La musculation cristallise bon nombre d’idées reçues, notamment chez les fitness girls. Le coach démêle le vrai du faux.musculation et fitness

De la musculation pour perdre du poids : et si c’était vraiment efficace ?
Qu’on se le dise, combiner musculation et cardio constitue le combo minceur le plus explosif. Hyper efficace, cette association explique d’ailleurs les effets rapides de concepts fitness de type Bodypump™ ou Bodysculpt. Explication : le renforcement musculaire a pour effet d’augmenter le métabolisme de base permettant de consommer des calories même au repos. Et en prenant du muscle tout en travaillant son cardio, on ne gonfle pas mais on raffermit et on affûte sa silhouette. Imparable ! Le bon tip : miser sur le HIIT (Grit™) pour des résultats encore plus rapides.

Musculation n’est pas synonyme de gonflette
Avis à toutes celles qui n’osent pas se lancer sur le plateau de musculation par peur de se retrouver avec une carrure de déménageur… vous avez tort. Tout ce que vous risquez, c’est d’obtenir un corps plus ferme et joliment dessiné voire galbé. L’organisme de la femme n’est pas conçu pour prendre autant de masse musculaire que celui de l’homme. Avant de se retrouver avec un physique de bodybuilder, une femme devrait s’entraîner de manière quasi professionnelle et adopter un régime alimentaire particulier. La bonne idée pour commencer : tester un cours de Bodypump™, de Grit™ force ou de cross training pour s’initier en groupe aux bons mouvements. A reproduire ensuite sur l’espace musculation et sur la zone fonctionnelle de votre centre de remise en forme !

Varier les exercices est la clé du succès
La bonne routine sportive en matière de musculation, c’est de ne pas en avoir ! On évite donc de focaliser sur une seule zone de son corps (au hasard : les fesses, cuisses, ventre) et on sculpte sa silhouette en intégralité. A la clé, un physique plus harmonieux et un équilibre musculaire précieux. Le conseil du coach : alterner les exercices qui stimulent tour à tour membres inférieurs et membres supérieurs pour un effet booster.

L’échauffement et la récupération sont vos alliés
Parce qu’il prépare le corps à l’effort, l’échauffement préserve efficacement des risques de blessures. Il améliore en outre les performances en alimentant les muscles en oxygène et en augmentant l’amplitude articulaire. Côté récupération, attention à respecter des temps de pause qui favorisent la production de muscle. Si le coach préconise 2 à 3 séances de musculation/fitness par semaine, on peut aller jusqu’à 5 sans pour autant s’entraîner 7 jours sur 7. Et si on est vraiment accro, on bouge son corps quand même chaque jour mais on mise sur des cours de gym douce, de yoga, de stretching ou de tai-chi en complément de la musculation pour ne pas se surmener.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.