Blog Espace vidéos

Home training : 5 objets du quotidien à détourner

S'entraîner chez soi

Comment continuer à faire du sport intensément quand on reste chez soi ? En faisant preuve de créativité et en passant son environnement en mode training. Surprises garanties !

1/Une chaise : quatre exercices de renforcement musculaire
– Rien de tel, pour corser une série de squats lors d’un bon WOD en vidéo, que l’utilisation d’une chaise. Le principe ? Debout au-dessus de l’assise, on descend jusqu’à toucher des fesses le siège sans pour autant s’y asseoir. Objectif de la manœuvre : descendre plus bas que d’habitude et stimuler encore plus quadriceps et fessiers.

Accessoire fitness multifonctions par définition, la chaise se prête volontiers aux trainings ciblant aussi le haut du corps. Il est par exemple aisé de réaliser des dips en se plaçant de dos, chaise derrière soi, mains posées sur l’assise et en faisant des flexions de bras pour stimuler ses triceps.

– Autre exercice de renfo à pratiquer avec une chaise : le gainage et notamment la planche, face au sol, mains posées sur l’assise. Cette option, conçue pour les débutants en gainage, trouve sa déclinaison directement au sol pour les plus aguerris.

– Enfin, la chaise peut aussi stimuler le bas du corps et notamment les fessiers grâce à l’exercice du pont. Les deux pieds posés sur l’assise, dos au sol, on monte le bassin vers le ciel en pliant les genoux avant de redescendre. Imparable pour resculpter ses fesses lors d’une session CAF !

2/Un balai, des bouteilles ou un sac à dos lesté pour remplacer des haltères
Avis aux amateurs de charges additionnelles, ces objets courants (balai, bouteille, sac à dos lesté) permettent de pallier l’absence de club de sport et son équipement. A utiliser lors de la réalisation de squats, de fentes ou pour stimuler uniquement le haut du corps, ces alternatives futées nous garantissent galbe et intensité. Et aussi : un balai peut servir de rameur en position assise. Malin !

3/Des escaliers pour réveiller le cardio
On a rarement un step chez soi. Pas de panique cependant, des escaliers ou un marche pied font le job ! La bonne idée ? Chausser ses baskets et enchaîner les montées / descentes jusqu’à ce que le souffle commence à se faire entendre tandis que les cuisses se mettent à brûler. On n’a rien sans rien après tout !

4/Un mur pour faire des pompes en mode easy
Comment tonifier ses pectoraux et ses biceps quand on n’a pas l’habitude de faire des pompes ? En adoptant une déclinaison soft du mouvement. Pour ce faire, deux options : pratiquer sur les genoux ou utiliser un mur pour s’y appuyer. Sensations garanties !

5/Un foulard ou une ceinture pour s’étirer
Rien de plus efficace qu’un cours de stretching pour retrouver la souplesse et booster sa récupération musculaire ! Parce qu’il est parfois difficile de maintenir les postures d’étirement, on peut tout à fait exploiter un foulard ou une ceinture. Exemple : placé derrière la plante du pied, cet accessoire permet, jambe tendue, de bien étirer ses ischio-jambiers.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?