Quelques excès alimentaires, une activité physique réduite et voilà que vos kilos superflus reparaissent ? Notre conseil numéro 1 : surtout, ne pas laisser les rondeurs s’installer !

Conseils anti-cellulite> A faire en premier : le bilan individuel.
Sur rendez-vous, votre coach minceur Wellness Institut (Lyon et Besançon) établira un diagnostic corporel précis. A la clé : un programme de rééquilibrage minceur personnalisé. Plusieurs cures minceur vous seront proposées en fonction de vos objectifs et de votre profil. Un programme de supplémentation alimentaire pourra, selon les cas, agrémenter la cure. Une gamme de soins ciblés agira plus particulièrement sur les zones à tonifier. Pour en savoir plus, découvrez dès maintenant la carte des soins !

> Etape 2 : bouger !
FitnessEnsuite, direction votre salle de sport préférée pour la partie gainage, tonification générale et remodelage ! Wellness Sport Club propose plus de 100 activités par semaine… Autant dire que vous avez l’embarras du choix ! Le secret d’une bonne formule ? Le choix des ingrédients et leur association avant tout. Combiner des cours de type cardio (Bodyattack, RPM, bodycombat…) à une activité plus généraliste comme la zumba ou ciblée sur une zone du corps comme Cxworx (abdos) donne d’excellents résultats. Pour agir plus particulièrement sur les capitons et l’aspect peau d’orange nous préconisons des activités aquatiques. La résistance de l’eau et son effet drainant font de l’aquabiking ou de l’Aqua Zumba des armes anti-cellulite redoutables !

Côté rythme et durée, à raison de deux ou trois activités par semaine couplées à une bonne hygiène alimentaire, vous pouvez escompter des résultats au bout de 2 mois maximum. Pour les pérenniser, n’oubliez pas d’adopter quelques règles de bon sens au quotidien : préférez l’escalier à l’ascenseur et privilégiez la marche…

Plus d’infos :

> Wellness Institut : cliquez pour obtenir votre pass spa + bilan minceur et forme

> Wellness Sport Club : cliquez ici pour définir votre programme personnalisé

Crédit photo : Alain Rico / Saby Maviel – iStock – Textes : Skom.