Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Comment booster ses défenses immunitaires avec la naturopathie

granules de plante
28 . 11 . 20

En automne et en hiver, nez qui coule et gorge qui brûle font partie des « petits plaisirs » saisonniers. Comment y échapper grâce à des remèdes naturels ? Plantes, huiles essentielles, alimentation…on vous dit tout !

4 choses à savoir pour renforcer son immunité
Savez-vous quels facteurs sont susceptibles de diminuer l’efficacité de notre réponse immunitaire en cas d’attaque virale ? Il en existe au moins quatre :

–  le stress,
– la sédentarité,
– la fatigue,
– une mauvaise hygiène alimentaire.

Voilà pourquoi il est essentiel de se focaliser sur une bonne gestion du stress associée à de l’exercice physique, à un sommeil de qualité et à une alimentation équilibrée. Si, malgré le respect de ces principes, vous flirtez avec le refroidissement dès la moindre sortie, lisez ce qui suit.

Astuces alimentaires spéciales défenses immunitaires
Se nourrir de manière équilibrée, c’est bien mais cela ne suffit pas toujours, notamment quand le manque de lumière puise dans notre réserve d’énergie. Pour aller plus loin, les naturopathes conseillent de :

– limiter : les produits raffinés (céréales, sucres…), les plats industriels, les préparations transformées, les plats gras, la viande rouge, les produits laitiers.

– privilégier : les aliments de saison, si possible biologiques, les huiles végétales riches en oméga 3, les céréales complètes, les légumineuses, les viandes maigres.

Et aussi : l’hydratation étant indispensable pour nous permettre de chasser les toxines, on mise tout sur les tisanes, les bouillons et le thé vert.

Le rôle des vitamines et minéraux
C’est bien connu, rien de tel que la vitamine C pour soutenir notre bonne santé immunitaire !  Plutôt que de consommer des compléments alimentaires, le naturopathe préconise de manger des aliments ciblés. A nous les poivrons rouges, radis ou les brocolis en cure.

Plus méconnue, la vitamine D joue un rôle majeur en matière d’immunité. Avis aux amateurs, le foie de morue, les sardines et les maquereaux en regorgent. Enfin, on pense au zinc qui se trouve dans le germe de blé, les graines de sésame et les légumineuses.

Les activités physiques à privilégier
Quel que soit le sport pratiqué, bouger s’avère toujours positif. Toutefois, certaines activités sont plus précisément efficaces pour lutter contre le stress, restaurer le sommeil ou favoriser l’élimination des toxines. Il en va ainsi du yoga, du tai-chi ou du Qi-gong.

HE, phytothérapie, fleurs de Bach et produits de la ruche
Du côté des huiles essentielles, la reine de l’hiver est sans conteste le ravintsara qui assainit l’air et se dépose au creux du poignet ou du coude afin de purifier les voies respiratoires. Des plantes telles que l’échinacée, le cyprès ou l’astragale jouent quant à elles à la fois sur le système immunitaire et sur l’élimination des virus. Enfin, les fleurs de Bach régulent l’humeur nécessaire à une bonne santé tandis que la gelée royale permet de recharger ses batteries et que la propolis joue les antibiotiques naturels.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?