Hurler au téléphone sur le plateau de musculation ou débarquer dans le sauna sans passer par la case douche incarnent quelques exemples de fitness faux pas. Si vous pensez que cela n’arrive qu’aux autres, lisez ce qui suit !

Wellness Sport Club

Du tact sur le plateau de musculation
Adeptes de renforcement musculaire, nombreuses sont les occasions de commettre des impairs sur le plateau de musculation. Fraîchement débarqué parmi les appareils, vous commencez par un peu de relationnel afin de renforcer votre capital sympathie. Pour ne pas vous faire black lister au bout de quelques séances, évitez d’importuner le sportif en plein effort. Rien de plus désagréable en effet que de devoir répondre à des questions tandis que l’on exécute une série de squats ultra-chargés ! Un simple bonjour suffira alors, quitte à revenir une fois l’exercice terminé.

Ne jouez pas les boulets avec les charges !
Deux kettlebells de 3 kg, une barre olympique, deux jeux d’haltères de 5 et 10 kg… vous voilà paré pour une super séance de cross training ! Stop ! Avant d’amasser du matériel autour de son tapis, on n’oublie pas que l’on se trouve dans un club de sport avec… d’autres sportifs qui ont peut-être eux aussi envie de profiter du matériel. Le bon réflexe : se limiter au strict minimum afin de ne pas priver son prochain. Et bien entendu, on n’oublie pas de ranger ses poids après utilisation ! Non mais.

Bien se déplacer et se positionner dans la salle de sport : tout un art ?
Il y a celles et ceux qui se postent devant les rangements pour les haltères afin de réaliser leurs exercices tandis que d’autre se collent aux sportifs dont l’entraînement nécessite des mouvements de grande amplitude. Autre fitness faux pas répandu : le sportif qui monopolise les miroirs, empêchant les autres de s’en servir. Agaçant non ?

Sur les appareils, on optimise le timing !
Quoi de plus irritant que de devoir attendre un appareil de musculation tandis que son utilisateur discute, répond à des sms ou attend simplement que le temps passe ? Pour ne pas jouer le lourd à votre tour, tournez donc ! En passant d’appareil en appareil en mode circuit, vous évitez de squatter inutilement le banc à lombaires, les barres de traction et la presse à quadriceps et votre cardio vous dit merci lui aussi ! Le pire : s’accaparer une machine en y déposant ses effets personnels et aller s’entraîner sur une autre. Comportement à fuir !

Et l’hygiène dans tout ça ?
Sentez-vous que nous abordons là un sujet crucial ? S’il convient de se doucher après son travail (et donc avant le sport), il est de bon ton de réitérer l’opération après son cours collectif (Zumba®, Bodypump™, RPM™…), sa séance de cardio-training ou de musculation. Évidemment, on prévoit une tenue dédiée propre et on pense bien à essuyer les traces de sueur laissées sur les elliptiques et autres vélos de l’espace cardio. Comme évoqué en début d’article, sauna, hammam ou jacuzzi doivent être précédés d’une douche. A noter : le sauna exige l’utilisation d’une serviette en guise d’assise. Alors, quel est votre score ? 0, 1, 2, 3 ou plus de fitness faux pas commis au sein de votre centre de remise en forme ?

Pour pratiquer les activités sportives évoquées dans cet article, rendez-vous dans votre club de sport Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne, contactez l’accueil de votre club pour en savoir plus !

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.