Espace membres & réservation Espace Vidéos FAQ Réouverture Blog

Yoga et musculation : pourquoi et comment les associer ?

homme musclé en train de faire du yoga en extérieur
04 . 06 . 21

Peut-on oui ou non combiner yoga et musculation ? Quels résultats attendre de ce mix au premier abord improbable ? Avis aux amateurs de renforcement musculaire, de cross-training ou de culturisme, la réponse risque fort de vous surprendre !

L’action du yoga sur les muscles
Quand on pratique la musculation, c’est généralement pour gagner en masse et en force. Ajouter une séance de yoga avant ou après l’entraînement de musculation permet d’étirer les muscles pour en optimiser la croissance. Les explications du coach.

1 / Une croissance musculaire boostée
Non, vous ne rêvez pas. Le yoga stimule véritablement le développement musculaire en agissant aussi sur les fascias, ces enveloppes qui enserrent les muscles. Sans étirements, ils durcissent et adhèrent aux muscles, freinant leur croissance et leur capacité à se contracter.

Autre excellente nouvelle, les mouvements réalisés lors de la pratique du yoga façonnent la musculature en lui donnant une forme harmonieuse et en améliorant la séparation musculaire. De là à affirmer que la discipline zen possède un effet sculptant, il n’y a qu’un pas (que l’on franchit) !

2 / Des performances accrues
Là encore, surprise. Tandis que bon nombre d’afficionados du plateau de musculation considèrent le yoga comme une discipline de midinette, cet art ancestral fait ses preuves côté performances. En développant la capacité du pratiquant à se concentrer sur un souffle long et maîtrisé, il décuple l’oxygénation des muscles. Autre plus : la capacité de concentration qui s’améliore, boostant la résistance à l’effort.

3 / Plus de sécurité pendant l’entraînement
On a tous en tête l’image du yogi ultra-souple et flex, le fameux roseau qui plie sans casser. Ce n’est pas qu’un mythe. Un corps mobile et doté d’une large amplitude articulaire s’avère mieux protégé contre les risques de blessures et autres déchirements, notamment à l’occasion d’un effort intense de musculation.

4 / Une récupération plus efficace
Les toxines sécrétées par l’organisme après une séance de musculation s’éliminent plus facilement quand on pratique le yoga. Postures drainantes et respiration profonde favorisent la détoxification du corps. A faire en complément : s’hydrater massivement et se reposer.

La question : quel type de yoga pratiquer avec la musculation ?
Avant
une séance de musculation, un yoga dynamique s’impose afin de favoriser l’échauffement et de minimiser ainsi les risques de blessure tout en optimisant les performances. Après une séance de musculation, un yoga axé sur les étirements permet quant à lui de minimiser les conséquences éventuelles d’exercices très intenses et de favoriser une bonne qualité de récupération an agissant sur le stress.

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?