Espace membres & réservation FAQ Blog

Cardio ou musculation : faut-il vraiment choisir ?

femme portant des haltères dans chaque main
18 . 02 . 22

Quand on s’entraîne en club de sport, on mise souvent sur un type d’entraînement unique. D’un côté, le clan des pro-cardio et de l’autre, celui des afficionados du plateau de musculation. Et si le combo cardio/renfo était le secret pour booster nos résultats ? Mode d’emploi avec le coach Wellness.

A chaque type d’effort sa stimulation
Tandis que le cardio-training (vélo assis, allongé, rameur, tapis…) réveille le système cardio-vasculaire, la musculation tonifie, renforce et galbe les muscles. Deux actions complémentaires en somme qu’il convient d’associer pour en optimiser les effets. La fin justifiant les moyens, on vous dit comment faire pour trouver la formule adaptée à vos objectifs.

Objectif perte de poids, tonicité, renforcement
Quand on cherche à perdre du poids, on s’oriente systématiquement sur le cardio histoire de brûler un maximum de calories. Cohérent sur le papier mais… est-ce que le cardio fait perdre du muscle ou du gras ? Tout dépend de la façon dont on s’entraîne. Si on court 3 fois par semaine sans jamais changer de type d’effort alors… il y a fort à parier que l’on se mette à stagner rapidement tout en perdant du muscle. Ce phénomène ne se produit pas si on ajoute une stimulation musculaire. Et là, toutes les variantes sont possibles.

1 – Jouer la haute intensité (HIIT)
Le fractionné a le vent en poupe. Reposant sur le principe d’exercices réalisés à haute intensité et suivis de périodes de repos éclair, le high intensity interval training maximise la dépense énergétique tout en réveillant le métabolisme pendant l’entraînement et plusieurs heures après.

Le plus : le format express des séances.
A noter : chaque discipline peut être déclinée sur ce principe (running, cyclisme, musculation…).

2 – Additionner plateau de musculation et espace cardio
Excellente idée ! A condition de placer les exercices de renforcement musculaire avant le cardio-training. En outre, attention à bien s’échauffer avant toute chose et ce, à hauteur de 10 à 15 mn avant l’effort. Résultats assurés et progression garantie dans les deux disciplines.

3 – Miser sur l’alternance entre cardio et musculation d’une séance à une autre
Ultime formule possible, la séance 100 % cardio-training et 100 % musculation pratiquée en alternance porte également ses fruits. Au final, il convient à chacun de trouver le combo qui convient à ses goûts et à son organisation !

Objectif prise de masse musculaire
Faut-il arrêter l’entraînement cardio quand on cherche à prendre du muscle ? Pas du tout puisqu’un tel travail affûte l’endurance qui permet de s’entraîner plus longtemps, y compris en musculation. En prime, l’effort cardio booste la combustion des graisses tout en réveillant l’afflux de sang qui alimente les muscles. Résultat : une meilleure oxygénation musculaire et l’évacuation facilitée des toxines qui permettent un développement plus rapide.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?