Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Sport à jeun : bonne ou mauvaise idée ?

femme faisant du running en plein air

Perte de poids, endurance, confort… En quoi faire du sport le ventre vide fait-il la différence ? Décryptage avec le coach sportif Wellness.

Les bienfaits de l’activité physique pratiquée à jeun
Votre crush, c’est la course à pied au lever du soleil et avant même d’avoir pris un petit déjeuner ? Cette pratique réunit quelques avantages parmi lesquels :

1 – La sensation de légèreté
Les adeptes de yoga l’ont bien compris. Sauter, courir, se contorsionner ou réaliser des efforts s’avère plus facile et plus agréable quand on a le ventre vide. Qui n’a jamais regretté le plat trop rapidement avalé et la sensation de lourdeur associée après coup ? On s’imagine bien mal alors enchaîner sur un cours de Bodypump™ ou de step !

2 – Le surplus d’énergie
La digestion puise dans nos forces et ce, plus ou moins selon les aliments consommés. C’est là une des raisons du fameux coup de barre de l’après-déjeuner (vous voyez non ?). Résultat : après un repas, la perspective d’une activité sportive aurait plutôt tendance à nous faire froid dans le dos. C’est la raison pour laquelle on conseille de patienter plusieurs heures après le déjeuner par exemple.

Sport à jeun : efficace pour maigrir ou pas ?
Ne soyez pas déçu(e) mais…si les premières séances dégomment le gras d’une manière unique, le corps s’adapte rapidement ! Au final, s’entraîner à jeun ne suffit pas pour perdre du poids. La priorité pour atteindre son objectif summer body reste la même : surveiller son alimentation.

Quels sports pratiquer à jeun ?
Quand on se lance pour la première fois, on joue la progressivité. Objectif : tester son ressenti et écouter son corps pour adapter l’effort. D’une manière générale, les activités ultimes (HIIT, cross training, running intense) s’accommodent mal d’un apport énergétique faible. On conseille de s’orienter plutôt sur des sports d’intensité modérée (Pilates, stretching, marche, yoga…).

Mode d’emploi pour une séance à jeun réussie
Décidé(e) à tenter l’expérience du sport à jeun ? Le coach a dressé la it-list des bons réflexes à adopter :

  • Emmener un petit en-cas avec soi (fruit sec, pomme…) au cas où l’organisme donnerait quelques signes de faiblesse.
  • Pratiquer crescendo (15 mn, puis 30 puis 40 les fois suivantes).
  • Ecouter son corps et reconnaitre les messages liés à l’hypoglycémie : maux de tête, fatigue, palpitations, sueurs…
  • S’hydrater un maximum : ne pas manger ne signifie pas pour autant ne pas boire. D’ailleurs, on conseille de boire un grand verre d’eau au réveil, suivi de gorgées régulières pendant l’effort et d’une hydratation complémentaire après la séance.

Prêt(e) à vous lancer ? N’hésitez pas à partager vos expériences sur la page Facebook du club de sport Wellness de votre ville !

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?