Blog Espace membres & réservation

Comment gérer le blues de la rentrée ?

Petite forme et moral à zéro, pour certains(es) d’entre nous, la rentrée s’apparente à un lundi puissance mille. Les tips du coach Wellness Sport Club pour en finir avec ce syndrome qui nous gâche la reprise.

On fait du retour de vacances un moment privilégié (pratique d’un sport, repos, activité bien-être)
Avis aux adeptes du smartphone et du travail à distance, rien de tel qu’une vraie pause pour se ressourcer. On évite donc de se connecter dès son retour de congés afin de prolonger la douceur des vacances jusqu’au dimanche soir si on reprend le lundi. A faire pour se préparer mentalement et physiquement : s’accorder une séance de fitness soft avec un cours de yoga, de Bodybalance™, de taï-chi ou de sport en piscine (aquagym, aquabike). Oh que ça fait du bien !

On planifie en amont une semaine de rentrée allégée
La bonne méthode pour éviter toute procrastination source d’angoisse ? Rédiger une to-do list du genre light pour cette reprise. Et c’est en prenant soin de ne pas surcharger la première journée que l’on articule rendez-vous et grosses réunions sur le reste de la semaine. A faire : penser à caler 2 à 3 séances de sport douces (fitness en piscine, Pilates, stretching) sur cette semaine suivies d’un programme plus intense ensuite (Bodycombat™, boxing, RPM™…).

On se rassure en se projetant de manière positive et en jouant l’auto-congratulation
Les esprits anxieux connaissent le phénomène par cœur. Dès le dimanche, le cerveau commence à bouillonner, fantasmant  la semaine à venir sur la base des scénarios catastrophes les plus stressants. Pour sortir de cet engrenage intellectuel, le coach conseille d’inverser le processus en se posant des questions qui invitent à voir la vie du bon côté. « Qu’est-ce qui est susceptible de me faire plaisir durant cette semaine de reprise, qu’est-ce que j’attends avec joie ? ». Et pour clôturer la première journée back to job, on ose l’auto-congratulation en listant les 2 ou 3 tâches réalisées ce-jour là avec succès. Ego boost garanti !

On programme des sorties et des activités extra-professionnelles
Rien de pire que d’adopter illico la routine métro, boulot, dodo ! Pour éviter ce piège qui déprime en deux temps trois mouvements, on joue le loisir afterwork (club de sport, cinéma, théâtre…) et/ou on ose le cours de Bodyattack™ ou de yoga matinal qui permettent d’attaquer la journée du bon pied. Objectif : ponctuer le quotidien d’activités bien-être qui apportent plaisir et recul.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?