Blog Espace membres & réservation

Fitness et musculation : toute la vérité sur les courbatures

Zone de training

Peut-on en finir avec les courbatures qui suivent nos cours de boxing, de Bodypump™ ou d’aquadynamic™ sans pour autant perdre en efficacité ? Le coach nous dit tout !

Courbatures : de quoi s’agit-il ?
Après le sport (fitness, musculation), les muscles sollicités par l’effort ont subi des micro-lésions qui se manifestent parfois par une sensation de douleur. Ce phénomène exprime généralement un changement d’exercice, une augmentation de l’intensité de l’entraînement ou la reprise d’une activité physique. En clair, des courbatures après une nouvelle chorégraphie de Zumba®, un nouvel enchaînement de postures de yoga ou un nouveau programme de musculation sont tout à fait normales. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas chercher à les éviter !

1er réflexe anti-courbatures : boire
Que l’on se soit défoulé pendant un cours de RPM™ ou de step, le combat est le même. Pour limiter les risques de blessures et l’intensité de la douleur liée aux courbatures, on mise sur l’hydratation ! Le tip du coach : boire avant, pendant et après la séance de sport et ce, par petites gorgées régulières. A noter : l’eau favorise le drainage des toxines partiellement responsables des courbatures. A tester aussi : le thé vert après l’effort.

2e réflexe anti-courbatures : s’échauffer
Parce qu’il prépare véritablement le corps à l’effort, l’échauffement s’avère incontournable. Premier effet de cette entrée en matière sportive : l’accélération du pouls qui entraîne une élévation de la température et une irrigation des muscles en oxygène. Ensuite, tendons et ligaments s’assouplissent, à l’instar des articulations qui gagnent en amplitude. Résultat : l’effort physique s’avère moins traumatique pour le corps et les courbatures perdent en intensité. D’ailleurs, ce n’est pas le fruit du hasard si tous les concepts fitness chorégraphiés (Bodyattack™, Sh’Bam™, Grit™….) débutent par une phase d’échauffement. Et toc.

3e réflexe anti-courbatures : s’auto-masser
Les rouleaux de massage limitent les douleurs post-entraînement en dénouant les tensions musculaires qui peuvent suivre une séance de musculation forte en intensité. On mise donc sur ces accessoires fitness efficaces et on retient qu’un training régulier reste l’une des meilleures garanties pour échapper au bobo.

Courbatures : ce qu’il faut retenir
Pas de panique si vous souffrez le martyr après un cours de cross training tandis que votre meilleur ami ne ressent rien. Chaque organisme réagit à sa façon à la stimulation musculaire. Cependant, plus on s’entraîne et moins la douleur est intense. Aussi, si une douleur forte se manifeste à l’issue d’une séance à laquelle on est habitué, attention, c’est peut-être le signe d’un problème de santé. A contrario, ne rien ressentir après un effort inhabituel oriente sur la nécessité d’intensifier l’entraînement.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?