Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Summer body : ces 3 raisons qui freinent notre perte de poids

femme allongée portant un chapeau de paille rose

Cours de Zumba®, aquabike, Pilates… cela fait déjà plusieurs semaines que vous fréquentez assidument la salle de sport avec un objectif en tête : jouer le summer body d’ici le mois de juin. Pourtant, à ce jour, vous ne rentrez toujours pas dans votre jean fétiche. Et sur la balance, rien n’a changé. Le coach vous aide à identifier les erreurs qui contrarient votre programme minceur. 

1 – Ne pas pratiquer le training adapté
Pour perdre du ventre, des cuisses ou des fesses, on s’imagine parfois qu’il faut absolument cibler ces zones, quitte à zapper le reste du corps. Erreur fatale ! En réalité, le corps ne possède pas le pouvoir de s’affiner de manière ultra-localisée, c’est la raison pour laquelle on doit im-pé-ra-ti-ve-ment jouer le combo cardio/renfo.

Objectif : brûler un maximum de calories tout en boostant le métabolisme de base pour déstocker les graisses. A ce petit jeu, on retient les séances de type :

  • Bodypump™, Bodysculpt, Grit™ pour les cours collectifs chorégraphiés.
  • Cross training, TRX™ pour les sessions fonctionnelles qui regorgent d’exercices polyarticulaires.
  • Circuit de musculation sur plateau réalisé en HIIT (High Intensity Interval Training).

Pour peaufiner ce programme summer body du tonnerre, on peut greffer à ce mix des mouvements gainants qui renforcent en profondeur (planche pour perdre du ventre par exemple) et des exercices d’isolation pour tonifier et galber certains groupes musculaires très précis. Au-delà de la perte de poids, ce travail de « finition » sculpte véritablement la silhouette.

Info spécial fit girls : les cours d’aquafitness dégomment la cellulite (capitons, peau d’orange) d’une manière unique grâce aux propriétés massantes de l’eau sur les tissus. On intègre donc à sa routine un cours d’aquabike sans hésiter.

2 – Ne pas consommer les bons aliments
Si ce n’est pas le training qui pêche, c’est forcément dans l’assiette que se trouve le « slim faux-pas ». Les questions à se poser quand on ne perd pas un cm de tour de taille malgré une rigueur militaire ?

  • Mangez-vous suffisamment de protéines pour fabriquer du muscle et ainsi augmenter votre métabolisme de base ?
  • Consommez-vous des aliments complets (pâtes, pain, riz…) plutôt que raffinés ? Les premiers ont en effet un pouvoir rassasiant supérieur et une action bénéfique sur le transit.
  • Souffrez-vous de rétention d’eau ? Pour en avoir le cœur net, ayez la main légère sur le sel, buvez en quantité et observez ce qui se passe.
  • Avez-vous fait une croix sur les graisses ? SI oui, assurez-vous que vous continuez à consommer le « bon gras ». Avocat, saumon, huile d’olive, noix… inutile de s’en priver.
  • Souffrez-vous de privations ? C’est le meilleur moyen de vous frustrer et… de craquer ! Pour perdre du poids, c’est établi, on ne doit pas sauter de repas ni souffrir d’un manque. On préfère ainsi le rééquilibrage alimentaire au régime strict.

3 – Ne pas prendre soin de soi
S’accorder une récupération sportive suffisante, dormir assez pour ne pas se sentir fatigué au réveil et accepter les temps off pour mieux gérer son stress constituent des critères essentiels en matière de perte de poids. Et pour cause, la fibre musculaire se développe durant les phases de sommeil et de récupération.

La bonne idée pour optimiser les effets d’un programme minceur : se mettre au yoga, à la méditation, faire des pauses côté sport (pas trop quand même), s’accorder un sauna, un hammam ou s’offrir un massage régulièrement.

Que du bonheur en somme !

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?