Souvent considéré à tort comme étant contre indiqué, le maintien d’une activité physique peut remédier à certains désagréments liés à la grossesse. A condition de respecter quelques règles de bon sens ! Le point avec Corinne Benzema, éducatrice sportive spécialisée chez Wellness Sport Club à Lyon.

Bon à savoir
En premier lieu, il convient de prendre un rendez-vous individuel avec votre coach sportif pour bénéficier d’une orientation adaptée. Seul un professionnel du sport saura définir quelles activités pratiquer en fonction de vos pathologies, de votre profil sportif et du nombre de mois de grossesse déjà écoulés.

Côté cardio
En règle générale, les activités individuelles de cardio training s’avèrent bénéfiques. Nous préconisons le vélo allongé jusqu’au 6e ou 7e mois et la marche sur tapis du début à la fin de la grossesse. Avec le vélo allongé, le dos est bien calé et l’effort cardiaque constant. Sans risque, la marche sur tapis préserve les articulations grâce à l’amorti tout en évitant les tensions lombaires selon les réglages. Les tapis de marche Technogym qui équipent les clubs possèdent un système de sécurité performant pour prévenir tout risque de chute.

Les bienfaits : la marche stimule la circulation sanguine parfois paresseuse en période de grossesse. Idéal pour lutter contre les jambes lourdes !

Aquagym femme enceinteCôté cours collectifs
Pour maintenir votre tonicité musculaire et votre système cardio vasculaire en forme, choisissez les sports aquatiques ! Stimulants pour la circulation sanguine et lymphatique, ils libèrent les tensions du bassin. L’aquagym peut être pratiqué en début de grossesse, passez ensuite à un cours plus spécifique.

Avec un cours prénatal, vous oubliez les contraintes liées à la gravité et expérimentez plus intensément le lien mère-enfant. Action et relaxation s’enchaînent autour d’exercices de respiration et d’étirements qui préparent le corps à l’accouchement.

Pour les disciplines pratiquées au sol, le Pilates comporte des exercices spécifiques pour les femmes enceintes. Selon le profil sportif, le stretching et le Bodybalance conviennent également.

A faire
En début de cours, pensez à signaler systématiquement votre état de grossesse à votre coach. Il adaptera ainsi les exercices à vos contraintes spécifiques.

A ne pas faire
On oublie les cours à impact fort de type Bodycombat, Bodyattack, step ou Bodypump. De même, les disciplines à forte intensité cardio vasculaire de type RPM sont à proscrire. On évitera également les abdos.

Pas encore abonnée et envie de tester un cours gratuitement ? Demandez votre séance d’essai !

Pour en savoir plus, contactez votre club de sport :
Wellness Sport Club Lyon 3 – 153, rue Vendôme – 04 78 71 02 21
Wellness Sport Club Tassin la Demi-Lune – 33, avenue de la République – 04 78 34 32 40
Wellness Sport Club Besançon Ecole Valentin – 03 81 47 95 60

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.