Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Stretching : pour quels objectifs ?

femme en train de participer à un cours de stretching

Vous n’avez jamais essayé le stretching ? Idéal pour s’assouplir, améliorer sa posture ou se détendre, ce cours d’étirements joue résolument la carte du bien-être. Focus sur un concept fitness qui vous veut du bien.

On a tous en tête l’image du chat, cette créature à la souplesse extrême, qui s’étire après avoir dormi. Cette illustration offerte par la nature nous prouve à quel point il est crucial d’étirer ses muscles pour gagner en souplesse, en amplitude et en grâce. Outre son rôle essentiel sur la préparation musculaire avant l’effort, le stretching possède une action qui favorise la récupération sportive. Explications.

Une discipline à part entière
Après avoir été pratiqués avant ou après le sport, les étirements sont aujourd’hui décriés quand ils sont réalisés à proximité d’un entraînement. On leur préfère désormais un cours entier à raison d’une fois par semaine. Côté bienfaits, ils vont de l’amélioration des performances à des bénéfices posturaux et relaxants. Décryptage.

Le stretching préserve des risques de blessures
Pendant l’effort, les muscles se contractent, stimulant les os et les articulations qui subissent alors une traction. A l’inverse, assouplir les muscles grâce aux étirements permet de libérer les articulations lors du mouvement. Idéal pour éviter les blessures inflammatoires, les claquages ou les douleurs articulaires.

Le stretching booste les performances
Plus souple, le corps gagne en amplitude tandis que les muscles étirés se développent plus vite et plus en longueur. La silhouette devient plus harmonieuse. Les stimulations, douces, permettent de corriger la posture et d’améliorer son positionnement lors de la pratique d’autres sports (musculation, danse, cross training…).

Le stretching soulage le mal de dos
En associant assouplissements, travail respiratoire et lâcher-prise, les étirements soulagent les lombalgies et les douleurs chroniques. La concentration s’affûte grâce à des mouvements réalisés en conscience, faisant diminuer les faux-mouvements du quotidien responsables de tours de reins et autres lumbagos.

Quels muscles peut-on étirer ?
En réalité, tous les groupes musculaires peuvent bénéficier des effets d’un cours de stretching. Adducteurs, ceinture abdominale, dorsaux, pectoraux quadriceps… les muscles subissent des séries de contractions suivies de décontractions lentes et progressives. Dans le cadre d’une pratique régulière, le stretching aide à lutter contre la fatigue et les douleurs musculaires.

Le conseil du coach : attention, en cas de douleur pendant l’étirement, à ne pas insister mais à quitter immédiatement la posture.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?