Plutôt du genre à sur-profiter de la vie, vous enchaînez les cocktails, les apéros et les dîners dès la rentrée ?  Pas de panique, le coach de votre club de sport vous livre ses astuces anti-prise de poids !

Fete et fitness

Règle n°1 du coach : la jouer stratégique après le sport
Vous sortez de votre cours de Zumba® pour filer en direction de votre soirée entre amis. Une petite faim vous titille l’estomac tandis qu’un petit verre vous tenterait bien. Première erreur ! En partant le ventre vide après la salle de sport, vous risquez de vous jeter sur les en-cas dès l’apéro et de craquer sur les aliments les plus gras. Le tip du coach : prenez une petite collation healthy après votre séance de fitness histoire d’arriver serein(e) et de ne pas saliver devant les cacahuètes, chips et autres spécialités apéritives bien trop caloriques ! Côté boisson, méfiez-vous des jus de fruits industriels, de faux amis à remplacer par des jus frais pressés comportant la pulpe du fruit. Et pour les amateurs d’alcool, notez qu’un verre de vin est préférable à un cocktail, surtout s’il s’agit de rouge. A votre santé !

Règle n°2 du coach : se choisir des aliments sport et silhouette friendly
Devinez, entre des tomates cerises et des chips, que choisit-on pour garder la ligne ? Vous avez bien compris, pour éviter de gâcher les bienfaits de votre séance d’aquabike ou de cross training, c’est la tomate cerise qui l’emporte ! De la même façon, les amandes sont plus indiquées que les gâteaux apéritifs  et la truite moins grasse que le saumon. Pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon mais tout de même, quand on peut, on applique quelques règles toutes simples qui permettent de faire les bons choix sans pour autant se priver de sortie ! Le tip healthy : ajoutez quelques légumes verts et de l’huile de colza associée à de l’huile d’olive à votre menu.

Règle n°3 du coach : une bonne préparation s’impose
Ne dit-on pas qu’un homme averti en vaut deux ? Voilà pourquoi le coach vous conseille d’anticiper vos excès en adaptant d’ores-et-déjà le déjeuner qui précède. Autant éviter de cumuler dans la même journée ! Au programme : salade composée, ratatouille et salade de fruits doivent tenir le haut de l’affiche afin de vous garantir un apport en fibres salutaire. L’autre bonne idée, c’est la séance de remise en forme avant la Saturday night fever. A vous la session Sprint™ ou cross training qui incite le corps à brûler des calories encore quelques heures après l’effort. Le must pour éviter le stockage du gras sur le ventre, les hanches ou les fesses ! A faire après la fête : boire du thé vert pour drainer les toxines.

A la recherche d’un club de fitness premium ? Rendez-vous chez Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Affiner les bras, renforcer la poitrine, le dos, les abdos et brûler des calories… voilà un petit florilège des effets de cet exercice de renforcement musculaire à pratiquer sur l’espace fonctionnel de votre club de sport Wellness. Pour tout savoir, lisez les explications du coach !

Pompes musculation

Un exercice sportif tout-en-un
Vous imaginez les pompes comme un exercice de renforcement musculaire des pectoraux seuls ? Revoyez votre copie. S’il est bon de les associer avec d’autres mouvements de musculation ou des cours de fitness (Bodypump™, Cross training, Bootcamp…), les pompes incarnent une valeur sûre capable d’agir positivement sur l’ensemble de votre silhouette. Le tout, en développant force et puissance. Qui dit mieux ?

Comment réaliser une pompe classique ?
Allongé face au sol ou sur les genoux pour les débutants, vous posez vos mains au sol en respectant un écart un peu plus important que la largeur de vos épaules (ce repère peut varier selon les effets recherchés). Bras et jambes tendus, vous joignez vos pieds et tenez en appui sur la pointe des orteils. A faire : contracter fesses et abdos pour bien gainer l’ensemble et éviter la blessure. C’est parti pour la première série !

Quels muscles travaillent pendant les pompes ?
Particulièrement sollicités pendant l’effort, les pectoraux travaillent de concert avec les deltoïdes (épaules) et les triceps (derrière les biceps). Autant dire que le mouvement affûte complètement le haut du corps ! Mais ce n’est pas tout. Le tronc gainé pendant l’effort, vous renforcez aussi les muscles du dos, les abdominaux et même, dans une moindre mesure, les jambes et le cou. Résultat : tout le corps se tonifie et les gestes de la vie de tous les jours s’en trouvent facilités tandis que les lombalgies s’espacent.

A quoi ça sert ?
Intégrer des pompes à votre circuit de musculation ou à votre séance de cross training peut vraiment faire la différence au quotidien. Pousser une porte très lourde, porter une valise ou ouvrir un pot de confiture devient plus facile, notamment pour les femmes qui n’ont pas forcément l’habitude de s’entraîner pour acquérir plus de force. Les pompes permettent aussi d’affûter l’endurance et de brûler des calories. Un exercice tout en un particulièrement complet à associer à d’autres basiques pour remodeler sa silhouette et entretenir sa condition physique.

Quelles variantes de pompes choisir ?
Vous commencez tout juste à pratiquer la musculation et les pompes vous font un peu peur ? Pas de panique, des versions allégées existent. Commencez donc sur les genoux ou debout face à un mur. Une fois le mouvement bien intégré, vous pourrez passer aux pompes traditionnelles. Pour les plus experts en revanche, il est simple de corser la difficulté en surélevant les pieds afin de mettre plus de poids sur le haut du corps. Installez-vous donc sur un step ou pratiquez à l’aide d’un TRX™ réglé en hauteur, vous sentirez la différence !

Besoin de conseils sportifs ? Rendez-vous dans votre club de fitness premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Envie d’injecter du fun dans le sacro-saint métro-boulot-dodo ? Lisez vite les bonnes idées du coach pour faire de vos temps de transport un moment de fitness à part entière.

Sport et transports

Marcher pour brûler des calories
Si vous marchez jusqu’à l’arrêt de bus qui vous mène au métro avant de vous rendre ensuite à pied sur votre lieu de travail, pas de doute, vous faites plus de pas que si vous preniez votre voiture pour aller travailler ! Résultat : vous brûlez plus de calories et vous affûtez votre condition physique. Sans parler de celles et ceux qui prennent leur vélo, leurs rollers ou leur trottinette. La bonne idée : descendre du bus ou du métro un arrêt avant l’arrivée afin d’intensifier l’entraînement (de préférence en fin de journée pour éviter d’arriver en retard !). Enfin, dans les escalators, n’attendez pas en surfant sur votre smartphone mais montez ou descendez sur la pointe des pieds histoire de renforcer fesses et mollets. On n’a rien sans rien !

Les petits trucs du coach
Dans les transports en commun, essayez donc de lâcher la main courante afin de challenger vos capacités en matière de proprioception. Mis à l’épreuve d’une autre manière, vos muscles vont s’activer de concert pour maintenir l’équilibre. Un travail en profondeur qui sollicite notamment la sangle abdominale (à l’instar du TRX™ ou du bosu). Et si vous êtes assis, pas question d’échapper à l’entraînement puisqu’un exercice tout simple s’offre à vous avec la contraction musculaire des fessiers. On contracte, on relâche et on recommence ! Enfin, pour un effet ventre plat, pensez respiration abdominale avec des expirations qui creusent le ventre (pensez à votre nombril qu’il convient d’enfoncer en direction de votre colonne vertébrale). Facile à pratiquer où que l’on soit !

Et pour une rentrée sportive réussie
Misez tout sur le club de fitness ! Avec son planning hyper varié (Zumba®, yoga, Bodyjam™…), Wellness Sport Club propose forcément le cours passion capable de booster votre motivation sur l’année. Idéal pour rencontrer de nouvelles têtes dès la rentrée et pour prévenir tout stress, la salle de sport se fréquente aussi entre collègues. Une manière plutôt saine d’expérimenter ensemble de nouvelles sensations ! La bonne idée pour les fashionistas (os) : investir dans une nouvelle tenue histoire de se motiver encore plus.

Besoin d’un conseil fitness ou musculation ? Notre équipe sportive se tient à votre disposition à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Après avoir passé un été off côté sport, vous vous demandez comment reprendre une activité physique (Bodypump™, musculation, RPM™…) en club de fitness ? Les conseils du coach, c’est maintenant !

Reprise sport rentrée

Pensez check-up sport
Que vous soyez plutôt Zumba®, aquabike ou cross training, le bon réflexe passe par un contrôle de votre forme physique. Objectif : vous permettre de reprendre fitness et musculation au bon rythme afin d’éviter la démotivation ou, pire, la blessure ! Côté méthodo, un simple rendez-vous chez le médecin vous permettra d’évaluer la bonne santé de votre bloc cardio-vasculaire et de vos articulations. La bonne idée : lui demander son avis concernant vos choix fitness et les éventuelles disciplines sportives à privilégier (plutôt aquagym, LIA, yoga ou bootcamp…). En complément, un bilan postural pourra être réalisé chez un ostéopathe ou un kinésithérapeute afin de rectifier d’éventuels déséquilibres. Autant de réflexes santé malins pour une rentrée sportive réussie !

Jouez-la healthy & fit
Rien de tel qu’une hygiène de vie saine pour optimiser vos séances en club de sport (Pilates, step, Bodyjam™…) et atteindre vos objectifs ! Au programme, une hydratation suffisante (avant, pendant et après la séance de remise en forme) et un sommeil adapté à vos besoins s’imposent. Et pour compléter le tableau, on zappe la junk food de l’été pour tout miser sur de bons petits plats home made. A faire aussi : choisir de bonnes chaussures de sport et une tenue confortable.

Ne lâchez rien
C’est bien connu. En matière de fitness, pour obtenir des résultats côté minceur ou performance, le secret réside dans la régularité. En clair, n’espérez pas remodeler votre silhouette si vous ne venez pas 2 à 3 fois par semaine dans votre salle de sport. Bodycombat™, Sprint™, tai-chi… avec toutes les activités fitness figurant au planning des clubs de fitness Wellness, tenir la cadence s’apparente au final à un jeu d’enfant !

Soyez à l’écoute
Votre première séance de sport date de 48 heures et vous avez mal un peu partout ? C’est normal. Il s’agit des courbatures qui suivent habituellement les premiers trainings de reprise. Elles s’atténueront dans le temps jusqu’à disparaître chez certains pratiquants assidus. En revanche, si des douleurs localisées d’un seul côté se manifestent durant plusieurs jours, pensez à vous faire examiner afin de vérifier que vous ne vous êtes pas blessé. Enfin, veillez à ne pas saturer votre fréquence cardiaque à l’occasion des premières séances. Le bon tip : s’échauffer avant, s’étirer après et pourquoi pas, s’offrir un moment de relaxation dans le hammam ou le sauna du club de sport !

Pour une rentrée sportive gagnante, rendez-vous dans votre centre de remise en forme à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Si vous souffrez de maux de tête après votre séance de fitness ou que vous avez passé votre cours de Zumba à cligner des yeux, ne cherchez pas, l’eau vous manque ! Pour rester bien hydraté en toutes circonstances, découvrez ci-après les symptômes surprenants qui doivent vous alerter !

Sport et hydratation

Quand le corps s’exprime
Fitness (RPM™, step, Bodycombat™) ou musculation, quel soit le sport pratiqué, la transpiration entraîne une perte d’eau et de minéraux. Voilà pourquoi il est recommandé de boire, notamment de l’eau minérale. Objectif : maintenir vos performances de champion d’aquabike ou de cross training au top et éviter certains désagréments physiques. Parmi eux, le mal de tête arrive en pole position. Et pour cause, en cas de manque d’eau, le cerveau, moins bien irrigué, perd en élasticité. Et ça fait mal ! Le bon réflexe ? Boire un grand verre dès les premiers symptômes et attendre quelques minutes avant de prendre un cachet. Autre signe et non des moindres, des clignements d’yeux plus rapides qu’à l’accoutumée doivent vous alerter. Asséché par le manque d’eau, l’œil a besoin de se réhydrater plus souvent grâce au clignement. Enfin, si vous allez moins souvent que d’habitude aux toilettes et que vos urines semblent plus foncées, buvez ! Le conseil du coach : pour ne pas manquer d’eau, le bon réflexe consiste à boire en petites quantités avant, pendant et après la séance de fitness.

Des effets sur le comportement
Mais que se passe-t-il aujourd’hui ? Vous qui pratiquez le Bodyjam™ depuis des mois, vous avez beaucoup de mal à coordonner vos mouvements pendant le cours ! De toute façon, vous vous êtes levé du mauvais pied ce matin. Doté d’une humeur massacrante, vous auriez besoin d’un bon cours de yoga histoire de vous détendre. Un seul conseil : buvez vite ! Le manque d’eau, nécessaire au bon fonctionnement des cellules du cerveau, agit sur la capacité de concentration. Voilà ce qui explique à la fois les problèmes de coordination et la mauvaise humeur. De là à offrir un pack d’eau à votre voisine revêche, il n’y a qu’un pas !

Le manque d’eau se lit sur la peau
C’est toujours la même histoire. A la sortie de votre cours de Bodypump™ ou de Bodyattack™, vous avez une vilaine sensation de peau qui tire. En vous regardant d e plus près, vous notez de petites rides autour des yeux. C’est un signe évident de déshydratation ! Pour en être sûr, un test existe. Pincez la peau de votre visage qui doit revenir sans délai dans sa position initiale. Autre signe à prendre en compte pour les filles : la tenue du maquillage, moins bonne lorsque la peau manque d’eau.

Besoin de conseils de pros du sport ? Rendez-vous dans votre salle de sport premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

La rentrée approche et… vous vous êtes juré de foncer en direction de la meilleure salle de sport de votre ville (Wellness Sport Club forcément) pour vous inscrire cette année. Objectif : perdre 3 kg et la jouer super fit d’ici quelques mois. Comment faire pour franchir ce cap ? Nos tips, c’est maintenant !

Reprise du sport rentrée

Jouer la carte du sport plaisir
Alors oui, ça semble évident et pourtant… de nombreuses personnes se forcent à pratiquer une activité sportive (danse, boxe, running…) uniquement pour atteindre des objectifs physiques. Quel dommage. Le plaisir étant un véritable moteur qui va vous aider à respecter une régularité porteuse de résultats, prenez soin de bien sélectionner le ou les cours de fitness qui vous éclatent. Le petit plus qui aide : demandez à un ami de s’inscrire en même temps que vous histoire de partager vos activités et de décupler votre niveau de motivation.

A chaque personnalité son activité fitness
Du genre super tonique, vous ne supportez pas d’attendre et courez partout tout le temps ? Optez donc pour un cours de type cross training, Bodyattack™, step ou RPM™. Particulièrement cardio, ces concepts fitness vont comme un gant aux urbains survoltés qui ont besoin de décharger leur trop plein d’énergie. C’est certain, vous allez adorer. Amateur de danse ? Jetez votre dévolu sur un cours de Zumba®, de Sh’Bam™ ou de Bodyjam™. Le must pour pratiquer une activité sportive quand on a le rythme dans le sang ! Pour les amoureux des disciplines zen, rien de tel qu’un petit cours de yoga anti-stress, énergie ou de Bodybalance™. Côté piscine, que ceux qui aiment l’eau se jettent dans le bassin pour un cours d’aquabike ou d’aquagym !

Un coach pour se motiver
Efficace le rendez-vous au club de sport pour retrouver la motivation ! En faisant appel à un coach personnel à l’année ou sur une période donnée, vous profitez d’un diagnostic ciblé dès le départ avec mise en place d’un programme individuel conçu pour vos objectifs. Et pour couronner le tout, vous avez accès à votre courbe de progression. Un super ego boost qui dynamise !

Bon à savoir
Pour conserver votre motivation au long cours, sachez que rien ne vaut l’objectif réaliste. L’avantage : vous ne vous découragez pas face à l’ampleur d’un programme trop ambitieux. Enfin, pour les accros du shopping, retenez qu’un investissement dans une tenue un peu fashion peut vraiment faire la différence au moment crucial des préparatifs du sac de sport. A bon entendeur.

Et pour vraiment vous éclater, faites le bon choix. Optez pour un centre de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

 

Vous oubliez vos soucis pendant le sport et l’après-cours de fitness vous laisse une sensation de bien-être physique et psychologique ? C’est normal puisque le sport agit comme un véritable anti-stress. On vous explique comment en profiter au maximum.

Sport et stress

Le point sur le stress et ce que le sport peut vous apporter
Que vous pratiquiez des activités fitness zen de type yoga et Bodybalance™  ou que vous préfériez vous défouler avec des cours de RPM™ ou de boxing n’y change rien. L’activité physique réveille le corps et stimule la production d’hormones spécifiques qui contribuent à votre bien-être. Merci les endorphines !

Que se passe-t-il dans le corps lorsque vous stressez ?
Lorsque vous êtres en état de stress, là encore, ce sont les hormones qui agissent sur votre état général. Vous vous sentez super « aware », tous les sens en éveil et le cœur en mode « je palpite à outrance ». Et pour cause, le corps se prépare à fuir un danger, irrigant les muscles et boostant la tension artérielle. Voilà pourquoi il est important de pratiquer une activité sportive afin de sortir de l’état de stress, source de problèmes de santé à long terme.

Quels cours de fitness pour quels effets ?
Plusieurs approches s’offrent à vous pour lutter contre le stress grâce à une activité sportive. En choisissant des cours de fitness tels que la pole dance, le Bodyjam™ ou la danse orientale, vous optez pour des activités qui nécessitent de la concentration. Résultat : l’esprit se focalise tellement sur les mouvements et les chorégraphies à réaliser que vous vous déconnectez absolument du reste. Une vraie thérapie !

Endurance, intensité ou concentration, à vous de choisir !
Vous pouvez aussi miser sur la haute intensité afin de mettre votre corps à l’épreuve pour évacuer un maximum de tensions. Un cours de cross training, de step ou de Sprint™ feront l’affaire à coup sûr ! Enfin, dernière option et non des moindres, les concepts ciblés qui utilisent la respiration et le centrage pour vous libérer du stress. A vous yoga anti-stress, tai-chi ou Qi-Gong !

Envie de souffler ? Rendez-vous dans votre salle de sport Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Quel sport pratiquer après la période de convalescence qui suit une blessure ? Les conseils santé du coach, c’est maintenant !

Blessure et sport

Ecouter son corps et bien choisir son activité fitness
Avant la blessure, vous étiez plutôt cross-training, Bodypump™ et boxing. De retour en salle de sport, vous comptez vous y remettre sans délai. Stop. En matière de reprise, la douceur est de rigueur. Vous allez devoir vous armer de patience avant de repartir sur vos activités fitness préférées. Sur les conseils de votre médecin et de votre coach sportif, adaptez bien le niveau d’intensité selon la blessure et surtout, écoutez votre corps, notamment pendant les premières séances. L’objectif étant de ne pas aller trop loin afin de ne pas compromettre la suite.

Cibler des cours de fitness dénués d’impacts
Rien de tel pour réveiller vos muscles qu’un cours de type gym douce, tai-chi, Pilates ball ou de Pilates voire une séance de musculation soft ! Au-delà de l’absence d’impacts, ces disciplines sportives permettent de cibler  précisément les muscles à rééduquer. Pile ce qu’il vous faut après une période d’immobilisation.

Et le poids du corps ?
Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, en période de rééducation, les exercices au poids du corps ne sont pas indiqués. Adieu donc TRX™ et autres accessoires fitness. Le bon réflexe : tester des cours  de type aquabiking ou de biking. Doux pour les articulations, ils permettent de reprendre une activité sportive modérée tout en évitant la fonte musculaire et en entretenant le cardio.

Bon à savoir : chaque centre de remise en forme Wellness Sport Club est équipé d’un circuit de musculation douce. Les appareils, montés sur système hydraulique, ont été conçus pour limiter les risque de blessure en accompagnant le mouvement. A tester pour une reprise réussie !

Besoin d’un conseil santé ? Rendez-vous dans votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Tandis que vous enchaînez les cours de Zumba®, d’aquabike et de boxing, votre balance ne bouge pas d’un iota. On vous dit pourquoi.

Fitness minceur

1/Avec le sport, le muscle remplace le gras
C’est simple mais il fallait y penser. En développant le galbe, les activités de type Bodypump™, cross-training et autres Les Mills Grit Series™ augmentent la masse musculaire. Au détriment de la masse graisseuse certes mais une fois sur la balance, la différence n’est pas criante. Rassurez-vous toutefois, si le volume ne semble pas évoluer, la fermeté s’en ressent. Plus fit, la silhouette semble plus élancée, le corps se redessine. Et puis, pensez à ces capitons qui disparaissent pour laisser la place à de jolis muscles dessinés. Autre point à considérer : en voyant sa masse musculaire s’accroître, le corps augmente son métabolisme de base. Entendez par-là l’énergie nécessaire à son fonctionnement et ce, même au repos. En clair, avec le sport, vous pouvez vous attendre à un effet Kiss-cool du genre à retardement. La bonne idée : enfiler votre jean le plus ajusté pour voir si votre nouveau corps s’y sent mieux. Alors ?

2/Vous avez déjà atteint votre poids de forme
Pilates, Bodyjam™, musculation… Vous pratiquez presque chaque jour de la semaine hormis le week-end, votre alimentation est équilibrée et pourtant… Vous ne perdez pas un gramme depuis plusieurs mois ! Et si c’était tout simplement parce que vous n’avez rien à perdre ? Pensez-y, si votre poids de forme a été atteint, une activité sportive ne déclenchera pas la perte de poids. Concentrez-vous alors plutôt sur des objectif ciblés. A vous le booty ou le six packs challenge ! Et si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à solliciter l’équipe sportive de votre centre de remise en forme Wellness !

3/Et l’hygiène de vie dans tout ça ?
La mission première du sport consiste à maintenir le corps en bonne santé tout en musclant et en remodelant la silhouette. Toutefois, si vous vous gavez de junk food à l’issue de chaque séance de cardio-training, pratiquer une activité fitness ne donnera pas les résultats minceur escomptés. Autre point important : le sommeil. Pour mettre toutes les chances de votre côté, prévoyez des nuits de 7 à 9 d’affilée. Enfin, si vous n’avez pas maigri alors que vous avez repris depuis plus mois, posez-vous une question toute simple : « est-ce je me sens mieux ? ». On vous voit déjà sourire… no comment, votre objectif semble atteint !

Pour construire un programme minceur personnalisé ? Rendez-vous dans votre club de sport Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

De l’aquagym à l’aquabike, le fitness en piscine explose. Sans parler des cours de cross training aquatique et autres spécialités qui se déclinent dans l’eau. Pourquoi cet engouement ? Le coach vous dit tout.

Sport en piscine

Plus de confort et… de stimulation musculaire
Dans l’eau, on se sent léger, léger. Et pourtant, si le corps ne pèse plus que 10 % de son poids, les muscles sont mis à l’épreuve sans même que l’on s’en aperçoive. Et oui, pour se mouvoir, les bras et les jambes doivent lutter contre la résistance de l’eau qui entrave le geste. Un véritable bonus côté renforcement musculaire. Et selon la discipline (Aquadynamic™, Aqua tonus™, Aquawork™, aquagym training…) ce sont les pectoraux, les abdos, les cuisses et les fessiers qui se tonifient.

Doux pour les articulations
Vos genoux vous tiraillent tandis que vos chevilles fragiles vous jouent des tours ? Avec le sport en piscine, vos articulations n’ont rien à redouter. Sauter, courir, piétiner redevient possible puisque l’eau amortit tous les chocs, limitant ainsi drastiquement les impacts. Le plus : l’effet massant et drainant qui aide à lutter contre la peau d’orange et qui donne un effet peau douce. Que demander de plus ?

Des cours super ludiques
Qui n’a jamais rêvé de faire du sport immergé durant 45 minutes, dans une eau à la bonne température et en musique ? Que ce soit pour un cours de danse, de bike ou de renforcement musculaire, l’ambiance Wellness Sport Club joue le fun et la convivialité. C’est festif et parfait pour celles et ceux qui se sentent encombrés de leur corps et qui manquent de confiance en eux. Dans l’eau, le corps échappe aux regards. Les faux pas durant les chorégraphies ne se voient pas. On se sent plus libre, plus naturel et surtout, on s’amuse un maximum ! Bon à savoir : chaque centre de remise en forme Wellness est équipé d’une piscine proposant des activités de fitness aquatique chaque semaine.

Rendez-vous sur le planning de votre club à… pour en savoir plus à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

 

Dos rond, petite bouée ou fesses molles vous complexent ? Pas d’angoisse, pour chaque défaut, le coach a la solution fitness qu’il vous faut !

Remodeler sa silhouette avec le sport

Dos rond : des exercices de musculation ciblés
Pas de doute, un renforcement musculaire ciblé sur le dos va permettre d’améliorer votre posture. A vous donc le plateau de musculation pour des exercices de tirage et du banc à lombaires. Autre piste, la danse qui améliore la tenue et le port de tête, incitant à se tenir droit. Zumba®, pole dance, Sh’Bam™ ou Bodyjam™ n’attendent que vous !

Un ventre gras et mou : filez en cours de CX Worx™ !
Si vous cherchez à vous débarrasser de la petite bouée qui sort du jean, jouez sur deux tableaux. Choisissez une activité fitness qui associe cardio et renforcement musculaire afin de brûler des calories tout en tonifiant le corps. Des concepts tels que Bodypump™ ou Bodysculpt s’imposent. En complément, jetez votre dévolu sur des cours qui ciblent la ceinture abdominale. CX Worx™, CAF, Pilates, TRX® et même danse orientale contribueront efficacement à votre programme anti-bouée.

Des épaules larges : optez pour un renforcement musculaire du bas du corps
Des épaules développées, pourquoi pas, à condition que le reste du corps se trouve en harmonie. Quand ce n’est pas le cas, il faut rétablir l’équilibre en musclant le bas du corps. Au programme, des cours de fitness axés sur les cuisses et les jambes tels que RPM™, Sprint™, step ou encore Grit Plyo™. Attention, cela ne signifie pas que vous allez doubler de volume avec ces cours-là mais que le gable tout neuf de vos quadris va contrebalancer la largeur de vos épaules. Du côté des appareils fitness, rien de tel qu’un tour de Wave pour bomber les fesses et galber les cuisses. Mention spéciale pour la presse à quadriceps qui, bien utilisée, peut vraiment développer du galbe.

De grosses cuisses : à vous l’aquabiking !
A contrario, pour affiner des gambettes un peu fortes, on file dans la piscine de son club de remise en forme préféré pour une séance d’aquabike. Cardio, un cours de vélo dans l’eau possède un effet drainant qui affine le bas du corps tout en renforçant les muscles. Parfait pour redessiner les jambes et les cuisses ! Et aussi : on associe efforts cardio et renforcement musculaire afin de brûler un maximum de calories tout en se tonifiant avec des concepts tels que Bodysculpt™, Bodyattack, Les Mills Grit Series™.

Besoin d’un conseil minceur ? Rendez-vous dans votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

 

En complément d’un Grit Plyo™, d’un cours de cross-training ou de Bodypump™, rien de tel pour remodeler vos cuisses que l’exercice de la chaise. Les instructions et les petits plus du coach pour bien le réaliser, c’est maintenant !

chaise fitness

Le must du renforcement musculaire pour les cuisses
En matière de musculation, l’exercice de la chaise fait résolument partie des basiques du travail en isométrie. Iso quoi ? L’isométrie, pour les novices, correspond à un travail de renforcement musculaire dénué de tout mouvement. Vous stimulez le muscle en gainage, le contractant fortement dans la durée. Alors alors, ça vous parle ? A tester aussi : le Pilates ou le yochiga.

La chaise mode d’emploi
Rendez-vous sur l’espace fonctionnel de votre centre de remise en forme Wellness pour réaliser l’exercice. Debout, dos au mur, pliez les genoux jusqu’à former un angle à 90° avec vos cuisses. Une fois dans cette position, c’est comme si vous étiez assis sur une chaise au dossier bien droit. Sauf que ce sont vos jambes qui font le job ! Ça chauffe, ça brûle, ça pique… aidez-vous du souffle pour résister et concentrez-vous un maximum car le coach vous réserve des variantes pleines de surprises ! La bonne idée pour un corps tonique : compléter le programme par une session gainage au sol (planche de côté, de face et sur le dos).

Quand et comment caser cet exercice de renforcement dans votre entraînement
Sur la question du quand, retenez qu’une session chaise au milieu d’une séance super cardio viendrait tout de même casser l’ambiance. Calez plutôt cet exercice quadri friendly au moment de l’échauffement ou a contrario en fin de séance. Côté méthodo, les points suivants doivent être respectés pour garantir l’efficacité de l’exercice. Abdos contractés, lombaires et épaules plaqués au mur, tendez les bras vers l’avant ou le long du corps afin de corser la difficulté. Chevilles placées sous les genoux, les jambes doivent former un angle de 90 ° avec le bassin.

Les bonnes idées du coach pour plus d’efficacité
Si vous avez les mollets raplapla, osez la chaise sur la pointe des pieds. Sensations garanties ! Autre piste pour les plus audacieux, la jambe tendue tandis que l’autre supporte tout le poids du corps à elle seule. Pour les fessiers mollassons, un élastique tendu autour des genoux bien ouverts s’impose. Renforcement express à la clé !

Les cours de fitness à plébisciter pour de jolies cuisses galbées
Step, RPM™, Sprint™, aquabike… nombreux sont les cours de fitness capables d’affiner, de tonifier et de galber les cuisses. Sans compter les appareils de musculation et de cardio-training de type elliptique, vélo assis, allongé ou encore rameur. A vous de choisir en fonction de votre objectifs et de vos préférences !

Et pour un programme de remise en forme personnalisé, sollicitez l’équipe sportive de votre club de sport premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Entre les beignets sur le sable, l’apéro de fin de journée et l’arrêt de la pratique du fitness en salle de sport, l’été peut vite devenir synonyme de prise de poids. Pour éviter de vous ramollir sur la plage, lisez ce qui suit !

Sport et vacances

On continue à faire du sport
Pour rester tonique et échapper aux kilos superflus, deux solutions. Premièrement, vous appliquez une routine sportive quotidienne composée de mouvements simples à pratiquer où que vous soyez. A vous le circuit musculation de type pompes, squats, saut à la corde, burpees et autres dips réalisés en extérieur sur du mobilier urbain ou dans votre location saisonnière. Attention à bien varier les exercices afin que l’entraînement reste efficace tout au long des vacances. Seconde option, vous testez des activités sportives locales. En bord de mer, craquez pour l’aquajogging, le paddle, la planche à voile, le kitesurf ou le kayak. En montagne, laissez-vous tenter par l’escalade, le vélo, la via ferrata ou la rando. Promis, vous ne risquez pas de vous ennuyer !

On évite certains aliments
Entre les churros et les beignets, choisissez… une crêpe ou une gaufre ! Sans rire, les sucreries frites à l’huile s’avèrent particulièrement caloriques et nocives pour les artères. Autre spécialité d’été, le barbecue vous tente. La vigilance s’impose encore en raison du mode de cuisson qui peut être toxique. Les flammes en contact avec les aliments ont pour effet de créer des hydrocarbures. Pas glop une fois ingérés ! Une grosse soif ? Zappez les sodas comme la peste ! Boire un litre d’un tel breuvage équivaut à croquer pas moins de 20 morceaux de sucre. C’est bien la peine de vous épuiser sur les elliptiques ensuite pour perdre du poids…

Les conseils minceur du coach
Et si les vacances représentaient l’occasion de revoir votre hygiène de vie ? Commencez donc par vous assurer que votre organisme est suffisamment hydraté. Ne lésinez pas sur les verres d’eau, les thés glacés maison ou les tisanes. Profitez aussi de votre temps libre pour vous reposer et veillez à avoir vos 8 heures de sommeil chaque nuit (c’est une moyenne qui varie en fonction du profil de chacun). A ce propos, saviez-vous que le manque de sommeil favorisait la prise de poids ? A méditer !

Rendez-vous dans votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

La salle de sport, c’est votre truc. Les courbatures, un peu moins. Pour vous lever du bon pied à l’issue d’un cours de boxing ou de Grit™ particulièrement intense, lisez ce qui suit !

Sport et courbatures

Une bouteille d’eau pour le sport
Le bon réflexe pour limiter les douleurs liées aux courbatures ? L’hydratation ! Quel que soit le type d’effort (musculation, cardio-training) ou le type d’activité fitness choisie (Zumba®, aquabike, Bodysculpt…), le coach conseille de boire avant, pendant et après l’effort. Le tout, par petites gorgées régulières histoire de ne pas malmener votre estomac. Résultat : le corps élimine plus facilement les toxines responsables (en partie) des courbatures. Précision : évidemment, il convient de boire de l’eau ou une boisson sportive (on évite les sodas, trop sucrés.).

Un échauffement digne de ce nom
Pourquoi croyez-vous que les cours de Sh’Bam™, step, Bodyattack™ et autres concepts fitness débutent toujours par un échauffement ? Pour mettre le corps en condition et ainsi limiter les risques de blessure et l’intensité des courbatures. Si vous vous entraînez seul sur le plateau de musculation ou l’espace fonctionnel, pensez-y et calez donc un tour sur l’espace cardio en début de séance. En fonction de votre profil, 10 à 15 minutes suffiront à lancer la machine. Tapis de course, vélo assis ou allongé, elliptique ou rameur… faites votre choix en fonction de l’effort qui va suivre !

Des étirements en fin de séance de sport
A l’instar de l’échauffement, les étirements doivent faire partie intégrante de votre entraînement sportif. Leur action vise principalement à irriguer le muscle grâce à un afflux de sang qui va chasser les toxines et l’acide lactique en partie responsable des courbatures. Ça brûle et ça tiraille ? Cela signifie que le mouvement est efficace, maintenez votre effort ! La bonne idée : enchaîner sur un hammam ou un sauna afin de renforcer les effets des étirements, relaxation en prime !

Les petits trucs anti-courbatures qui marchent
L’arnica, vous connaissez ? En granules homéopathiques ou en gel, cette plante soulage les douleurs et aide à prévenir les courbatures. Autre petit remède qui a fait ses preuves : le bain chaud agrémenté de bicarbonate de soude. Au-delà de son effet peau douce, ce produit magique est alcalin et agit donc contre l’acidité qui favorise les courbatures. A tester !

Besoin d’un conseil ? Votre salle de remise en forme à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne vous accueille 7 jours sur 7 !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

 

Enfin prête à reprendre le sport après la naissance de bébé, vous hésitez sur la marche à suivre pour perdre les kilos accumulés pendant la grossesse ? Suivez le guide !

Sport après l'accouchement

La reprise du fitness en douceur
Une fois votre rééducation périnéale achevée et sous réserve du feu vert de votre médecin, vous êtes en mesure de reprendre le sport. Mais pas n’importe quel sport. Si les cours punchy de type boxing, Bodypump™, Grit™ ou encore Bodyattack™ sont absolument contre-indiqués, vous pouvez tout à fait commencer par des activités de type yoga, Pilates Ball, cours en piscine (aquabike, aquagym…). Seule condition à respecter : toujours informer le coach de votre reprise car certaines précautions doivent être prises afin de préserver notamment vos abdominaux et votre périnée.

Les bons gestes à adopter au quotidien
Contente d’avoir brûlé quelques calories lors de votre cours de tai-chi, vous n’avez plus de temps à consacrer à la cuisine. Et comme bébé passe avant tout… vous vous retrouvez à grignoter des plats industriels saturés de gras et de sel. Pas terrible pour affiner votre silhouette !  Le tip du coach : profitez du week-end pour vous concocter quelques plats du genre sains que vous prendrez soin de congeler afin d’avoir de quoi vous mettre sous la dent chaque jour de la semaine. Autre piste pour accentuer les effets de vos cours de gym douce : le portage. Mieux que la poussette, porter bébé représente un effort non négligeable au quotidien. Et puis, c’est tellement agréable de l’avoir contre soi tout le temps !

De la gym tout le temps
En complément de vos cours de fitness (yoga énergie, yochiga, stretching, Bodybalance™, musculation douce…), n’hésitez pas à réaliser des mouvements spécifiques chez vous. Sur les instructions du coach ou de votre kiné, calez-vous des exercices ciblés sur les abdominaux afin de retrouver votre ventre d’avant-grossesse. Pour renforcer vos muscles, misez sur le gainage en faisant la planche de face et sur les côtés pour renforcer la taille. Debout, stimulez vos cuisses avec l’exercice de la chaise (dos au mur, les cuisses à 90° en contraction musculaire maintenue) pourquoi pas, avec bébé dans les bras ! Enfin, montez et descendez sur la pointe des pieds afin d’affiner vos mollets. Facile à réaliser, ce mouvement peut se faire devant l’évier ou face au miroir de la salle de bains. Avant toute chose, gardez à l’esprit que votre corps a mis 9 mois pour se transformer et donner la vie. Il peut lui en falloir tout autant voire plus pour retrouver son état initial. Gardez confiance !

Rendez-vous dans votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

L’eau compose pas moins de 60 à 70 % de notre corps. Autant dire qu’elle nous est vitale ! Le coach vous révèle pourquoi il faut en boire avant, pendant et après le sport. Vous allez être surpris !

Sport et eau

1 – L’eau et le volume de sang dans le corps
En plein cours de Zumba®, vous sentez la soif s’imposer tandis que vos performances déclinent ? C’est normal ! Si vous ne buvez pas assez, le volume sanguin diminue, impactant directement l’oxygénation des muscles. Résultat : les efforts deviennent de plus en plus difficiles à réaliser. Voilà pourquoi il convient de boire de l’eau avant, pendant et après l’effort. A noter : l’eau alimente également les glandes salivaires qui nous permettent d’avaler les aliments. Utile pour la collation post-fitness !

2 – Un rôle de lubrifiant côté articulations
L’eau alimente le corps en fluides et permet notamment la lubrification des articulations. Carrément indispensable pour bouger en cours de boxing, de Bodyattack™ ou de cross training ! Elle permet en outre aux yeux de ne pas se dessécher en favorisant la sécrétion de larmes. Et avouons-le, c’est tout même plus facile de faire du sport en y voyant clair !

3 – Boire pour éviter la surchauffe
En plein cours de Bodycombat™ ou de Grit Cardio™, vous suez à grosses gouttes, perdant ainsi jusqu’à plus d’un litre d’eau par heure. Efficace pour réguler la température du corps, la transpiration peut toutefois conduire à la déshydratation. En buvant régulièrement par petites gorgées, on évite le problème et on reste au frais.

4 – S’hydrater pour avoir une jolie peau
Un joli grain de peau et un teint éclatant, on en rêve ! Si hammam et sauna garantissent un effet jolie peau, l’eau permet l’hydratation de l’épiderme en profondeur. En prime, elle favorise l’élimination des toxines, en partie responsables du teint gris et froissé. Une bonne raison de plus pour ne pas s’en priver !

Les « bon à savoir » du coach
N’attendez pas d’avoir soif pour boire, anticipez ! Le corps a besoin d’eau et particulièrement à l’occasion d’une activité sportive. Ayez donc le réflexe bouteille d’eau à chaque visite dans votre salle de sport Wellness. Si vous prévoyez de vous adonner à une séance particulièrement intense, vous pouvez aussi consommer une boisson isotonique qui limitera la perte en sels minéraux liée au phénomène de sudation. Bon sport !

Rendez-vous dans votre salle de sport premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en savoir plus !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Votre cours de RPM™ vous fait tellement transpirer que votre visage prend des airs de boule à facettes après chaque séance ? Cet article est fait pour vous !

Fitness et beauté

Avant le sport
Comme il vaut mieux prévenir que guérir, des mesures spécifiques s’imposent bien avant votre séance de biking, de boxing et autre cross training. Commencez donc par revoir votre routine visage. Et si ce n’est pas déjà fait, casez dans votre agenda un masque à l’argile deux fois par semaine. Grâce à son action purifiante, il va contribuer à équilibrer la production de sébum de votre visage et ainsi limiter la brillance après l’effort. Autre réflexe salvateur : la base de maquillage qui absorbe le gras, vous laissant ainsi libre d’onduler sans limites pendant votre séance de Zumba®, de Sh’Bam™ ou de Bodyjam™. Matité garantie en fin de cours !

Pendant la séance de musculation
A fond sur le plateau de musculation, vous réalisez vos squats devant les miroirs tandis qu’un coup d’œil en plein visage vous révèle un front et un nez luisants ? Oups. Si instinctivement on aurait tendance à manier de la serviette pour s’essuyer là où ça fait mal, on peut aussi dégainer un spray anti-brillance voir du papier matifiant pour les puristes. Avantage : le papier préserve l’éclat du teint et sauve le maquillage que vous avez mis 30 mn à appliquer dans la salle de bains avant le sport. On adore !

Et le cours d’aquabike
Avec les activités fitness en piscine, le challenge se complique. Le bon tip du coach ? Tout miser sur un maquillage hyper light et… waterproof ! Hors de question de ressortir du cours d’aquagym en mode panda. Manquerait plus que ça ! Et pour préserver l’éclat de la peau, on mise sur des textures gel qui hydratent sans graisser. Autre piste en mode nature : l’huile de jojoba bio à appliquer en fine couche pour sa capacité à rééquilibrer l’équilibre de la peau.

Enfin, dernier conseil et non des moindres : assumer tout simplement ! Au fond, est-ce si grave de briller pendant l’effort ? L’essentiel doit se résumer à prendre du plaisir et puis c’est tout. A chacun sa recette pour s’éclater au sport.

Rendez-vous dans votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour en profiter !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Avec l’été, la sensation de jambes lourdes ne vous quitte plus. Quel sport pratiquer, quels cours de fitness choisir ? Le coach vous livre ses conseils ciblés et ses astuces pour vous soulager.

Jambes lourdes

Le mot d’ordre : bougez !
Pour lutter contre l’insuffisance veineuse et soulager les jambes lourdes, rien de tel qu’une activité physique régulière. Au quotidien, la marche représente un allié de choix pour relancer la circulation sanguine. Oubliez donc la voiture et privilégiez les baskets voire le vélo pour vous rendre au travail. A noter : le mouvement de pédalage stimule les muscles des jambes de manière ciblée. A vous donc les cours de RPM™ ou de Sprint™ en fin de journée !

Choisissez des activités sportives ciblées
Si le tapis de marche et le studio de bike risquent de devenir vos meilleurs amis, d’autres cours de fitness s’imposent dans la lutte anti-jambes lourdes. Champion toutes catégories, l’aquabiking incarne sans doute le must en la matière. En cause, l’effet drainant des mouvements pratiqués dans l’eau qui agissent comme un massage. Rafraîchissant, curatif et préventif. A plébisciter donc, à l’instar d’autres spécialités de fitness aquatique (Aquadynamic™, aquagym, Aquatonus™…). Autre piste, la gymnastique douce, les cours de yoga et de Yochiga dont les postures peuvent apporter des bienfaits côté circulation. En revanche, évitez à tout prix les sports à impact qui ont tendance à intensifier le problème (squash, tennis, basket…).

5 conseils futés pour lutter contre la sensation de lourdeur dans les jambes
Si le sport et des activités fitness ciblées peuvent aider, certaines mesures alimentaires contribuent à lutter contre le malaise. Modérez donc votre consommation d’alcool, de plats épicés et de café. Et débarrassez-vous au plus vite de vos quelques kilos superflus afin d’alléger vos gambettes. Enfin, sachez qu’une exposition prolongée à la chaleur a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins. Jouez donc les lézards avec parcimonie cet été et limitez épilations à la cire chaude, hammam ou sauna. Côté vêtements, les slims et autres habits serrés agissent sur la circulation en comprimant le corps. Jouez-là plutôt ample et vaporeux, vous n’en serez que mieux. Le tip qui va bien : un jet d’eau froide après chaque douche suivi d’un massage de bas en haut et vos jambes vous diront merci !

Envie de partager vos trucs à vous ? Rendez-vous sur la page Facebook de votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne pour nous dévoiler vos bons conseils.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Votre truc, c’est la silhouette affûtée, les fesses bombées et les abdos acier. Pour rester fit en toutes circonstances, que vous soyez près de votre salle de sport ou non, appliquez ces fitness tips au quotidien. Résultats garantis (c’est le coach qui le dit).

Sport outdoor

Brûler des calories en mode clubbing
Ben quoi, y a pas de mal à compléter l’action de vos cours de pole dance, de Bodyjam™ ou de Sh’Bam™ par un détour du côté du dancefloor. Evidemment, inutile que de préciser que la fête sera plus sport sans alcool et que le grignotage de cacahouètes et autres chips est banni. Résultat d’une heure en mode « I will survive » : 400 calories brûlées et la sensation d’avoir accompli un challenge. Next !

Jouer la (dé)-contraction
On contracte, on relâche, on contracte et ainsi de suite. Les fessiers dans le bus, au bureau, devant la casserole qui chauffe. Et on en profite pour leur associer les abdos histoire d’associer le ventre plat au booty challenge. Idéal en complément de vos cours de CAF et de CX Worx™. La bonne idée : compter, ne serait qu’une fois, les contractions réalisées (ou réalisables) à l’issue d’une journée lambda. Bluffant. L’électrostimulation n’a qu’à bien se tenir !

Utiliser les escaliers pour sculpter ses jambes
Des jambes de déesse, ça se mérite. Au diable l’ascenseur, bonjour les marches ! Si on monte évidemment sur la pointe de pieds histoire de corser le niveau, on pense aussi à bosser les mollets en restant un moment les talons dans le vide (de préférence sur la première marche, ce serait bête de tomber à la renverse) et on attend que ça brûle pour commencer l’ascension. A faire chaque semaine : un tour du côté du studio de RPM™ histoire de garder le bon rythme.

Raffermir sa poitrine devant le miroir de la salle de bains
Votre masque sur la visage, mettez le temps de pause à profit pour tonifier votre décollé ! Mains jointes face à vous en position de prière, serrez vos paumes l’une contre l’autre. Maintenez la pression quelques secondes. Relâchez. Recommencez. Le réflexe malin : terminer la douche par un jet d’eau froide sur la poitrine afin de renforcer les bienfaits de cet exercice.

Et vous, casez-vous ce genre de petits exercices dans votre planning quotidien ? N’hésitez pas à partager vos bons tips et autres astuces sur la page Facebook de votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

De l’aquabike à la Zumba® en passant par le RPM™, découvrez un mini florilège des moments de solitude les plus intenses. Un seul maître-mot : dédramatiser !

fitness et sport loose

Yoga : too late…
Arrivé au club de sport avec 5 minutes d’avance, vous croisez vos partenaires de cross training puis de Bodypump™ avant de saluer vos amis amateurs de bike. Et bim, vous voilà en retard pour votre cours de yoga et c’est le visage cramoisi et l’œil fuyant que vous franchissez le seuil du studio, tentant désespérément de ne pas vous faire remarquer. C’est bête parce que tout le monde vous regarde en fait… La bonne idée : laisser votre smartphone au vestiaire histoire d’éviter (en plus) la sonnerie qui dérange pendant la relaxation finale !

Miroir miroir…
Ah oui la posture du lion. Trop facile à tenir ! Manque de bol, un coup d’œil dans le miroir de la salle de cours de yoga vous révèle à quel point vous êtes… heu… rigide. Pire, à la posture suivante, c’est votre manque d’équilibre qui s’exprime, vous faisant dangereusement tanguer en direction de la tête de votre voisin de tapis. Heureusement, vous réagissez vite mais un peu brutalement, ce qui a pour effet de faire valdinguer votre bouteille d’eau un peu plus loin que votre serviette. Bien entendu, la scène se déroule durant un moment de pur silence. Sinon c’est pas drôle ! Le bon réflexe ? Se dire qu’on est là pour prendre du plaisir et progresser. Pas de panique, à l’issue de quelques séances supplémentaires, l’amélioration se fera sentir. Foi de coach !

Coordination mon amour
Accro au dance floor, vous avez blindé votre agenda de cours de danse fitness. Sh’bam™, Bodyjam™, danse orientale, Zumba®… rien ne vous échappe ! Mais l’amour de la danse ne suffit pas toujours et vous l’expérimentez dès la première séance. Tandis que les autres suivent la chorégraphie Les Mills du moment sans broncher, vos bras vous lâchent et vos pieds s’emmêlent. Face au miroir, le stress monte encore, aggravant l’incapacité de vos membres à se coordonner. Stop ! Soufflez, dédramatisez. Vous êtes là pour vous amuser, pas pour gagner Danse avec les stars. Bon à savoir : les difficultés s’intensifient lorsqu’on réfléchit aux mouvements. En conclusion, lâchez prise et tout rentrera dans l’ordre !

Quand le corps nous trahit
N’étant pas des machines, nous sommes parfois rattrapés par notre condition humaine. Pensez à cette fois où, à fond les manettes sur le vélo assis de l’espace cardio, vous n’avez pas senti que votre legging arborait une large auréole au niveau… des fesses. Et oui, la transpiration se niche un peu partout durant l’effort. Un seul conseil : zappez la phase « je rembobine la scène durant laquelle je descend de vélo pour aller discuter sur l’espace fonctionnel, traversant tout le club. ». Autre petite réjouissance que nous réserve parfois notre organisme : le gargouillis inopiné en plein silence. C’est naturel et sans conséquence mais toujours un peu gênant. Le tip : rassurez-vous en pensant que ça aurait pu être pire avec par exemple l’expression d’un gaz incontrôlé en pleine position du lotus (oui oui, le yoga soulage le corps).

Alors, vous avez déjà vécu ces petits moments compromettants ? Vous en avez d’autres à nous confier ? N’hésitez pas à partager vos anecdotes et vos astuces sur la page Facebook de votre centre de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.