Bientôt les vacances, la plage, le sable chaud et… l’envie de vous adonner au footing de bord de mer. Ce training en mode « coquillages et crustacés » est-il bénéfique pour votre corps ? Le point, c’est tout de suite avec le coach Wellness.

footing de vacances

Où pratiquer le footing sur sable ?
Qu’il soit dur, mouillé ou boueux, le sable n’offre pas les mêmes sensations ni les mêmes niveaux de difficulté. A moins d’être un afficionado du boot camp extrême, jouez-là soft et orientez-vous sur un sable mouillé, plus accessible pour débuter en matière de running sur plage. A noter : vous pouvez courir pieds nus une partie du chemin mais à la moindre sensation de fatigue, écourtez la séance et chaussez vos baskets. Le sable met les tendons à rude épreuve, pensez-y !

Du muscle et des chevilles béton !
Vous risquez de vous en apercevoir assez vite, courir sur le sable demande un effort musculaire bien plus conséquent. L’occasion rêvée, en l’absence de centre de remise en forme, de remplacer votre séance de step, d’aquabiking ou de Plyo™ par un effort qui stimule particulièrement cuisses et mollets ! La bonne idée : avancer dans l’eau à mi-mollet histoire de corser encore la résistance. Oh que ça brûle ! Du côté des chevilles, c’est pas mal non plus. Le terrain instable a pour effet de les renforcer en stimulant les muscles stabilisateurs (les mêmes que ceux qu’on utilise sur un bosu ou sur une planche à voile).

Moins d’impacts et… des jambes légères, légères…
Le sable offre un terrain plus meuble qui limite les impacts sur les articulations des coureurs. Une bonne nouvelle si vous souffrez des genoux ! Et pour celles et ceux qui se plaignent de jambes lourdes, rien de tel qu’une petite marche de fin de course dans l’eau fraîche pour réveiller la circulation et offrir un mini drainage du bas du corps. Sensation spa garantie !

Un sportif averti en vaut deux
Comme pour toutes les activités sportives (fitness, musculation, sports d’extérieur…), le footing sur plage implique des règles de pratique à suivre pour éviter la blessure. Mesure numéro 1 : pensez à vous hydrater avant, pendant et après l’effort. Attention en outre au soleil d’été, surtout en bord de mer. Crème solaire, lunettes, casquette et textile anti-UV protégeront efficacement votre peau et vos yeux.

Wellness Sport Club, c’est un réseau de 9 centres de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.