Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Quel maillot de bain choisir pour un cours d’aquagym ?

femme en piscine pendant un cours d'aquagym
13 . 07 . 22

Première fois en cours d’aquafitness (aquagym, Aquadynamic™, aquabiking…) ? De la même manière que la paire de baskets s’avère stratégique en cours de step, le maillot de bain ne doit pas être choisi au hasard. Pour trouver le modèle qui va sublimer vos séances de sport en piscine, lisez ce qui suit !

Aquagym, Aquadynamic™, aquabike même combat

Priorité numéro un quoiqu’il arrive, le confort doit être au rendez-vous ! Et pour cause. Imaginez un maillot de bain qui descendrait au moindre saut dans la piscine. Ou un maillot qui compresserait certaines zones de notre anatomie, rendant douloureux certains mouvements. In-gé-ra-ble ! Pour éviter de tels désagréments, le bon réflexe consiste à essayer impérativement le maillot de bain afin de choisir la coupe adaptée.

Et aussi : on pense à faire quelques mouvements amples pour checker le niveau de confort.

Plutôt une-pièce ou bikini ?

Quand on parle sport aquatique de type aquagym, généralement, le maillot une-pièce s’impose. Pourquoi ? En raison de ses multiples atouts stratégiques.

Le match une-pièce VS deux-pièces

  • En une-pièce : on se sent moins exposée et résolument mieux maintenue côté poitrine, fesses et ventre. Attention à choisir la bonne taille pour éviter tout inconfort.
  • En deux-pièces : le haut peut glisser et dévoiler la poitrine. Pas très agréable pendant un cours de fitness aquatique ! Le bas quant à lui peut mal se positionner pendant l’effort et occasionner une gêne.

La bonne idée pour les irréductibles du bikini : la brassière assortie d’un cycliste de bain. Autre variante possible : le tankini.

Quid des bretelles du maillot ?

Lors des sauts et des mouvements rapides que peut occasionner un cours d’Aquadynamic™ par exemple, la poitrine subit des impacts. Pour la préserver de manière optimale, le choix de bretelles croisées dans le dos s’impose. Attention à privilégier les bretelles larges au détriment des bretelles fines, susceptibles de blesser la peau lors des mouvements d’aquagym.

Le tissu, un critère important

S’il est trop fin, le tissu n’assure pas une résistance suffisante aux mouvements ni même l’opacité souhaitée. On prend donc soin d’opter pour un maillot relativement épais capable de supporter les frottements et d’offrir en outre une résistance accrue au chlore.

La bonne idée : jouer le peignoir moelleux et le drap de bain tout doux afin de profiter d’un moment de réconfort après le sport. Bonne séance !

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?