Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Quelles chaussures choisir pour le sport en salle ?

femme entrain de lacer ses baskets de sport

Vous êtes plutôt Zumba®, cross training ou RPM™ ? Quelle que soit la discipline sportive pratiquée, un type de chaussures particulier s’impose. Question d‘amorti, de souplesse, d’accroche. Besoin d’aide pour choisir les baskets adaptées à votre sport favori ? Laissez-vous guider !

Le saviez-vous ? Les pieds subissent d’importantes contraintes qui se répercutent sur toute l’ossature. Marcher, courir ou faire du sport engagent particulièrement cette partie de notre corps. Dès lors, pour éviter les lombalgies et les chocs susceptibles d’impacter nos articulations, rien de tel qu’un chaussant scrupuleusement choisi. Critère numéro un, le confort.

  • Le confort : on le sent immédiatement lors de l’essayage. La paire qui nous convient ne serre jamais trop le pied et épouse parfaitement la voute plantaire. A faire : essayer systématiquement en fin de journée, quand les pieds sont légèrement gonflés et opter pour une pointure au-dessus de la taille habituelle.
  • L’amorti : si ce critère compte peu sur le plateau de musculation, il s’avère essentiel en Bodyattack™, en step ou sur un tapis de course. La subtilité réside alors dans la localisation de la zone d’impact. Au niveau du talon ou à l’avant du pied, elle oriente largement le choix de la chaussure de sport.
  • La mobilité : en danse fitness, la chaussure doit glisser et tourner librement au sol. En cours de step, elle doit permettre les sauts et les rotations en toute sécurité. En revanche, en musculation, c’est la stabilité qui prime. On doit se sentir solide sur ses appuis. Là encore, le choix s’avère stratégique et explique pourquoi il existe tellement de modèles selon les disciplines pratiquées.
  • Le maintien : la cheville doit-elle être protégée ou au contraire laissée libre ? Crucial, le maintien assuré par une basket autorise plus ou moins de flexibilité selon le sport.

Pour résumer, à chaque sport sa paire de chaussures. Si vous pratiquez :

  • La musculation : choisissez des baskets légères dotées d’une semelle permettant un contact étroit avec le sol pour une stabilité maximale. Ici, l’amorti flirte avec le niveau zéro.
  • Le vélo indoor : pour pratiquer le RPM™ ou le Sprint™, des chaussures de sport à semelles rigides s’imposent. Objectif : optimiser le transfert des forces depuis le pied en direction des pédales.
  • La danse fitness : optez pour des chaussures légères et si possible aérées qui autorisent les pas glissés et chassés grâce à la présence d’un point de pivot.
  • Les cours de type Bodyattack™, Bodycombat™, step : un amorti digne de ce nom doit absorber les chocs multiplies. En complément, une souplesse à nulle autre pareille doit autoriser les changements de direction les plus toniques.

A faire : toujours réserver sa paire de chaussures de salle de sport à une pratique indoor pour des questions d’hygiène.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?