Appli Wellness+ Espace membres & réservation FAQ Blog

Forme : 6 astuces pour échapper au coup de barre post déjeuner

femme fatiguée qui s'appuie sur son ordinateur
08 . 01 . 22

Vous aussi, vous êtes victime de cette irrépressible envie de dormir après la pause déjeuner ? Les causes de cette crise de fatigue et les solutions pour y échapper, c’est maintenant !

Le processus de digestion, responsable du pic de somnolence
C’est en effet après le déjeuner qu’il se manifeste. Là, de retour au bureau et prêt(e) à se lancer sur des dossiers brûlants, on se sent tout à coup envahi(e) par une insondable lassitude. Les paupières lourdes, on lutte à force de bâillements tout en se frottant les yeux pour ne pas sombrer. Gloups.

Ce pic de somnolence puissant est dû à la digestion. Plus intense en cas de repas trop riche, il survient lors de la sécrétion d’insuline qui elle-même stimule la production de sérotonine, une hormone invitant à l’endormissement. Si en prime on évolue dans une atmosphère de travail surchauffée, l’appel du sommeil s’attise. On vous dit comment résister sans passer par la case sucreries (qui fait sécréter encore et encore de l’insuline) ou par celle du café susceptible de perturber la nuit suivante.

Réflexe préventif numéro 1 : miser sur les sucres lents
Exit les sucres et les graisses saturées. Dans le cadre d’un déjeuner équilibré et de qualité, on pense aux féculents dont la diffusion dans le corps s’avère progressive. Résultat : le taux d’insuline présent dans le sang grimpe plus lentement et on échappe ainsi à la tentation de la sieste ou à l’hypoglycémie.

A noter : la quantité d’aliments ingérée influe sur le processus de digestion. Plus on mange, plus on a besoin de temps pour digérer et plus on risque de se sentir fatigué.

Réflexe préventif numéro 2 : s’hydrater
L’alcool, les sodas et les jus de fruits doivent être proscrits en raison de leur teneur en sucres. On leur préfère de l’eau voire une tisane consommée nature ! Bon à savoir : le manque d’hydratation peut entraîner un déficit de concentration, des pertes de mémoire voire des sautes d’humeur et de l’anxiété.

Envie de dormir : comment réveiller son organisme ?
Malgré les précautions énoncées plus haut, le coup de barre vous assaille ? Pas de panique, on a listé plusieurs astuces pour s’en sortir et retrouver sa belle énergie :

  • S’aérer : sortir prendre l’air aide à retrouver ses esprits et permet de recharger ses batteries. A ce titre, une marche digestive de quelques minutes peut faire la différence. Surtout quand on travaille assis et en intérieur toute la journée !
  • Ecouter son corps : rien de tel qu’une micro-sieste pour terminer la journée en pleine forme ! En cédant à l’appel du sommeil, on retrouve l’énergie qui nous manquait… à condition de ne pas dépasser 30 mn.
  • S’offrir une collation : si le coup de pompe survient entre 15h00 et 16h00, une collation à base de fruits frais, secs ou d’un carré de chocolat noir (bon pour les neurones) rebooste le corps et l’esprit.
  • Respirer profondément : on inspire profondément tout en gonflant son ventre et on expire tout en le vidant au maximum. Répéter ce cycle debout à raison de 4 fois peut favoriser le retour à un niveau d’énergie optimal.

Et vous, comment échappez-vous au coup de pompe ? N’hésitez pas à témoigner sur la page Facebook de votre centre de remise en forme Wellness !

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?