Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Santé : faut-il céder à nos pulsions alimentaires l’hiver ?

zoom sur part de pizza

Pour bon nombre d’entre nous, la baisse des températures rime avec raclette ou fondue. C’est un fait, le froid nous ouvre l’appétit. Et ce n’est pas en direction des crudités que nous lorgnons puisque seuls les plats riches et gras nous font saliver. A quoi est-ce dû, faut-il succomber ? On vous dit tout !

Fringale hivernale : une explication génétique
Cette sensation de faim qui titille l’estomac avec l’arrivée des premiers frimas trouve son origine du côté de nos ancêtres. Pour adapter leur organisme à la baisse des températures, ils n’avaient d’autres moyens que de constituer des réserves de graisse.

En clair, manger plus l’hiver les protégeait du froid et assurait leur survie !

Mauvaise nouvelle pour les plus gourmands, cette démonstration parle d’elle-même et tue dans l’œuf tous nos espoirs de validation du programme alimentaire mettant le formage fondu à tous les repas. Désormais bien au chaud dans nos logements tout équipés et vêtus de matières techniques, nous ne sommes plus contraints d’augmenter le nombre de calories à consommer. Qu’on se le dise !

La piste psy pour expliquer l’augmentation de l’appétit
Manque de lumière et brièveté des jours d’hiver influent sur notre moral. Résultat : une irrépressible envie de trouver du réconfort dans la nourriture. Et c’est encore mieux quand elle est régressive ! Que faire dès lors pour garder le sourire sans pour autant grossir ?

– s’octroyer un ou deux écarts par semaine afin de conserver un bel équilibre,
– miser sur le sport pour dépenser les calories de la ligne du dessus tout en sécrétant les hormones du bien-être capables de jouer les anti-déprimes au naturel.

Les aliments à privilégier en hiver
Rien de mieux, pour lutter contre les attaques virales et la fatigue saisonnière, que les vitamines contenues dans les fruits et légumes de saison ! A nous les soupes, potages et ratatouilles qui mettent à l’honneur courge, potiron, brocolis, chou, oignon. Côté fruit, on dit oui aux clémentines et aux oranges.

On se réchauffe avec des boissons réconfortantes de type tisane ou thé vert tandis que les céréales complètes et les légumineuses nous rassasient durablement.

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?