Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Transpiration : 6 idées au naturel pour traiter la sudation excessive

sportive en train de s'essuyer le front
26 . 02 . 22

Trop de chaleur, trop de stress et… c’est l’auréole, le front luisant et la main moite ! Désagréable certes mais pas inéluctable. Zoom sur 6 choses à savoir pour endiguer ce phénomène.

1 – Lutter contre le stress
Quand le rythme cardiaque s’emballe, que l’on ressent anxiété et sentiment d’urgence à tout propos, la transpiration se fait plus abondante. L’antidote ? Travailler sa zénitude en se mettant au yoga, à la méditation et/ou en s’offrant une cure de magnésium. Imparable !

2 – Privilégier des matières naturelles
On oublie le polyester et autres fibres synthétiques qui stimulent abondamment la production de sueur. Les matériaux à plébisciter ? Le coton, la laine, le lin, la soie. La laine et la soie agissent par exemple comme des thermorégulateurs et nous réchauffent autant qu’elles nous rafraîchissent quand la température grimpe.

3 – Eviter certains aliments ainsi que le tabac
A l’instar de la consommation de certains aliments, la cigarette entraîne une sudation plus importante ! Du côté de l’assiette, les produits à limiter sont les épices mais aussi la caféine et toutes les boissons très chaudes ou très froides susceptibles d’agir sur la régulation de la température du corps. A faire : boire de l’eau en quantité.

4 – Jouer les granules
En cas d’hypersudation, l’homéopathie peut s’avérer d’un grand secours. La méthodo ? Faire le point sur les situations qui déclenchent les phases de transpiration excessive (sueurs nocturnes, hyperémotivité…) et en parler à son médecin ou à son pharmacien pour obtenir le remède adapté.

5 – Miser sur les plantes
On n’y songe pas toujours mais la phyto peut faire des miracles. En cas de transpiration jugée trop abondante, rien de tel que la sauge. Consommée en infusion, en gélules ou en extrait, elle modère efficacement l’activité des glandes sudoripares.

6 – Dégainer les huiles essentielles
Lavande aspic, menthe poivrée ou sauge sclarée parfument autant qu’elles limitent les quantités de sueur. La bonne idée ? Additionner quelques gouttes de l’HE de son choix dans une huile neutre (jojoba, amande douce) ou dans un lait pour le corps et appliquer sur les zones-clés.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?