Blog Espace membres & réservation

Raclette : 5 astuces pour la rendre plus healthy

Le retour du froid s’accompagne de fromage fondu et notamment de raclette ! Comment la déguster sans pour autant culpabiliser ? Grâce aux tips fooding healthy du coach.

1/Pommes de terre et raclette : un mix à challenger
Et si on accommodait les sempiternelles patates par des légumes plus light ? A nous les poivrons, les champignons, les aubergines et autres courgettes sautées ou vapeur ! La bonne idée : ajouter une salade agrémentée d’un soupçon de vinaigrette pour compléter l’apport en fibres qui change tout.

2/Qualité du fromage à raclette : un critère à surveiller
La solution pour être certain de déguster un formage de qualité ? L’acheter chez le fromager. Au-delà d’une saveur largement supérieure à celle d’une raclette achetée sous vide en supermarché, le fromage, découpé sous nos yeux, peut-être débité en tranches sur mesure (le coach recommande des tranches très fines pour limiter l’apport calorique). La bonne idée : attendre d’avoir totalement mangé une première tranche avant d’en mettre une nouvelle à fondre. Cette astuce basique permet de réduire les quantités de fromage sans même s’en apercevoir !

3/Charcuterie : un ingrédient à remplacer (ou pas)
Pas vraiment healthy la charcuterie ! Pour jouer la carte du light, on troque le saucisson contre des aiguillettes de canard, de poulet ou de dinde. Et pour les irréductibles, une tranche de jambon blanc reste acceptable car moins grasse que du pâté ou du jambon cru. Autre piste, le poisson fumé, plus léger et dont la saveur se marie bien volontiers avec les pommes de terre et l’oignon. Original !

4/Dîner raclette : et le dessert dans tout ça ?
Pour éviter de compromettre tous nos efforts en salle de sport, on oublie définitivement le gros gâteau au chocolat. A prévoir : une belle salade de fruits frais agrémentée d’herbes et d’épices (menthe, basilic, cannelle…).

5/Des bonus gourmands pour customiser la recette
Ce n’est pas parce qu’on joue la carte de la raclette light que l’on va oublier les plaisirs de la bouche ! Pour injecter un maximum de fantaisie et de pep’s à cette spécialité hivernale, on mise tout sur les bonus gourmands. Cumin, graines de sésame, oignons frits et pourquoi pas, œufs de caille et de truite, rien n’est trop beau pour upgrader les saveurs de notre raclette !

Crédit photo : Flickr – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?