Blog Espace membres & réservation

Zen : 7 trucs à connaître pour méditer facile

Cours de Yoga

On peut pratiquer le yoga, le tai-chi, le qi-gong et rencontrer malgré tout des difficultés pour méditer. Sans parler de celles et ceux qui se pensent incapables de faire le vide dans leur esprit en ébullition constante. Le coach liste les astuces les plus efficaces pour pratiquer la méditation.

Méditer : à quoi ça sert ?
Votre truc, c’est la musculation, la Zumba®, le boxing. Pour vous, méditer consiste à perdre son temps. Et pourtant ! Cet exercice zen est source de bienfaits éprouvés pour le corps mais aussi pour l’esprit. A la clé : une meilleure gestion du stress et une capacité de concentration accrue que complète une amélioration de la mémoire. Le principe de la méditation ? Se focaliser sur l’instant présent, le fameux ici et maintenant en gérant au mieux les pensées parasites qui nous assaillent au quotidien.

A quel moment méditer : avant, pendant, après le sport ?
Méditer demande du calme et une totale disponibilité. Le bon créneau : tôt le matin avant que les autres membres de la famille ne se lèvent ou tard le soir après une bonne séance de remise en forme. Et aussi : pendant un cours de yoga anti-stress ou de yoga énergie en salle de sport.

Quelle posture adopter pendant une séance de méditation ?
Le maître-mot en la matière est le confort. On doit absolument éviter toute posture susceptible d’occasionner une gêne qui viendrait nous distraire et détourner notre esprit. Une position adaptée à chaque morphologie s’impose. Assis, en lotus, allongé, sur un fauteuil… à chacun la posture qui lui convient ! Du côté de l’ambiance, une atmosphère apaisante favorise le lâcher prise. Le lieu reste quant à lui à définir selon les préférences du pratiquant (studio fitness, chambre, jardin, plage…).

Combien de temps une séance de méditation dure-t-elle ?
Aucune durée n’est prédéfinie. Quand on débute, il est bon de calibrer de mini sessions pour tester la méthode qui suit. Objectif : réussir à tenir le plus longtemps possible sans se laisser envahir par les idées qui foisonnent. La bonne idée : se caler sur la durée d’un son qui aide à la relaxation.

Quelle tenue adopter pour méditer ?
Une fois de plus, le confort est de mise. Comme lors d’un cours de yoga, on joue la souplesse avec des matières fluides qui enveloppent et garantissent l’amplitude des mouvements.

Technique n°1 : utiliser la respiration pour méditer
Tout commence ici par le cycle inspiration/expiration. On se concentre sur les effets des flux d’air dans le corps. On inspire par le nez, on expire par la bouche en suivant le chemin du souffle qui doit gonfler l’abdomen et non pas la cage thoracique. C’est apaisant et presque hypnotique. On répète les mouvements qui nous aident à entrer dans un état de méditation naturel. Et ça marche ! Le tip du coach : penser à se moucher avant.

Technique n°2 : visualiser mentalement son corps
Décortiquer chaque partie de son corps permet de focaliser véritablement sur l’instant présent. Bien installé(e), on scanne mentalement ses orteils, pieds, chevilles, mollets, genoux, cuisses, fesses et ainsi de suite jusqu’à la tête en pensant au relâchement qui s’opère. On visualise ensuite le souffle qui circule dans le corps. Sentez comme vos membres s’alourdissent, attestant d’un état de relaxation avancé ? Le tip du coach : on ne s’endort pas car les bienfaits de la méditation s’expriment lorsque l’on reste en veille !

Technique n°3 : exploiter son environnement
Avis à celles et ceux qui rechignent à focaliser sur leur respiration ou sur les différentes parties de leur corps, une dernière méthode existe. Elle s’appuie sur l’utilisation d’odeurs, de sons, de musiques zen qui aident l’esprit à se libérer. Bruits de cascade, sons de la mer, des oiseaux… le choix est vaste et permet à chacun de trouver l’ambiance qui lui convient le mieux.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?