Espace membres & réservation FAQ Covid-19 Espace Vidéos Blog

Méditation : 4 idées reçues à oublier

femme en train de méditer
09 . 01 . 21

On ne présente plus les bienfaits de la méditation. Efficace pour lutter contre le stress et les somatisations, cette technique désormais largement répandue souffre pourtant toujours de préjugés susceptibles de nous freiner. On se lance !

1 / Méditer consiste à se concentrer pour ne plus réfléchir
Non. L’esprit étant en perpétuel mouvement, la méditation s’attache plutôt à laisser filer ses pensées sans jugement. Tout en les observant, l’attention de focalise sur la respiration, les sensations corporelles et parfois même, des visualisations spécifiques qui favorisent une présence dans l’ici et maintenant.

Résultat : l’agitation mentale s’apaise, les tempêtes intérieures disparaissent au profit d’une sensation de calme intérieur ressourçant.

2 / Il faut pratiquer longtemps pour apprendre la méditation
Non. Dès la première séance, méditer s’avère accessible à tous. La notion d’échec étant absente de la méthode, toute expérience comporte un intérêt. Celui de contribuer au mieux-être du méditant qui évolue au fil des sessions, pratiquant avec une facilité accrue. Et les résultats sont palpables dès 6 à 8 semaines. A condition de méditer très régulièrement (voire quotidiennement) évidemment !

3 / La méditation exige la position du lotus
Non. Chaque méditant est invité à adopter une position confortable, celle qui lui convient vraiment tout en respectant certaines règles. Généralement, on conseille de s’asseoir pieds en contact avec le sol et mains posées sur les cuisses.

Objectif : ne plus seulement faire mais être à 100 %. Et se réjouir de se sentir ainsi vivant. Tout simplement…

4 / Méditer implique une grande disponibilité
Non. S’il est vrai qu’une pratique à hauteur de 20 minutes quotidiennes constitue un must, quelques instants volés au quotidien suffisent parfois à faire retomber la pression. Au volant, dans les embouteillages, plutôt que de pester sur les autres automobilistes, rien de tel qu’une séance de respiration méditative pour transformer un moment de stress en pause salvatrice. Et l’exemple est transposable à mille situations. Pensez-y !

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?