Blog Espace membres & réservation

Sport & vacances : le match kayak VS paddle

Paddle VS Kayak

A la veille du départ loin de votre centre de remise en forme, vous hésitez entre kayak et paddle ? Le coach fait le point.

Stand up paddle : la planche de surf king size qui réveille les muscles posturaux
Et si on profitait des vacances pour affûter l’équilibre ? Rien de tel qu’une session de paddle pour stimuler la proprioception en douceur. Parce qu’elle offre des dimensions généreuses, cette planche de surf XXL s’adresse à tous. Sur une eau clame (mer, lac), conserver l’équilibre tout en pagayant relève du jeu d’enfant. En revanche, c’est pour prendre de la vitesse qu’il convient de se challenger. On gaine tout son corps, haut et bas compris et on avance fort, en allant cherche loin vers l’avant. Le centre du corps s’active, les bras, les épaules et les abdominaux œuvrent de concert avec les cuisses et les fessiers qui se contractent à chaque mouvement. La bonne nouvelle : pratiqué de manière intensive, le paddle peut nous faire consommer jusqu’à 1 000 calories par heure. Etonnant pour une discipline aux allures de sport contemplatif. Le plus : on bronze debout sur sa planche tout en affûtant sa silhouette.

A faire en complément : dès le retour au club de sport, on entretient son gainage en pratiquant le TRX™, le Pilates ou le Bodybalance™.

Kayak : le haut et le centre du corps à l’honneur
Sur lac, en rivière ou sur la mer, le kayak a de quoi nous plaire. Doté d’une assise confortable, il offre une stabilité qui nous ouvre la porte des randos aquatiques de l’été. Avis aux amoureux de la nature, l’embarcation se faufile aisément et en silence pour nous permettre de découvrir faune et flore locales. Côté physique, l’effort est là puisque mettre le kayak en mouvement mobilise bras, épaules, pectoraux mais aussi ceinture abdominale et membres inférieurs qui s’activent à chaque avancée. Oh hisse, oh hisse, une cadence soutenue peut vite challenger le cardio et jouer le galbe sexy à l’issue de quelques semaines. Le plus : la discipline développe amplitude articulaire et coordination. En une heure, on brûle en moyenne 400 calories.

A pratiquer dès le retour en salle de fitness : pour cultiver le galbe des biceps, on case un cours de Bodypump™ dans son agenda et on se lance dans le cross training pour décupler sa puissance.

Bon à savoir : pratiquer un sport d’eau nécessite quelques précautions et notamment l’utilisation d’un gilet de sauvetage, l’application d’une crème solaire, le port d’un couvre-chef et de lunettes. En prime, on pense à s’équiper d’une bouteille d’eau, à prendre la météo et à toujours prévenir une personne de confiance si on part en mer. Bon sport et bonnes vacances à tous !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?