Faut-il faire du sport (musculation fitness), se priver côté alimentation ou jouer la pause détox plusieurs semaines avant le grand soir ? Les conseils du coach pour tenir le cap en cette période riche en chocolat, champagne et autres menus plaisirs ultra-caloriques.

Fitness à Noël

Erreur n°1 : se dire qu’on reprendra le sport après les fêtes
Quitte à faire des écarts alimentaires, autant arrêter le sport qui ne sert à rien en période d’excès. Faux et archi-faux ! Rien ne doit vous empêcher de pratiquer vos deux ou trois séances de musculation ou de cardio-training chaque semaine. D’autant que les calories consommées en quantité seront effacement brûlées à l’occasion d’un cours d’aquabiking, de Bodyattack™ ou de RPM™ ! Et puis, soyons honnêtes, il est toujours difficile de s’y remettre après une pause fitness alors qu’une pratique régulière entretient la motivation. A faire aussi au quotidien : se forcer à bouger en marchant (descendre un arrêt de bus avant l’arrêt habituel), préférer les escaliers aux escalators, s’étirer chaque matin au réveil.

Erreur n°2 : sauter des repas pour se réserver en vue du repas de Noël
C’est décidé, aujourd’hui, pas de petit déjeuner ni de déjeuner et encore moins de collation ! Objectif : réduire le nombre de calories prises dans la journée avant le grand dîner ! Bonne ou mauvaise idée ? Très mauvaise en fait ! Le corps, n’appréciant guère la privation, risque de stocker plus que d’habitude. Et on ne parle même pas de la fringale qui risque de s’emparer de votre estomac à la vue des plats de fête. Le bon tip ? On prend un petit-déjeuner équilibré, un déjeuner riche en fibres et une collation à l’heure du goûter afin d’éviter la faim compulsive au moment du dîner. Le must : se caler un work out mixant cardio et renforcement musculaire dans la journée.

Erreur n°3 : programmer une détox plusieurs jours avant les fêtes
Avis à tous les adeptes de cure détox ! Mettre son corps à la diète pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines, c’est bien. Lui infliger un dîner de Noël en guise de récompense, c’est criminel ! Pourquoi ? Le corps, débarrassé de ses toxines et habitué à une alimentation saine et riche en fibres, a besoin de temps pour se réadapter à une alimentation classique. Voilà pourquoi consommer brutalement un repas aussi riche qu’un repas de Noël constitue une agression pour l’organisme. La bonne idée : miser sur le sport avec la pratique de cours de type Bodypump™ ou Bodysculpt efficaces pour brûler un maximum de calories tout en tonifiant le corps.

Rendez-vous auprès de l’équipe sportive de votre salle de sport Wellness à Lyon 3 VendômeLyon 7 GambettaTassin la Demi-LuneVilleurbanneBesançon pour en savoir plus !

Crédit photo : Nicole De Khors sur Burst – Textes : Skom.