Blog Espace membres & réservation

Fitness girls : peut-on s’entraîner au moment des règles ?

Faire du sport alors qu’on a ses règles, on ose ou pas ? Le coach répond oui à certaines conditions !

La pratique du sport pendant les règles : une question de bon sens
Selon le coach sportif Wellness, la pratique de votre cours de Zumba® ou de yoga préféré au moment des règles dépend de l’intensité des désagréments liés au cycle. Pour bon nombre de fitness girls, maux de ventre, migraines, ballonnements caractérisent cette période du mois. Si la douleur ne vous cloue pas au tapis, écoutez votre corps et foncez. Seul bémol : il est généralement conseillé d’adapter l’intensité de l’entraînement afin d’en retirer de réels bienfaits notamment sur les symptômes menstruels. Douceur oblige, on évite  de se lancer pour la première fois dans un cours de Sprint™ ou de boxing pile à ce moment-là !

Des cours zen pour décompresser
C’est bien connu et il ne s’agit en rien d’une légende. L’irritabilité et le stress peuvent faire partie des désagréments liés à cette période-clé du mois.  En cause, les hormones qui fluctuent en fonction du cycle de la femme. La bonne idée pour contrer le phénomène ? Miser sur un cours de yoga qui agit aussi sur le bas du dos et les muscles pelviens responsables des maux de ventre. En prime, le travail sur le souffle permet de faire baisser le stress et de stopper la production d’idées noires. Précieux ! A tester aussi : Bodybalance™, Pilates Ball, Qi Gong, Tai-chi.

De la danse pour retrouver sa bonne humeur
Que vous pratiquiez la Zumba®, la salsa, le Sh’Bam™ ou la danse orientale, bouger en musique et en suivant une chorégraphie joue véritablement sur la sensation de bien-être. Tout d’abord en améliorant la souplesse et la flexibilité (et hop, on se débarrasse au passage de ses ballonnements grâce aux mouvements du bassin). Ensuite, la pratique d’un cours de danse fitness s’avère tellement conviviale et festive qu’il suffit d’une séance pour sentir son moral repartir au beau fixe. Ce serait dommage de s’en priver !

Du cardio-training pour recharger ses batteries
Rien de tel que du vélo, de l’elliptique, du tapis de course ou un cours bien dosé en cardio pour produire un maximum d’endorphines. Ces fameuses hormones du bien-être aident à se sentir heureux, en forme et diminuent les sensations d’inconfort liées aux règles. A faire aussi : bien s’hydrater pour éviter toute rétention d’eau.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?