Blog Espace membres & réservation

Préparation marathon : les bonnes raisons de tenter le cycling !

20 . 12 . 19

Pas envie d’affronter des températures inférieures à zéro pour courir ? Qu’à cela ne tienne, avec le cycling, la préparation marathon indoor a tout bon !

Du vélo indoor pour préparer un marathon
En complément de la course à pied, le vélo en studio (RPM™, Sprint™) présente bien des atouts. Après une saison de course intense, il se prête volontiers à une période de récupération. Son secret ? L’absence d’impacts qui en fait un sport doux pour les os, les tendons et les articulations. Idéal pour irriguer les fibres musculaires tout en évitant les traumatismes ! D’ailleurs, c’est l’entraînement marathon de prédilection des runners après une blessure. Autre atout du biking, la discipline permet d’augmenter son volume d’entraînement et ainsi de progresser en stimulant les muscles différemment.

A quelle fréquence intégrer le vélo en salle dans un planning d’entraînement marathon ?
Quand on court 4 à 5 fois chaque semaine, on peut raisonnablement imaginer remplacer un running par un cours de RPM™ ou de Sprint™. Objectif : bénéficier de toutes les vertus d’un entraînement croisé permettant de progresser et de varier les plaisirs sans risquer de se surmener ou de se blesser.

Quels cours choisir entre RPM™ et Sprint™ ?
Ces deux cours de fitness élaborés par Les Mills brillent par leur intensité. Dans les deux cas, ils se déroulent en studio de biking, sous les encouragements d’un coach survolté qui impulse une cadence de pédalage grisante. Si chacun reste maître de la résistance du vélo et de la vitesse adoptée lors d’un cours de RPM™, le Sprint™ exige un dépassement total. En seulement 30 minutes, ce programme de spinning basé sur l’HIIT réveille le corps et permet de profiter d’un after burn effect des plus utiles dans le cadre d’une préparation marathon. A faire : tester l’un puis l’autre et pourquoi pas, alterner les cours de cycling pour profiter des effets de chaque concept.

Coaching personnel : pourquoi on fonce ?
Se préparer en vue d’un marathon exige rigueur, constance, endurance et motivation. En faisant appel à un coach à l’année ou sur une durée limitée, on profite d’un point de vue professionnel sur la nature du programme que l’on avait imaginé et surtout, on jouit de conseils ciblés et d’une béquille spéciale motivation ! Précieux notamment l’hiver, lorsque le temps invite plutôt à lever le pied en attendant le retour des beaux jours.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?