Blog Espace membres & réservation

Sport et crampes : 6 astuces pour s’en débarrasser

Eviter les crampes

En plein cours d’aquabiking, votre cuisse se tétanise, vous forçant à stopper net. C’est la crampe ! Comment prévenir ce phénomène de contraction musculaire non désiré ? Le coach Wellness Sport Club vous livre ses meilleurs conseils.

1 – On s’hydrate avant, pendant, après sa séance de sport
En matière de fitness et de musculation, l’hydratation, c’est sacré ! S’il n’est pas correctement alimenté en eau, le muscle accumule les toxines et notamment l’acide lactique susceptible de favoriser les crampes. Le tip du coach : boire 1,5 litre d’eau par jour voire plus si l’on pratique des disciplines qui font particulièrement transpirer (Sprint, boxing, step…).

2 – On mise sur la banane
On dit de la banane qu’elle éviterait les crampes. Riche en minéraux et en vitamine B, elle répond parfaitement aux besoins du sportif. On n’hésite pas à en glisser une dans son sac de sport avant l’entraînement ! A noter : ça fonctionne aussi avec la banane séchée.

3 – On préfère le vin rouge au blanc ou au rosé
S’il est préférable d’éviter tout alcool en raison du phénomène de déshydratation et de perte des minéraux que sa consommation entraîne, on privilégie le rouge au blanc ou au rosé pour sa teneur moindre en sulfites. A ne jamais faire : boire de l’alcool avant, pendant ou après une séance de remise en forme. Mais ça, vous vous en doutiez non ?!

4 – On limite les viandes grasses et les charcuteries à certaines occasions
Ce type d’aliments acidifie l’organisme, favorisant l’apparition de crampes. La bonne idée ? Savourer viandes grasses et charcuteries de manière limitée dans le temps et pourquoi pas, les remplacer par des poissons gras, riches en omégas 3.

5 – On mange des fruits et des légumes à chaque repas
Aliments alcalins par nature, ils luttent contre l’acidification de l’organisme et ses dysfonctionnements tels que les crampes. Deuxième bonne nouvelle, ils contiennent du potassium, élément-clé dans la contraction des muscles et la transmission de l’influx nerveux. Pommes, cerises, haricots verts, tomates…. On joue la ratatouille et la salade de fruits le jour de son cours de Grit™ ou de Bodypump™ !

6 – On cuisine à l’huile végétale
Huile d’olive, de colza ou de noix s’imposent ! Les matières grasses végétales, plus saines que le beurre, sont riches en acides gras favorisant le transport des minéraux dans les fibres du muscle. La bonne idée : changer régulièrement d’huile pour profiter de tous leurs bienfaits.

Astuces et conseils forme, minceur, santé vous attendent dans votre club de sport  Wellness, venez nous rencontrer !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?