ?

Musculation, cross-training, boxing ou yoga… quelle activité choisir quand on en finit avec le tabac ? À vrai dire, le type de sport compte moins que la régularité. Le principal consiste à pratiquer un sport plaisir deux à trois fois par semaine au minimum, sachant qu’une activité quotidienne est possible avec des disciplines telles que la marche ou le yoga.

Pour éviter de prendre du poids à l’arrêt de la cigarette, le coach sportif conseille de stimuler le cardio et les muscles en jouant l’alternance running/musculation ou en optant pour des cours mixtes de type Bodypump™ ou Bodysculpt. Objectif : brûler des calories et augmenter son métabolisme de base.

La bonne idée : opter pour un training HIIT qui permet de brûler des calories plusieurs heures après l’effort.

Comment nettoyer les poumons d’un fumeur naturellement ?

Le sport nettoie-t-il les poumons ? Désolée de vous décevoir mais… la seule façon de nettoyer ses poumons, c’est d’arrêter la cigarette ! Quand on fume, les goudrons se déposent à l’intérieur des bronches tandis que les capacités pulmonaires baissent. On a alors moins de souffle et les performances décroissent.

Dès l’arrêt de la cigarette, l’organisme réagit positivement. Et c’est là que le sport entre en jeu, facilitant le retour à un état de performances normal.

Quels sports/ exercices pour se changer les idées rapidement ?

Comment penser à autre chose et se changer les idées quand une envie fulgurante de fumer s’empare de nous ? Parmi les choses à savoir impérativement, on retient que cette pulsion tabagique ne dure que… 3 min. Facile, dès lors, de trouver à s’occuper.

Voici quelques idées pour résister à la tentation cigarette :

  • Trouver une activité de remplacement : plutôt que de saisir son paquet de cigarettes, on sort acheter un magazine, on active son appli musicale ou on se fait un tuto pratique. Objectif : laisser passer suffisamment de temps pour que l’envie disparaisse d’elle-même (3 minutes, souvenez-vous).
  • S’occuper les mains : en matière de tabagisme, la notion de gestuelle est essentielle. Pour faire fi de ce rituel, on mise sur des activités d’écriture, de dessin ou d’auto-massage.
  • Miser sur la bouche : comment éviter de porter une cigarette à la bouche ? En se brossant les dents au moment où l’envie de fumer se manifeste. Quand on a l’haleine fraîche, l’idée de se retrouver avec de la fumée en bouche s’avère généralement désagréable. Croquer dans une pomme, boire une tisane ou un verre d’eau constituent aussi des alternatives.
  • Se détendre : le conflit intérieur qui se joue entre l’envie de fumer et la volonté de résister vous mine ? Jouez la méditation, le yoga, la sophrologie ou le club de sport !

Que faire si je craque ?

Après quelques semaines voire quelques mois d’abstinence, la cigarette a remporté une manche et… vous avez craqué. Mais la bataille contre le tabac n’est pas pour autant perdue ! Première chose à faire, déculpabiliser. Au pire, cette entaille au règlement sera la seule. Et si les craquages s’enchaînent, pas de drame, il vaut toujours mieux fumer 2 cigarettes par-ci par-là plutôt qu’un paquet par jour. Attention toutefois à ne pas banaliser.

Pour échapper au piège de la reprise, on conseille :

  • De se poser les bonnes questions : pourquoi n’ai-je pas su résister, à quel moment ai-je craqué ? Objectif : identifier les lieux-clés et les moments sensibles pour mieux organiser la stratégie anti-rechute.
  • De ne pas reprendre à 100 % : en continuant à vous dire que vous avez arrêté, vous restez dans une logique d’abstinence malgré quelques ratés. Attention donc à ne pas racheter de paquet pour éviter la reprise et l’abandon des bonnes résolutions.
  • De ne pas compenser par la nourriture : ce phénomène aboutirait à une prise de poids qui pourrait motiver une rechute.
  • De faire du sport : pour non seulement se défouler, se déstresser, mais aussi pour s’occuper et éviter la prise de poids liée à l’arrêt de la nicotine.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?