Blog Espace membres & réservation

Shiatsu : une technique bien-être à tester avant l’hiver

11 . 10 . 19

Une séance de shiatsu à chaque changement de saison aiderait l’organisme à affronter les petits bobos du moment. Portait d’une thérapie cousine de l’acupuncture.

Qu’est-ce que le shiatsu ?
Originaire du Japon, cette technique manuelle vise à relancer la circulation de l’énergie dans nos méridiens. Le shiatsu s’appuie sur la médecine traditionnelle chinoise et se pratique à l’aide de pressions réalisées sur des points précis, ceux-là mêmes que l’acupuncture stimule. Coudes, doigts, poings… le praticien peut stimuler les zones-clés de notre corps de différentes manières selon le but recherché. Non seulement c’est plaisant, ça se pratique en tous lieux (au bureau et au club de sport après le Pilates, l’aquagym ou le cross training / CrossFit aussi) et ça fonctionne vraiment !

Quels sont les effets du shiatsu ?
Résolument axé sur la prévention, le shiatsu affûte le système immunitaire pour nous aider à affronter rhumes, gastro-entérites et autres réjouissances hivernales. Efficace pour lutter contre la douleur, il s’avère redoutable pour préparer à une séance de sport ou permettre à l’organisme de récupérer après l’effort. Autres bienfaits et non de moindres, ses effets sur le stress et sur la qualité du sommeil sont reconnus. Le shiatsu assouplit aussi les muscles, les articulations et stimule la circulation sanguine. Bon à savoir : l’auto-shiatsu peut être pratiqué pour soulager certains troubles dès lors que le besoin s’en fait sentir. Une aide précieuse en cas de coup de mou au bureau, de hoquet gênant ou de mal de tête.

Shiatsu : pour qui ?
Tous les profils sont éligibles. Du bébé au senior en passant par la jeune maman ou le sportif aguerri, nous pouvons tous prétendre aux bienfaits de cette pratique millénaire. Point de vigilance : attention à choisir un praticien spécialisé si l’on est enceinte et à ne pas hésiter à signaler un problème de santé sérieux.

Comment se déroule une séance de shiatsu ?
Décidé ? Direction le cabinet du praticien pour une séance d’une petite heure ! L’entretien initial permet de cerner le besoin du patient, son alimentation, sa santé. Vient ensuite le bilan énergétique, parfois assorti de la prise du pouls chinois et d’une observation de la langue. Assis, allongé ou sur le côté, on reçoit les soins sur une table de massage, une chaise ou un futon. A retenir : pour jouer la carte de la prévention, le bon rythme consiste à s’accorder une séance à chaque changement de saison.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?