Blog Espace membres & réservation

Chaleur : 4 astuces du coach pour mieux dormir

L’été, le sommeil est parfois mis à rude épreuve. Entre la chaleur, le bruit de la rue, les apéritifs un peu chargés et les moustiques… dormir relève du parcours du combattant. Le point avec le coach Wellness Sport Club.

1/Je continue le sport
La canicule ne doit pas être une raison pour arrêter le fitness ou la musculation, d’autant moins lorsqu’on a la chance de s’entraîner dans un centre de remise en forme climatisé ! Le bon réflexe ? Tester des activités ressourçantes auxquelles on ne pense pas le reste de l’année. Aquagym, aquadouce ou aquabike déclenchent par exemple une sensation de fatigue liée au travail dans l’eau qui améliore véritablement le sommeil. Autres disciplines à tenter pour rejoindre les bras de Morphée dans les meilleures dispositions : un cours de yoga anti-stress, une séance de tai-chi, du Qi-Gong ou 60 mn de stretching permettent de relâcher la pression aussi bien psychologiquement que physiquement. A noter : pour préserver un sommeil perturbé, mieux vaut pratiquer des activités particulièrement punchy (boxing, Bodypump™, cross training) en journée avant 17 ou 18h00.

2/Je veille à prendre un dîner tôt et de bonne qualité
L’été, on relâche la pression. Souvent, après le sport, on prend le temps de voir ses amis et de siroter un verre avant d’enchaîner tardivement sur le repas. Aïe, se coucher le ventre plein influe négativement sur la qualité du sommeil. La règle à retenir en la matière consiste à laisser passer entre 1 heure et 1 heure 30 entre le repas et le coucher. Evidemment, on évite les aliments difficiles à digérer et l’alcool qui perturbe la qualité du sommeil profond.

3/Je fais baisser la température interne et externe
De retour à la maison après la séance de remise en forme et le dîner, c’est le moment de prendre une douche fraîche. L’eau tiède avant le coucher aide le corps à baisser en température et favorise ainsi l’endormissement. Avis à celles et ceux qui ne sont pas équipés de la climatisation, les rideaux peuvent être humidifiés et les fenêtres ouvertes, créant ainsi un afflux d’air plus frais. Enfin, pour éviter le coup de chaleur nocturne, on investit dans le vaporisateur d’eau que l’on conserve à portée de main sur la table basse afin de profiter d’une brumisation salvatrice.

4/Je fais la guerre aux moustiques
C’est bon à savoir, ces vilaines bestioles n’aiment ni la climatisation ni l’air. On branche donc son climatiseur ou son ventilateur pour s’en défaire en deux temps trois mouvements. Autre piste imparable : la moustiquaire et son action mécanique qui bloque toute tentative d’attaque. A installer sur chacune de ses fenêtres ou simplement au-dessus de son lit pour un rendu romantique en prime.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?