La salle de sport, c’est votre truc. Les courbatures, un peu moins. Pour vous lever du bon pied à l’issue d’un cours de boxing ou de Grit™ particulièrement intense, lisez ce qui suit !

Sport et courbatures

Une bouteille d’eau pour le sport
Le bon réflexe pour limiter les douleurs liées aux courbatures ? L’hydratation ! Quel que soit le type d’effort (musculation, cardio-training) ou le type d’activité fitness choisie (Zumba®, aquabike, Bodysculpt…), le coach conseille de boire avant, pendant et après l’effort. Le tout, par petites gorgées régulières histoire de ne pas malmener votre estomac. Résultat : le corps élimine plus facilement les toxines responsables (en partie) des courbatures. Précision : évidemment, il convient de boire de l’eau ou une boisson sportive (on évite les sodas, trop sucrés.).

Un échauffement digne de ce nom
Pourquoi croyez-vous que les cours de Sh’Bam™, step, Bodyattack™ et autres concepts fitness débutent toujours par un échauffement ? Pour mettre le corps en condition et ainsi limiter les risques de blessure et l’intensité des courbatures. Si vous vous entraînez seul sur le plateau de musculation ou l’espace fonctionnel, pensez-y et calez donc un tour sur l’espace cardio en début de séance. En fonction de votre profil, 10 à 15 minutes suffiront à lancer la machine. Tapis de course, vélo assis ou allongé, elliptique ou rameur… faites votre choix en fonction de l’effort qui va suivre !

Des étirements en fin de séance de sport
A l’instar de l’échauffement, les étirements doivent faire partie intégrante de votre entraînement sportif. Leur action vise principalement à irriguer le muscle grâce à un afflux de sang qui va chasser les toxines et l’acide lactique en partie responsable des courbatures. Ça brûle et ça tiraille ? Cela signifie que le mouvement est efficace, maintenez votre effort ! La bonne idée : enchaîner sur un hammam ou un sauna afin de renforcer les effets des étirements, relaxation en prime !

Les petits trucs anti-courbatures qui marchent
L’arnica, vous connaissez ? En granules homéopathiques ou en gel, cette plante soulage les douleurs et aide à prévenir les courbatures. Autre petit remède qui a fait ses preuves : le bain chaud agrémenté de bicarbonate de soude. Au-delà de son effet peau douce, ce produit magique est alcalin et agit donc contre l’acidité qui favorise les courbatures. A tester !

Besoin d’un conseil ? Votre salle de remise en forme à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne vous accueille 7 jours sur 7 !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.