Offre Etudiants Espace membres & réservation FAQ Covid-19 Blog

Parcours ninja : 4 tips pour performer un maximum

Homme grimpant à la corde
03 . 10 . 20

Depuis Ninja Warrior, Le phénomène des parcours se répand comme une traînée de poudre. Avis aux amateurs de sauts de Tarzan et de course sur rampe vertigineuse, on vous livre ici le must des trainings pour assurer sur une course d’obstacles.

Agile comme un yamakasi
Sauter, esquiver, s’accrocher, viser… sur les 15 à 20 épreuves qui composent un parcours ninja, l’agilité et la précision ne sont pas des options. Pour les affûter avant la course, rien de tel que des exercices basés sur l’équilibre, les sauts de précision, l’amplitude et la réactivité des appuis.

Le bon entraînement : on mise sur des sessions de cross training associant l’utilisation d’une jump box et d’un TRX® et on enchaîne squats sautés, burpees et pompes claquées. Attention en outre à ne pas zapper le volet souplesse en ajoutant un cours de stretching et des exercices sur bosu.

Champion de tractions
Un parcours ninja comporte u maximum d’obstacles à franchir dans le cadre d’un effort de tirage. A faire : oublier les séances de type « pousse-fonte » que l’on remplace par des exercices réalisés au poids du corps. Tractions, pompes, dips s’imposent à chaque session, en alternance, pourquoi pas, avec de l’escalade en salle. N’est pas Spiderman qui veut !

Imbattable côté préhension
Se balancer de poignées en poignées ou se suspendre à une corde lors d’une course d’obstacles impliquent une force de préhension au top. Pour travailler son grip, rien de tel que l’utilisation de poignées ou de liens diversifiés. Redoutable pour challenger dips et tractions au poids du corps ! A faire en complément : intégrer des sessions de grimpe à la corde (avec et sans nœuds) ou sur filet.

Un yogi dans sa tête
Comme si le challenge physique n’était pas suffisant, un parcours ninja intègre une notion temporelle. Le temps de parcours limité implique ainsi un pré-requis décisif : un mental à toute épreuve. Pour mettre toutes les chances de son côté et évacuer la pression, on affûte sa capacité de concentration en pratiquant des disciplines zen de type yoga, tai chi ou Qi Gong sans oublier de télécharger une appli de méditation à utiliser quotidiennement.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?