Blog Espace membres & réservation

Vélo : lequel est fait pour moi ?

10 . 10 . 19

Plutôt vélo de route, tout chemin, ville ou VTT (vélo tout terrain) ? Le coach nous guide en fonction de nos objectifs et de la nature des trajets à effectuer.

Bien choisir son vélo : une question d’utilisation
Que ce soit pour aller au club de sport pratiquer son cours de fitness (aquagym, cross training / CrossFit, Pilates) ou pour se rendre au travail downtown ne fait pas grande différence. Explication : on reste en ville. En revanche, avis à celles et ceux qui ambitionnent d’effectuer de très longs trajets, de gravir des cols montagneux ou de dévaler à travers bois, la sélection de la bonne monture à deux-roues ne laisse alors rien au hasard !

Le vélo de ville : le must pour un usage urbain
Ce n’est pas un hasard si ce mode de transport doux fait des émules. Dotée de grandes roues qui croquent les kilomètres et de pneus confortables, la petite reine des villes permet en outre l’installation d’un panier ou de sacoches. Idéal pour faire son shopping ! Confortable, le vélo de ville nous garantit la ponctualité malgré les embouteillages tout en jouant la carte écolo. Cerise sur le gâteau, sillonner les rues à bicyclette affûte le bas du corps et réveille le cardio. Inconvénient : le vélo de ville se fait voler aisément. On pense donc à l’attacher systématiquement et à le rentrer chez soi la nuit.

Le vélo tout chemin (VTC) : le top pour un usage mixte
Quand on passe du sentier de graviers au bitume des routes, c’est un VTC qu’il nous faut ! Tous chemins, ce vélo des villes offre une souplesse d’utilisation précieuse, aussi bien dans le quotidien qu’à l’occasion de sorties nature les week-ends. Attention toutefois à éviter les terrains trop accidentés qui nécessitent plutôt l’utilisation d’un VTT. Bon à savoir : on peut installer sacoches et porte-bagage sur un vélo tout chemin.

Le vélo tout terrain (VTT) : incontournable pour les sorties sportives
Qu’il soit tout suspendu ou non (question de confort), le VTT s’invite sur les terrains escarpés. Objectif : accompagner nos escapades les plus musclées voire les plus périlleuses. En fonction de la difficulté du parcours, cet engin conçu pour la pleine nature stimule à la fois le bas et le haut du corps en raison des à-coups subis lors d’une descente caillouteuse ou d’un chemin accidenté. Attention à choisir ce vélo de l’extrême en fonction de son poids, de sa maniabilité et de sa solidité.

Le vélo de route : pour avaler des kilomètres
Avec ses roues XXL et ses pneus minces, le vélo de route nous garantit vitesse et tenue de route. Généralement équipé d’au moins 18 vitesses, cet engin conçu pour le sprint se frotte à tout type de parcours, pourvu qu’il soit en bitume. Attention à choisir la selle la plus adaptée à notre morphologie afin d’éviter tout inconfort lors de sorties longues. Côté poids, il est bien évident que légèreté rime avec facilité d’utilisation et performances, notamment dans les côtes.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?