Blog Espace membres & réservation

Vacances au ski : 4 tips pour un séjour réussi

24 . 12 . 19

Envie de sports de glisse ? Que vous soyez ski de piste ou snowboard, lisez vite les conseils avisés du coach et zappez les fautes de carre !

1/On mise tout sur une bonne préparation physique
On ne va pas se raconter d’histoires. Dévaler les pistes à vitesse grand V après une année d’abstinence côté glisse met réellement le corps à l’épreuve et particulièrement le cardio et les cuisses. Pour éviter de bloquer à mi-chemin dès les premières descentes (oups), on s’entraîne plusieurs semaines avant les vacances d’hiver. Objectif : affûter l’endurance et renforcer les quadriceps. La bonne idée : jouer le circuit training et alterner fentes, squats, presses à quadri sur un rythme cadencé qui booste le cardio. Cet entraînement peut s’accommoder de cours de Grit™, de Sprint™ et de cross-training. Haut les cœurs, on sera bien content d’avoir préparé son corps une fois sur place !

2/On adopte des réflexes de prévention pour éviter la blessure
Les sports d’hiver, c’est comme la musculation ou le fitness, ça nécessite un échauffement pour éviter le froissement ou pire, le claquage. On pense donc à réveiller ses quadriceps avant de filer sur les remontées mécaniques. A faire : le pas du patineur qui stimule aussi le cardio. Côté matériel, attention aux fixations responsables de nombreuses blessures des genoux. On veille donc à les faire régler systématiquement avec le moins de résistance possible. Un must pour vite déchausser en cas de chute. Enfin, un bon casque, des vêtements adaptés et une crème solaire s’imposent pour résister aux cascades involontaires et braver les conditions climatiques extrêmes.

3/On adapte sa nourriture et son hydratation
Faire du sport toute la journée puise largement dans les réserves. Voilà pourquoi il convient d’adopter une alimentation en conséquence, notamment au moment du petit-déjeuner et du déjeuner. Evidemment, l’hydratation doit être au rendez-vous afin d’éviter la crampe et la baisse de régime. Quand on est bien couvert et que l’on skie des heures durant, on transpire au moins autant qu’à la salle de sport ! Enfin, on n’hésite pas à prévoir une collation à déguster sur les pistes à l’heure du goûter. Objectif : être capable de rentrer en direction de la station avant la fermeture du domaine ! Ce serait dommage de manquer de carburant…

4/On joue la prudence côté glisse
Rien de pire qu’un skieur qui perdrait la maîtrise de sa trajectoire ! C’est pourtant ce qui arrive quand on skie plus vite qu’on ne devrait. Plus capable de modérer sa vitesse, on se transforme en danger pour soi et pour les autres. A faire : skier sur des pistes adaptées et ne pas hésiter à prendre un cours de remise à niveau en cas d’appréhension. Bonne glisse !

Crédit photo : Unsplash – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?