Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Nutrition : focus sur les vertus de la patate douce

assiette composée comportant de la patate douce
15 . 01 . 22

Contrairement aux idées reçues, la patate douce n’est pas… une patate ! D’une composition différente de celle de la pomme de terre, elle affiche pas moins de 50 % de fibres en plus et une bonne dose d’antioxydants. Une bonne raison pour la décliner à toutes les sauces. Présentation d’un féculent healthy et de ses bienfaits sur le corps.

La patate douce est riche en vitamine A
Cette vitamine nous donne bonne mine, contribue à la croissance des dents et préserve la santé de notre peau. En prime, elle s’avère antioxydante et favorise la vision, notamment dans l’obscurité.

Elle contient des vitamines B3 et B6
Ces deux vitamines du groupe B assurent respectivement le métabolisme des glucides, des protéines et des lipides ainsi que la production des globules rouge. La B6 participe à la synthèse des protéines, de certaines hormones et neurotransmetteurs ainsi qu’au bon fonctionnement du système immunitaire.

Une source naturelle de vitamine C
On connaît tous les effets de l’acide ascorbique sur l’organisme ! Tonifiant et booster d’immunité, il fait partie du top ten des vitamines à absorber toute l’année.

Des minéraux
Dotée d’une teneur intéressante en magnésium, calcium, phosphore, manganèse, potassium ou en sodium, la patate douce reminéralise l’organisme tout en maintenant son équilibre acido-basique.

Du bêta-carotène
Egalement présent dans les carottes ou les abricots, le bêta-carotène est un antioxydant qui limite le vieillissement cellulaire. De là à considérer la patate douce comme un aliment jeunesse, il n’y a qu’un pas !

Riche en fibres
Précieuses pour le transit, les fibres contenues dans la patate douce aident à réguler le taux de cholestérol et la glycémie tout en favorisant le sentiment de satiété. Utile pour lutter contre les kilos superflus.

Comment la cuisiner
La patate douce, à l’instar de la pomme de terre, se cuisine de mille façons. En purée, en soupe, en gratin ou au four, elle se marie tour à tour avec des herbes (testez la coriandre, c’est un pur régal), du lait de coco ou des épices (curry, gingembre…). Le plus : on peut aussi l’utiliser dans des gâteaux pour remplacer le sucre.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?