Chaque année, c’est la même chose. En dépit des kilos envolés grâce aux cours de Bodypump™, de Sprint™ et de cross training, la balance passe dans le rouge après les fêtes. Cruelle fatalité ou manque de discernement côté fourchette ? Le coach vous présente son menu de fin d’année !

Minceur et repas de fêtes

Le conseil minceur du coach : réfléchir avant de croquer
Zumba®, aquabike, Bodyattack™… pour éviter que toutes les calories brûlées durant ces cours de fitness ne se retrouvent dans une seule et même assiette le soir de Noël, on observe bien la composition du menu. Tout commence dès l’entrée qui comporte généralement un choix crucial. Foie gras ou fruits de mer, on n’hésite pas une seconde ! On se rue sur les huîtres, crevettes et autres bigorneaux riches en protéines et pauvres en matières grasses. A condition de ne pas les consommer accompagnés de mayonnaise mais de citron. A savoir : moins grasse et moins calorique que le saumon fumé, la truite remplace avantageusement ce classique de Noël et du Nouvel An.

Un plat de fêtes qui ne fait pas grossir, ça existe ?
La sempiternelle dinde de Noël fait-elle grossir ? Que les adeptes de pole dance ou de cross training se rassurent, les exercices au poids du corps leur seront toujours accessibles après ce plat typique. A condition de consommer cette viande blanche côté chair et d’en éviter la peau comme le diable (trop grasse). La bonne idée : remplacer les marrons qui ballonnent par des légumes verts riches en fibres.

Faut-il se priver de dessert pour ne pas prendre de poids ?
A la lecture de cette question, on sent le cœur des sportifs les plus affûtés s’emballer. Pas de panique, là encore, le coach invite à utiliser son bon sens. Une bûche en mode sorbet (donc aux fruits) s’avère tout à fait silhouette friendly, contrairement aux préparations crème au beurre ou crème glacée, bien plus caloriques. Enfin, si on craque sur les chocolats, on prend soin de les savourer dans une version noire riche en cacao et dépourvue de tout fourrage (praliné, crème d’amande, noisette…) alambiqué.

Ultime conseil du coach Wellness : pratiquer un cours basé sur le HIIT (High Intensity Interval Training) avant les soirées de fêtes permet de brûler des calories encore plusieurs heures après l’effort. Une bonne occasion pour tester le biking façon Sprint™ ou le Grit™ dans sa version cardio, plyo ou force.

Envie de partager vos astuces minceur ? Rendez-vous sur la page Facebook de votre club de fitness premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.