Espace membres & réservation Espace Vidéos FAQ Covid-19 Blog

Que se passe-t-il dans le corps quand on rit ?

femme qui rit
30 . 04 . 21

Et si on profitait de la Journée Internationale du Rire le 2 mai prochain pour faire le plein de bonnes énergies ? Bon pour le cœur et pour le moral mais aussi booster d’immunité et anti-stress naturel, le rire stimule le corps d’une manière étonnante. On vous dit tout !

10 minutes de rigolade par jour
On a tous vécu ces moments où, les yeux mouillés de larmes et les zygomatiques endoloris, on se sent essoufflé mais heureux après un bon fou rire. Et c’est toujours un chouette souvenir non ? Les spécialistes sont formels sur le sujet. Rire à gorge déployée 10 à 15 minutes chaque jour permettrait de préserver sa santé. Et pour cause, « se marrer » agirait non seulement sur l’organisme mais aussi sur le mental !

Comment le rire agit sur notre santé physique
Cœur, muscles, système digestif… se payer une « bonne tranche de rigolade » stimule de nombreuses fonctions de notre organisme :

  • Le cœur : un bon fou rire, en stimulant le cœur, améliore le système cardio-vasculaire, nous préservant des risques de maladies qui lui sont associés. Les spasmes liés au rire agissent comme un coup de fouet sur la circulation sanguine tandis que la tension artérielle diminue après quelques minutes de franche rigolade.
  • Les muscles : vous l’avez sans douté déjà expérimenté. Après quelques minutes de rire soutenu, les abdominaux et les muscles respiratoires commencent à nous faire sentir leur existence. Pour rire, on doit les contracter, voilà l’explication. Résultat : on travaille la ceinture abdominale et le diaphragme avec une intensité équivalente à un exercice physique modéré.
  • Le système digestif : en stimulant la ceinture abdominale, le rire agit comme un massage sur les organes digestifs, rééquilibrant naturellement le transit.

Rire est bon pour le moral !
On prétend qu’une minute de fou rire équivaudrait à 45 minutes de relaxation. Ça laisse rêveur ! En cause, l’effet massant et décontractant de cet « effort » qui relaxe le visage, le cou, l’abdomen. En prime, le rire favorise la sécrétion de dopamine alias l’hormone du bonheur que l’on produit aussi pendant l’effort sportif. Sensation d’apaisement et de bien-être garanties ! Notons par ailleurs que le rire favorise la sécrétion des endorphines, ces hormones qui diminuent la sensation de peur, de douleur et de stress.

Et vous, combien de temps riez-vous chaque jour ? Faites le test !

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?