Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Transpiration : un phénomène naturel qui nous veut du bien

dos perlé de gouttes de sueur
09 . 06 . 22

L’auréole sous les aisselles, le front qui perle ou encore les mains et les pieds moites accompagnent bien souvent une séance de remise en forme un peu corsée. La bonne nouvelle, c’est que transpirer nous fait le plus grand bien. On vous explique pourquoi.

Ces choses que vous devez savoir au sujet de la sueur
En moyenne, l’être humain se déleste d’un demi-litre à un litre de sueur par jour et ce, en dehors de tout effort sportif. La sudation intervient quand la température interne grimpe. En sécrétant de l’eau à travers pas moins de 3 millions de glandes sudoripares réparties sur tout le corps, l’organisme se rafraîchit jusqu’à retrouver sa température idéale. En clair, ce mécanisme nous évite la surchauffe.

Au-delà de cette fonction thermorégulatrice, la sueur remplit d’autres fonctions parmi lesquelles :

  • Une action détoxifiante : transpirer favorise l’évacuation des toxines à travers la sueur, délestant ainsi le corps des impuretés qui en perturbent le bon fonctionnement.
  • Un effet jolie peau : en se déposant à la surface de la peau, la transpiration dépose un film qui adoucit et protège l’épiderme. Voilà pourquoi on conseille de faire du sport sans maquillage couvrant de type fond de teint ou poudre. Objectif : profiter au maximum de tous les bienfaits de l’exercice !

Pourquoi faut-il impérativement s’hydrater pendant l’effort ?
On conseille toujours de boire avant, pendant et après le sport. La raison en est simple. Transpirer nous déshydrate et puise dans notre stock d’eau qu’il convient de reconstituer au fur et à mesure de la séance. A ce titre, pour conserver des performances dignes de ce nom, l’eau s’avère indispensable puisqu’une perte d’un litre d’eau pendant l’effort entraîner une baisse des capacités physiques de l’ordre de 20 % !

Les odeurs : une fatalité ?
La sueur sécrétée pendant l’effort physique ne sent pas mauvais. Ce sont les bactéries présentes à la surface de la peau qui dégagent une odeur une fois mises au contact de la transpiration. Voilà pourquoi la douche s’impose, ainsi que l’utilisation d’un déodorant. Ce dernier, doté d’agents antiseptiques, favorise l’élimination des bactéries. Pour éviter les odeurs de transpiration désagréables, il est en outre possible de :

  • Supprimer les poils présents sous les bras.
  • Eviter les matières synthétiques qui favorisent la prolifération bactérienne.
  • Se laver systématiquement après un effort.

Enfin, non, transpirer ne fait pas maigrir puisque l’on perd de l’eau et non pas du gras ! Et que les plus touchés par ce phénomène durant le sport se rassurent, c’est la preuve d’un bon niveau d’entraînement.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?