Blog Espace membres & réservation

Silhouette : le guide de la minceur au masculin

A quel moment et de quelle manière doit-on se lancer dans un programme minceur quand on est un homme ? Mode d’emploi avec le coach des salles de fitness et de musculation Wellness.

Kilos en trop : on contrôle son tour de taille
Sportif ou non, on l’a tous remarqué. Après 30 ans, les kilos superflus ont tendance à s’accumuler au niveau du ventre et de la taille. Pourquoi les hommes sont-ils particulièrement touchés par ce phénomène ? C’est la baisse du taux de certaines hormones (testostérone, hormone de croissance) qui explique cette bouée naissante et/ou ces poignées d’amour indésirables. Favorables au déstockage des graisses et, conjointement, à la prise de masse musculaire, ces hormones qui faisaient de vous un dieu grec à 20 ans déclinent drastiquement une fois la trentaine passée. Mais alors, si la fatalité est en cause, une question s’impose. Peut-on lutter ? Le coach répond oui, à condition d’adapter son entraînement à la salle de sport et de revoir son alimentation.

Se mettre à la musculation pour relancer la production des hormones
Le processus n’est pas irréversible ! Pour booster la production des hormones qui affûtent la silhouette, on mise tout sur la musculation et sur les exercices au poids du corps. La bonne idée : varier les entraînements pour réveiller l’organisme et surprendre les muscles pour mieux les stimuler. A raison de 3 séances hebdomadaires au minimum, les séances alternent entre circuits réalisés à l’aide de charges lourdes sur le plateau de musculation, exercices au TRX®, cross training et ajout de pompes, squats, tractions, fentes. Objectif : s’entraîner à la fois en isolation et sur un mode polyarticulaire pour bénéficier d’un programme complet.

Associer du cardio-training pour brûler les graisses
Tandis que les exercices de musculation se chargent de déstocker les graisses logées en profondeur, les efforts cardio-vasculaires apportent une action brûle-gras complémentaire. C’est d’ailleurs sur ce principe d’action conjointe aux effets minceur éprouvés que s’appuient des concepts fitness de type Bodypump™, Bodysculpt ou Grit™. Le tip du coach : on travaille en circuit training pour bénéficier de cet effet, sachant que l’idéal consiste à enchaîner les exercices différents sans temps de repos et en alternant haut/bas du corps. Intense mais efficace !

Alimentation minceur : varier les sources de protéines
Prise de masse musculaire et consommation de protéines vont de pair. On l’oublie trop souvent mais les aliments capables de nous fournir des protéines ne se cantonnent pas à la viande ou au poisson. On pense aussi aux légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés…) dont les propriétés nutritionnelles représentent un intérêt majeur. A consommer aussi : les céréales complètes et les oléagineux qui alimentent le corps en bonnes graisses, en micronutriments et en protéines.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?