Votre truc, c’est le sport en mode punchy ? Le coach vous dévoile une sélection de cours de fitness au rythme effréné. Sensations intenses garanties !

Cours collectifs Wellness Sport Club

Bodyattack™ : un concept Les Mills qui décoiffe
Mettez votre endurance à l’épreuve avec un cours de Bodyattack™ ! Ce concept ultra-cardio vous promet de brûler près de 700 calories en une heure. Rien que ça ! En cause, les nombreux enchaînements de pas réalisés en musique, sur des playlists survoltées. Le haut et le bas du corps s’activent dans le cadre des mouvements d’aérobic, de renforcement musculaire et de gainage. Un vrai challenge en mode full body, oserez-vous tester ? A tester aussi : un cours de step ou d’aquabike pour le bas du corps.

Bodypump™ : 800 mouvements de renforcement musculaire !
Vous avez bien lu. Avec Bodypump™, votre cours de fitness se transforme en séance de musculation du genre speed. Pas moins de 800 répétitions sont réalisées avec et sans poids durant ce cours de 60 minutes qui permet de consommer jusqu’à 600 calories. Résultat : votre corps se gaine et se muscle sans pour autant prendre du volume. Idéal pour rester svelte et en super forme. Dans le même esprit : Bodysculpt vous promet du galbe et de la fermeté.

RPM™ : les accros du bitume n’ont qu’à bien se tenir
Tous à vos guidons, ce concept de bike RPM™ by Les Mills met votre cardio dans tous ses états ! Une horde de vélos fixés au sol, une boule à facettes et une playlist hyper rythmée vous donnent une idée de l’ambiance. Dès le début du cours de cycling de 45 mn, le tempo s’accélère. C’est tout le bas du corps qui travaille dur pour suivre la cadence. Résultat : une dépense énergétique de près de 700 calories et une sentiment de relaxation bien agréable à l’issue de la séance. Dans le même style : Sprint™ mixe biking et HIIT pour encore plus de résultats.

Cross training : l’entraînement le plus complet
Sauter, courir, tirer, pousser… avec le cross training, vous ne risquez pas de vous ennuyer ! L’objectif de ce programme sportif ? Affûter chacune de vos capacités physiques. Vitesse, souplesse, force ou équilibre s’améliorent ainsi au fil des séances. Le plus : des exercices réalisés sur un rythme rapide afin de cumuler musculation et cardio-training. Un must ! A tester aussi : Les Mills Grit Series™.

Boxing : LE concept coup de poing !
Corde à sauter, sac de frappe, gants de boxe… avec ce cours maison développé par un boxeur et coach Wellness, la salle de cours collectifs de votre club de sport se transforme en ring ! En musique et sous les instructions du prof, vous enchaînez des combo de boxe anglaise, de boxe thaï et de kick boxing après être passé par un échauffement digne des plus grands. Déplacements aériens, sessions de saut à la corde et techniques de combat pieds-poings vous promettent une belle dose d’adrénaline ! A tester aussi : Bodycombat™.

Pour trouver le cours de fitness qui vous ressemble, rendez-vous sur le planning de votre centre de remise en forme Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

 

Peut-on pratiquer la musculation quand on veut rester fine, est-il indiqué de faire du sport tous les jours, la transpiration est-elle un gage d’efficacité ? Le coach Wellness Sport Club fait le point.

Musculation Wellness Sport Club

S’entraîner tous les jours : bonne ou mauvaise idée ?
Que vous soyez à la recherche de performance, de prise de masse, de perte de poids… vos muscles ont besoin d’un temps de récupération pour se régénérer et se développer. A minima, prévoyez 24 heures de repos, des étirements et une hydratation importante. La bonne idée : cibler des groupes musculaires différents à chaque séance et/ou varier les activités collectives (yoga le mercredi, Zumba® le jeudi, aquabike le vendredi…) afin d’éviter de brutaliser votre corps. Enfin, dernier conseil, prévoyez une pause hebdomadaire afin de profiter du hammam ou du sauna de votre centre de remise en forme Wellness !

Les femmes risquent une prise de masse importante en pratiquant la musculation
Avis à toutes les sportives qui n’osent pas s’entraîner sur le plateau de musculation ! Non, soulever des poids ne risque pas de vous transformer en body builder en quelques séances. Le bon combo ? Des charges légères et des répétitions longues (12 à 15) afin de galber votre silhouette sans pour autant augmenter votre masse musculaire. Essayez, vous ne le regretterez pas ! A tester en complément : le cross training, Les Mills Grit Series™ ou le Bodypump™ pour leur capacité à renforcer tout le corps tout en brûlant des graisses.

Transpirer pendant une séance est un gage d’efficacité
Certains suent à grosses gouttes durant leur cours de pole dance tandis que d’autres ne brillent même pas pendant le RPM™. Est-ce un critère déterminant côté résultats ? Pas du tout. Il s’agit simplement d’une différence de gestion de la température interne. Rien à voir avec l’efficacité du cours ou des exercices donc !

Pas de courbatures, pas de résultats
Les douleurs pendant et après l’entraînement sportif dépendent de plusieurs facteurs propres à chaque personne. Si vous êtes totalement courbatu après votre cours de Pilates tandis que votre partenaire sportif ne sent absolument aucune douleur, cela ne signifie en rien qu’il a moins bien réalisé ses exercices ! Et toc.

Pour des tablettes de chocolat, rien de tel que des exercices ciblés abdos !
Aussi curieux que cela puisse paraître, c’est faux. Dans la mesure où c’est la graisse qui cache les muscles de la ceinture abdominale, il vaut mieux commencer par tout miser sur des activités sportives calorivores (Bodyattack™, boxing, Sprint™…). Objectif : brûler les graisses ! En complément, une alimentation saine et la pratique d’activités de gainage et du Pilates pour tonifier la zone donneront des résultats probants.

Une question ? N’hésitez pas à questionner nos équipes sportives à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

Cours collectifs à pratiquer, réflexes alimentaires à adopter… pour purifier votre organisme et booster votre forme physique, suivez les conseils du coach Wellness !

Sport et détox

Du sport pour commencer : 5 cours détox à ne pas manquer
Si vous avez levé le pied sur les activités sportives cet hiver, inutile de vous dire qu’il va falloir vous y remettre sérieusement ! Au programme de vos cours détox, un cours de Bodybalance™ représente le concept fitness idéal pour reprendre le sport en salle. Drainant, ce type de discipline contribue à détoxifier l’organisme. La bonne idée : boire un thé vert après la séance. Autres disciplines à pratiquer au moment de la reprise : yoga, Pilates, Pilates Ball, tai-chi. Parfaits pour une reprise en douceur, ces cours pourront ensuite être complétés par la pratique d’une activité de cardio-training (tapis de course, step, Grit™ cardio…) afin de stimuler les poumons. A pratiquer également : des activités de renforcement musculaire (Bodypump™, Bodysculpt, Wellcircuit…) histoire de galber votre silhouette !

7 règles alimentaires à connaître pour détoxifier poumons, foie et reins
Amateurs de sucre blanc, il va falloir revoir vos habitudes ! Le bon réflexe côté douceurs ? Remplacer les sucres raffinés par du miel, du sirop d’agave ou des fruits (bio si possible). Et hop, la barre chocolatée de 16h00 se transforme en pomme, en poire ou en kiwi ! Côté viandes, faites la part belle à la viande blanche, aux œufs ou au poisson et laissez un peu de côté viandes rouges et charcuterie. Pour les légumes (bio, c’est mieux), c’est sans limite, surtout s’ils ont été cuisinés vapeur et assaisonnés à l’huile d’olive (un filet suffit) plutôt qu’au beurre. N’hésitez pas à citronner et/ou épicer pour relever les saveurs !  A savoir : artichaut, radis noir, pissenlit ou asperge possèdent un effet drainant reconnu. Ne vous en privez pas ! Enfin, songez à bien vous hydrater en privilégiant eau plate et thé vert. Exit alcool, café ou sodas…

Et pour aller plus loin
Ce type de cure détox, qui associe sport et alimentation saine, agit à plusieurs niveaux. L’état général s’améliore, atténuant la sensation de fatigue et la nervosité. A noter également : une amélioration du sommeil et de la qualité de la peau. Pour décupler les bienfaits d’un tel programme, intégrez un bain de vapeur (hammam) ou de chaleur sèche (sauna) à votre programme et retrouvez la pleine forme avant l’été !

Besoin d’en savoir plus et de trouver votre programme d’entraînement sur mesure ? N’hésitez pas à solliciter vos coachs sportifs Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

 

Cet exercice de musculation au poids du corps peut être pratiqué par tous à la condition de respecter quelques règles sportives de base. Le point sur les pompes avec votre coach Wellness Sport Club.

musculation et pompes

Les pompes : une alternative au développé-couché
Amateurs de musculation et de cross training, variez donc votre programme d’entraînement avec des pompes et travaillez efficacement pectoraux, triceps et épaules ! Côté méthodo, assurez-vous d’avoir les fesses serrées et le nombril rentré l’intérieur du ventre, signe que vos abdos sont gainés et votre dos protégé. Avis aux débutants, aux pratiquants de Zumba®, yoga ou aquabike et à toutes celles et ceux qui pensent l’exercice trop compliqué pour l’intégrer à leur routine sportive, il existe des variantes accessibles à tous !

Des pompes et leurs variantes pour les débutants
Première solution pour réussir à réaliser vos pompes sans échouer : exécuter l’exercice genoux au sol. Ceci permet de diviser la charge qui repose sur le haut du corps. Malin non ? Une autre piste consiste à surélever vos mains voire exécuter le mouvement debout en appui contre un meuble. Plus les mains seront hautes, plus le poids du corps se fera léger sur les bras. Idéal pour une première approche avant les vraies pompes. Enfin, retenez que plus les mains et les pieds sont écartés, plus le mouvement est facile à réaliser. La bonne idée fitness : vous inscrire à un cours de Bodypump™ histoire de renforcer votre musculature afin de progresser plus rapidement.

Plus d’intensité pour les experts en musculation
Comment rendre les pompes plus difficiles à réaliser ? En surélevant les pieds afin de faire peser plus de poids sur les bras. A tester : le TRX™ qui ajoute en plus du poids une sensation de déséquilibre des plus challengeantes ! Autre piste : les pompes sautées qui consistent à pousser vite sur les bras afin de décoller les mains du sol. Cette variante travaille explosivité et détente musculaire (et honnêtement, c’est un mouvement qui en jette !).

Combien de pompes par séance ?
5, 10, 50, 100 ? Définir le nombre de répétitions idéal relève du bon sens. Inutile de vous lancer dans des séries de 100. D’autant moins si vous cherchez à gagner en masse musculaire. La limite est franchie dès lors que le mouvement n’est plus parfaitement assuré. Si vous vous sentez faiblir, que le dos se creuse, qu’une partie du corps compense, c’est que vous avez atteint le nombre maximal de pompes. Arrêtez-vous juste avant. Si la limite se trouve à 10, faites-en 9.

Le conseil Wellness Sport Club : pour vous initier à la musculation, osez le wellcircuit, le cours de cross training ou les cours de type Bodysculpt ou de Pilates axé sur le gainage. En cas de doute sur un mouvement, n’hésitez pas à faire appel au coach sportif présent sur le plateau de musculation ou sur l’espace fonctionnel. Bon entraînement !

Pour votre entraînement fitness et musculation, rendez-vous chez Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne. Contactez-nous pour une séance d’essai !

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

Le 14 février arrive à grands pas. Pas de temps à perdre pour trouver le cadeau original qui fera plaisir à votre amoureux(se) dingue de fitness ou de musculation ! Les bons plans Wellness Sport Club, c’est par-là !

sport et St Valentin

Pour les sportifs amateurs de technologie dernier cri
Votre Valentin(e) vibre à l’idée d’enregistrer ses performances (musculation, cross training, cycling…) pour mieux progresser ? Faites-lui plaisir à coup sûr avec un bracelet connecté sport (fitness tracker) capable de suivre son rythme cardiaque, de compter ses pas et d’enregistrer ses statistiques directement sur son smartphone. Pratique et high-tech ! Prix : entre 15 et 900 €.

Pour les fitness addicts qui adorent les accessoires pratiques
Connaissez-vous la ceinture de running (flipBelt) ? Futé, cet accessoire innovant rassure les adeptes de musculation, de danse ou de cardio qui préfèrent conserver leurs affaires personnelles près d’eux pendant une séance de sport. En lycra super confortable, la ceinture de running possède de multiples espaces intérieurs utiles pour caser une carte de paiement, un téléphone, un en-cas et autres trousseaux de clés fixés par un crochet. Cet accessoire fitness promet à votre chéri(e) une expérience sportive nouvelle génération car garantie sans frottements ni rebonds pendant les mouvements. Et en plus, son look slim fluo en fait un accessoire de mode plutôt fun ! Prix : entre 30 et 50 €.

Pour lui procurer bien-être et relaxation
Après le plaisir d’un hammam ou d’un sauna à deux chez Wellness Sport Club, offrez à votre moitié le must en matière d’accessoire de relaxation avec un tapis d’acupression. Conçu pour se détendre en profondeur, le tapis d’acupression stimule des points de pression ciblés grâce à plusieurs centaines de petites fleurs à picots qui activent les hormones du bien-être. Bon à savoir : choisissez si possible un tapis équipé de son oreiller pour plus de confort et d’efficacité. Prix : entre 20 et 160 €.

Pour les fans de gym aquatique
Votre amoureuse (eux) pratique l’aquabike ou d’autres cours de type aquagym ? Pensez au peignoir ! Moelleux, épais, en pur coton… un peignoir confortable offre un refuge très agréable après l’effort. Le must : trouver le drap de bain coordonné et offrir le tout avec la paire de chaussures spéciales espace aquatique. Zéro flop garanti !

Pour celles et ceux qui ne dérochent jamais
En congés ou tard le soir, votre moitié ne lâche rien ? Plusieurs solutions muscu friendly s’offrent à vous : lui installer des barres de tractions entre deux murs porteurs, lui offrir des poignées de pompes afin d’intensifier son entraînement maison, investir dans un TRX® ou dans une corde à sauter histoire de dynamiser les vacances. Et pour pimenter le quotidien, pensez à la barre de pole dance. Après quelques cours chez Wellness Sport Club, votre dulcinée promet de vous faire tourner la tête ! Joyeuse Saint-Valentin à tous !

Wellness Sport Club, c’est 9 centres de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne. Contactez-nous pour une séance d’essai !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Vous rougissez à l’idée de vous retrouver avec des auréoles sous les bras ou pire, de laisser un sillage odorant après votre cours de Bodyattack™ ou de boxing ? Spray déodorant, stick ou roll-on, avec ou sans alcool, suivez le guide !

déo sport

Transpiration et sport : quel rapport ?
Si vous détestez transpirer et que vous envisagez la sueur comme un problème gênant, retenez qu’il s’agit avant tout d’un phénomène naturel et carrément utile ! En effet, dès que le corps dépasse une certaine température, la transpiration s’active afin de maintenir l’organisme à 37° C. Localisée notamment au niveau des aisselles, elle peut toutefois devenir embarrassante lorsqu’elle révèle quelques odeurs et autres traces pendant une séance de musculation ou de fitness. Voilà pourquoi miser sur le bon déodorant s’avère important !

Le déodorant classique : la formule en spray
Avec ou sans alcool (peaux sensibles, s’abstenir), le déo en spray fait partie du décor dans les vestiaires des clubs de sport. Si son utilisation peut déranger les sportifs qui se trouvent à proximité immédiate de la vaporisation, le spray pêche par son manque de précision. En clair, on en met un peu partout et pas forcément pile sur la zone concernée. En revanche, il s’avère pratique à transporter quand il adopte un format mini. Facile alors de le glisser dans un sac de sport pour filer vers son cours de Zumba® préféré ! A noter : c’est la formule la plus adaptée à la pilosité des hommes. Pensez à le choisir sans gaz pour le respect de l’environnement.

Le stick et son efficacité spéciale cardio
Pas de temps de séchage et une efficacité redoutable font du stick un de vos meilleurs alliés en matière de lutte contre la transpiration ! Idéal pour affronter un cours de RPM™, une séance d’elliptique ou un step, le stick se transporte facilement en raison de son format réduit. Autre avantage : il ne tâche pas les vêtements. Qu’on se le dise ! Le moins : une formulation qui colle à la peau.

Le roll-on et son effet fraîcheur
Dans la même lignée que le stick déodorant, le roll-on joue quant à lui la carte de la fraîcheur grâce à une émulsion humide déposée à même la peau. Non collante, cette formulation sèche en un clin d’œil. Le roll-on ou déo bille est parfaitement adapté à des sports intenses de type cross-training, Les Mills Grit Cardio™ ou Bodypump™. Le hic : certains déodorants laissent des traces sur les vêtements.

Les 3 conseils futés du coach Wellness
Pour limiter la transpiration, misez sur des vêtements en fibres naturelles. Préférez le coton à des matières synthétiques ou investissez dans des matériaux et des coupes techniques qui favorisent l’évacuation de la sueur. Autre piste : testez le bicarbonate de soude (une pincée à même la peau) pour son action désodorisante. Enfin, pour limiter les odeurs, surveillez votre alimentation juste avant la séance de fitness : évitez la consommation d’alcool, d’ail, d’oignon ou encore de protéines animales en grande quantité.

Amateurs de musculation, de danse, de cardio-training, de sports aquatiques… rendez-vous dans votre centre de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

A l’approche de la Saint-Valentin (14 février), le coach Wellness Sport Club fait le point sur les avantages d’une pratique en couple. Avis aux amoureux !

Faire du sport à 2 - Wellness Sport Club

Fitness et musculation : tout passe par la motivation
Pour obtenir des résultats (santé, performances, minceur…), l’activité sportive exige de la régularité. Le bon rythme ? Deux à trois séances au minimum à caser chaque semaine dans votre agenda. Comme il n’est pas toujours facile de trouver en soi la motivation pour se rendre à la salle de sport, si votre amoureux(se) vous y attend, c’est mieux ! Allez allez, on se booste et on mise sur les bonnes résolutions à deux !

Danser, se muscler, mincir… on partage un objectif et des loisirs !
Les couples qui adhèrent au même club de sport le reconnaissent : pratiquer ensemble des cours collectifs (Zumba®, Bodypump™, RPM™) ou s’entraîner en mode bootcamp et s’encourager mutuellement permet de sortir du quotidien et de partager des loisirs supplémentaires. Et lorsque les partenaires visent un objectif commun, c’est encore mieux car l’autre agit comme un moteur. Le plus : pas de sentiment de culpabilité à l’idée de filer direct du bureau vers le club de sport en soirée puisque chéri(e) nous y attend !

Le corps et l’esprit en phase
C’est reconnu, la pratique d’une activité sportive (cardio, musculation, stretching…) améliore la condition physique et psychologique. Résultat : on peut espérer vivre plus longtemps et en meilleure santé grâce au sport. Plus énergique qu’une personne sédentaire, on bénéficie aussi d’un poids plus stable et d’un moral d’acier. Dans ces conditions, il semble légitime d’attendre de son compagnon qu’il se mette dans les mêmes dispositions. Objectif : rester soudé et en phase. Bonne fête les amoureux !

Rendez-vous dans votre centre de remise en forme pour en profiter à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

Hurler au téléphone sur le plateau de musculation ou débarquer dans le sauna sans passer par la case douche incarnent quelques exemples de fitness faux pas. Si vous pensez que cela n’arrive qu’aux autres, lisez ce qui suit !

Wellness Sport Club

Du tact sur le plateau de musculation
Adeptes de renforcement musculaire, nombreuses sont les occasions de commettre des impairs sur le plateau de musculation. Fraîchement débarqué parmi les appareils, vous commencez par un peu de relationnel afin de renforcer votre capital sympathie. Pour ne pas vous faire black lister au bout de quelques séances, évitez d’importuner le sportif en plein effort. Rien de plus désagréable en effet que de devoir répondre à des questions tandis que l’on exécute une série de squats ultra-chargés ! Un simple bonjour suffira alors, quitte à revenir une fois l’exercice terminé.

Ne jouez pas les boulets avec les charges !
Deux kettlebells de 3 kg, une barre olympique, deux jeux d’haltères de 5 et 10 kg… vous voilà paré pour une super séance de cross training ! Stop ! Avant d’amasser du matériel autour de son tapis, on n’oublie pas que l’on se trouve dans un club de sport avec… d’autres sportifs qui ont peut-être eux aussi envie de profiter du matériel. Le bon réflexe : se limiter au strict minimum afin de ne pas priver son prochain. Et bien entendu, on n’oublie pas de ranger ses poids après utilisation ! Non mais.

Bien se déplacer et se positionner dans la salle de sport : tout un art ?
Il y a celles et ceux qui se postent devant les rangements pour les haltères afin de réaliser leurs exercices tandis que d’autre se collent aux sportifs dont l’entraînement nécessite des mouvements de grande amplitude. Autre fitness faux pas répandu : le sportif qui monopolise les miroirs, empêchant les autres de s’en servir. Agaçant non ?

Sur les appareils, on optimise le timing !
Quoi de plus irritant que de devoir attendre un appareil de musculation tandis que son utilisateur discute, répond à des sms ou attend simplement que le temps passe ? Pour ne pas jouer le lourd à votre tour, tournez donc ! En passant d’appareil en appareil en mode circuit, vous évitez de squatter inutilement le banc à lombaires, les barres de traction et la presse à quadriceps et votre cardio vous dit merci lui aussi ! Le pire : s’accaparer une machine en y déposant ses effets personnels et aller s’entraîner sur une autre. Comportement à fuir !

Et l’hygiène dans tout ça ?
Sentez-vous que nous abordons là un sujet crucial ? S’il convient de se doucher après son travail (et donc avant le sport), il est de bon ton de réitérer l’opération après son cours collectif (Zumba®, Bodypump™, RPM™…), sa séance de cardio-training ou de musculation. Évidemment, on prévoit une tenue dédiée propre et on pense bien à essuyer les traces de sueur laissées sur les elliptiques et autres vélos de l’espace cardio. Comme évoqué en début d’article, sauna, hammam ou jacuzzi doivent être précédés d’une douche. A noter : le sauna exige l’utilisation d’une serviette en guise d’assise. Alors, quel est votre score ? 0, 1, 2, 3 ou plus de fitness faux pas commis au sein de votre centre de remise en forme ?

Pour pratiquer les activités sportives évoquées dans cet article, rendez-vous dans votre club de sport Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne, contactez l’accueil de votre club pour en savoir plus !

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

Redoutable pour affûter le bas du corps, cet exercice de musculation polyarticulaire fait de plus en plus d’émules. Faut-il oui ou non intégrer des squats à votre entraînement ? L’avis du coach, c’est maintenant !

Squat : la définition
Debout, pieds parallèles et écartés selon la largeur des épaules, vous fléchissez les genoux en prenant appui sur les talons tandis que votre dos reste droit et vos abdos gainés. Fessiers et poitrine sont quant à eux sortis. Objectif : descendre le plus bas possible en inspirant avant de remonter en soufflant. Si le squat fait partie des exercices traditionnels de musculation, il est aussi utilisé en cours collectifs (Bodypump™, cross training…) en raison de son efficacité redoutable.

Quels muscles cible-t-on avec un squat ?
Comme il s’agit d’un mouvement polyarticulaire, le squat cible plusieurs muscles en un seul exercice. Quadriceps, fessiers, adducteurs mais aussi ischio-jambiers ou encore lombaires et abdominaux travaillent alors de concert. Pas mal comme combinaison pour un seul mouvement ! A noter : ce sont les quadriceps et les fessiers qui subissent la plus forte stimulation lors du squat.

Les 6 bienfaits du squat
Au-delà du renforcement des cuisses et de l’effet fesses rebondies, inclure des squats à votre entraînement de musculation vous garantit une action gainante. Idéal pour améliorer la posture et par là-même pour réduire le risque de blessure ! En bonus : une meilleure digestion et une respiration de meilleure qualité. Côté musculature, le squat fait partie des exercices les plus efficaces pour développer le bas du corps. Résultat : outre l’effet gable, il contribue à augmenter le métabolisme de base responsable du nombre de calories brûlées même au repos. Si vous cherchez à perdre du poids, foncez !

A savoir avant de vous lancer
Vous n’avez jamais réalisé de squats ? Ne vous lancez pas tout seul ! Le bon réflexe : faire appel au coach sportif de votre salle de fitness Wellness afin de visualiser le mouvement à réaliser. D’ailleurs, pensez à commencer sans charge afin d’acquérir la bonne gestuelle. Autre possibilité : tester un cours de type Bodypump™, cross training ou Grit Plyo™ afin de bénéficier de l’effet de groupe.

Retrouvez les conseils de votre équipe sportive dans votre centre de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.

Exercices de renforcement musculaire, gainage, étirements ciblés et postures spécifiques peuvent vous aider à lutter contre les lombalgies. Pour découvrir les antidotes du coach contre le mal de dos, lisez ce qui suit !

Stretching fitness

Le manque d’exercice physique responsable des lombalgies à 50 % !
Outre les mauvaises postures, le stress, les problèmes de poids… Plus de 50 % des douleurs dorsales seraient liées à l’absence d’exercice physique. Voilà une excellente raison pour vous remettre au sport. Parmi les disciplines indiquées, notez que les exercices de renforcement musculaire ciblé (ex : exercices sur banc à lombaires, Pilates) et le mouvement quotidien incarnent des valeurs sûres. En complément, les exercices de gainage (planche face au sol, sur le dos) et les étirements (cours de stretching) contribuent à prévenir ou à lutter contre les lombalgies. La bonne nouvelle fitness ? Votre club de sport Wellness a développé un concept spécialement conçu pour vous préserver du mal du siècle. Il s’agit du Pilates Ball, un cours combinant mouvements de Pilates et exercices sur Swiss ball (ballon fitness). Redoutable ! En complément, nous vous conseillons d’adopter un cours de yoga anti-stress afin d’apprendre à contrôler votre respiration et à vous débarrasser de vos tensions musculaires.

Au quotidien et durant vos séances de sport : attention à votre posture !
Les amateurs de musculation le savent : porter une charge lourde nécessite quelques précautions pour éviter le tour de reins. En premier lieu, le dos doit rester droit et surtout ne jamais s’arrondir. Ce sont les jambes qui, en se fléchissant, vont permettre le port du poids. Pendant le mouvement, la ceinture abdominale doit être contractée afin de protéger le dos. On inspire en descente, on souffle durant l’effort et le tour est joué. Si le déroulé peut sembler technique, avec un peu de pratique, la gestuelle se fait fluide, naturelle. Et votre dos vous dit merci !

Quelques bonnes pratiques
Attention à l’excès de poids qui entraîne des contraintes importantes au niveau du dos. Pour ne pas laisser les kilos superflus s’installer, adoptez des cours de fitness calorivores de type RPM™, Sprint™, aquabike… Veillez en outre à adopter une bonne position au bureau et en voiture et… n’oubliez pas de changer votre matelas tous les 8 ans ! Pratiquant de sports avec impacts, soyez vigilant quant à la qualité de vos baskets. Ce sont elles en effet qui vont préserver votre dos des éventuels traumatismes. Enfin, ne zappez jamais l’échauffement avant de vous lancer dans une activité sportive. En cas de doute sur la réalisation d’un mouvement, consultez l’équipe sportive de votre centre de remise en forme Wellness !

Wellness Sport Club vous propose plus de 150 cours collectifs chaque semaine à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne, contactez l’accueil de votre club pour en savoir plus !

Crédit photo : Istock – Textes : Skom.

Biking, cycling ou encore spinning… les termes qui désignent les cours de vélo en salle sont aussi nombreux que les atouts de la discipline. Le point de vue du coach spécialiste de RPM™ et de Sprint™, c’est maintenant !

Cycling

Bike : les plus du vélo indoor en hiver
En janvier, la baisse des températures ne rend pas les routes très engageantes. Entre le froid, la pluie et le risque de verglas, faire du vélo en extérieur rebute la majorité des cyclistes. La solution ? Filer  de ce pas dans le studio de bike de votre club de sport Wellness et enfourcher un vélo de RPM™ ! Entre la température idéale, les vélos anti-chute équipés de pédales à la résistance réglable et l’effet de groupe, vous mettez toutes les chances de votre côté pour brûler les graisses accumulées fin décembre !

Pourquoi vous allez adorer le cycling ?
Dès le début du cours (RPM™, Sprint™), le ton est donné. Playlist de folie, coach survolté et stroboscope vous plongent dans une ambiance des plus radicales. Le plus ? L’effet de groupe qui motive à fond et invite à dépasser ses limites. Le cours démarre, embarquant le peloton sur des cadences qui vont crescendo. Dopé par le côté show de la séance, vous ne voyez pas le temps passer tandis que les calories s’envolent le long des côtes, bosses et autres cols de montagne. Grisant !

Les effets du vélo en salle sur le corps
Qu’il s’agisse du RPM™ ou du Sprint™, les effets du vélo indoor portent sur l’endurance. Mis à rude épreuve, le bloc cardio-vasculaire en ressent les bénéfices rapidement. Côté minceur, les cours de bike constituent une aide précieuse grâce à leur action calorivore. Enfin, c’est tout le bas du corps qui s’active lors d’une séance (fesses, cuisses, mollets). Le résultat : un corps qui s’affine, se raffermit et se galbe.

Les équipement de bike à prévoir
Attention, chaque cours de RPM™ et de Bike™ étant intense, n’oubliez jamais votre grande bouteille d’eau ! En prime, une serviette éponge vous permettra d’éponger votre front durant les sprints et autres ascensions.

Où pratiquer le cycling ?
BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne, chaque club de sport Wellness propose de très nombreux cours de Sprint™ et de RPM™ chaque semaine. Consultez le planning activités fitness pour en savoir plus !

Crédit photo : Wellness Sport Club – Textes : Skom.

Quels cours de fitness choisir (CX Worx™, aquabike, Zumba®…), quels exercices de musculation pratiquer ? Le point spécial ventre plat de votre coach Wellness Sport Club, c’est maintenant !

Musculation et ventre plat

Comment faire pour obtenir un ventre plat et des abdos sculptés ?
Qu’il s’agisse d’une bouée naissante, de poignées d’amour généreuses ou d’une bedaine déjà prononcée, le b.a.-ba reste le même : commencez par checker votre hygiène alimentaire. Cette condition sine qua non remplie, vous pourrez vous lancer dans un programme fitness spécial ventre plat. Si vous avez des idées préconçues au sujet de l’entraînement sportif à adopter, lisez ce qui suit, vous risqués d’être surpris !

Quel type d’exercices fitness pratiquer pour affûter vos abdos ?
Si vous comptiez tout miser sur les relevés de buste, le gainage et autres exercices ultra-ciblés pour perdre du ventre, revoyez donc votre copie ! En effet, ce n’est pas sur cette base que vous obtiendrez des résultats probants. S’ils renforcent la sangle abdominale, ces mouvements manquent de l’intensité capable d’activer le métabolisme et la perte de graisse. Le bon réflexe ? Privilégier les basiques de musculation brûleurs de calories et les cours de fitness énergivores.

13 exercices de musculation et cours de fitness à retenir
Pour perdre du ventre dans le cadre d’un entraînement de musculation solo, ajoutez donc tractions, burpees, fentes, squats et sessions de corde à sauter à votre programme !  Côté cours collectifs, une bonne séance de Bodypump™, de Bodysculpt, de cross training ou encore de RPM™, step ou Grit™ garantissent un effet minceur grâce à la combinaison renforcement musculaire/effort cardio. Enfin, pour renforcer la sangle abdominale et pour remodeler votre taille en agissant sur les transverses, rien de tel qu’un cours de CAF ou de CX Worx™.

A noter au sujet des exercices ciblés abdos : seul un travail sur les transverses agit sur le tour de taille car ces derniers retiennent les viscères en les plaquant à l’intérieur du ventre pour un effet ventre plat. En résumé, retenez que c’est en privilégiant les exercices sur les groupes musculaires les plus importants (fessiers, quadriceps…) associés à un effort cardio et à une action sur les transverses que vous obtiendrez l’effet escompté !

Pour bénéficier d’un encadrement sportif professionnel, rendez-vous dans votre club de sport Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Wellness Sport Club – Textes : Skom.

Fitness, danse ou sport de combat : 1 Français sur 3* déclare avoir pratiqué une de ces activités sportives au cours des 12 derniers mois. Âge, motivation, discipline… figurez-vous dans la tendance ?

Wellness Sport Club Cardio

Sport : 35 % des Français pratiquent !
En 2017, 1 Français sur 3 déclare avoir pratiqué une activité de fitness (Bodypump™, Bodybalance™, RPM™…), de danse ou de sport de combat sur l’année écoulée. Au total, ce chiffre représente près de 20 millions de pratiquants répartis dans les salles de sport. Pas mal ! Côté profil, 63 % des adeptes d’activités telles que Zumba®, Grit™ ou musculation sont âgés de moins de 45 ans et… constitués de femmes à hauteur de 64 %. Leur credo : le fitness en salle et la musculation pour près de 13 millions de personnes !

Tous au club de sport et… pas seulement !
Entre les séances à domicile, sur le lieu de travail ou en extérieur, 20 % des pratiquants de fitness combinent la salle de gym avec d’autres cadres d’entraînement. Le club de sport reste néanmoins le lieu de prédilection avec 58 % des sportifs qui s’y retrouvent. Ce qui les motive à ne jamais rater leur cours d’aquabike ou de cross-training ? En premier lieu, les fitness addicts interrogés citent la santé (96 %). Viennent ensuite les notions de plaisir (87 %) et l’apparence physique (86 %). Il est vrai que galbe et minceur sont rarement le fruit de soirées passées devant un écran de télévision…

Le fitness, source de bien-être !
Les notions de bien-être et de relaxation sont citées par 82 % des sondés. Profitons-en pour vous rappeler que chaque centre de remise en forme Wellness est équipé d’un hammam et d’un sauna. Enfin, 81 % des sportifs interrogés déclarent pratiquer pour passer un bon moment et s’amuser. Fitness fiesta, quand tu nous tiens !

Et vous, comment pratiquez-vous ? N’hésitez pas à partager votre expérience sur la page Facebook de votre club de sport !

Pour découvrir plus de 160 cours collectifs chaque semaine, rendez-vous dans votre club de sport Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

 *Selon les résultats de l’enquête réalisée par Ipsos pour l’UNION sport & cycle.

Vous partez à la montagne cet hiver ? Pour travailler cardio et renforcement musculaire, rien de tel qu’une bonne séance de ski fitness. Présentation de la discipline avec le coach Wellness Sport Club.

Ski fitness : de quoi s’agit-il ?
A la fraîche ou en fin de journée, le ski fitness vous embarque sur les pistes endormies. Objectif : remonter les pentes enneigées par palier tout en observant des pauses afin de s’étirer (stretching) et de réaliser des exercices complémentaires. Tout comme un Grit™ Plyo, un step ou un Bodypump™, cette variante du ski de randonnée combine travail cardio-vasculaire et renforcement musculaire avec une belle intensité. On souffle, on souffre, ça brûle les cuisses et… ça fait un bien fou !

Wellness Sport Club step

Quand pratiquer ?
Le ski fitness exige des pistes vides de toute fréquentation pour des raisons évidentes de sécurité. Le top ? Sortir tôt le matin tandis que la station dort encore et s’offrir ainsi un échauffement des plus efficaces en prévision de la journée de ski. Autre possibilité, la sortie de fin de journée. Alors que les remontées mécaniques ferment une à une, vous chaussez vos skis de rando et partez à l’ascension des pistes désertes sous les étoiles. La bonne idée : pratiquer en groupe et sous l’autorité d’un moniteur agréé.

Pourquoi on aime ?
Grâce à son action qui combine travail sur l’endurance et renforcement musculaire, le ski fitness possède une action résolument décrassante. Idéal pour perdre les rondeurs superflues acquises au moment des fêtes ! L’activité étant désormais relativement répandue, elle fait l’objet d’un encadrement professionnel dans les grandes stations et se pratique sur des pistes aménagées. Autre atout : le ski fitness permet de se réoxygéner un maximum tout en renouant avec dame nature. Fermez les yeux et imaginez-vous en train de gravir une piste enneigée, dans le silence et au milieu des sapins. Oh que ça fait du bien !

A pratiquer en complément : des exercices de musculation au poids du corps (squats, fentes) ainsi que des exercices de gainage (planche, chaise). A votre retour : pensez aux cours de CAF, CX Worx™, RPM™, Sprint™, aquabike… afin de prolonger les effets du ski sur le bas du corps !

Plus d’infos auprès de l’accueil de votre salle de sport à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia et Melbourne – Textes : Skom.

Vous voilà en janvier, la tête pleine de projets et de bonnes résolutions fitness. Les astuces Wellness Sport Club pour éviter de flancher dès la fin du mois, c’est maintenant !

Boxing Wellness Sport Club

Faire du sport, mincir, essayer le yoga ou la pole dance…
Se remettre au sport, progresser en endurance, développer ses muscles ou perdre du poids… On a tous en tête un objectif de début d’année. Ultra motivés au 1er janvier, on finit toujours par perdre le rythme avant le printemps. Comment échapper à ce scénario de répétition ? On vous donne 5 clés pour réussir.

Conseil n°1 : prenez du plaisir !
C’est du bon sens mais… tout le monde n’a pas ce réflexe. Pour vous assurer une motivation au long cours, choisissez une activité qui vous convienne. En effet, ce n’est pas en traînant des pieds pour vous rendre à la salle de sport que vous conserverez le bon rythme de 2 à 3 séances par semaine. Vous êtes du genre punchy ? Oubliez le slow sport, misez tout sur le RPM™, le Bodypump™, le boxing ou le Bodyattack™. Accro au dancefloor ? Filez donc en salle de cours collectifs pour une séance de Zumba® ou de LIA. Et si vous faites plutôt partie des indécis, testez plusieurs activités fitness avant de trouver la vôtre ! De toute façon, chez Wellness Sport Club, plus de 150 cours collectifs s’offrent à vous chaque semaine, vous n’avez plus d’excuses !

Conseil n°2 : ne vous mettez pas la pression
Si vous commencez tout juste la musculation, ne visez pas la silhouette de youtubeuse fitness ou le physique de culturiste pour le printemps. Soyez réaliste ! Objectif : vous fixer des buts ni trop difficiles, ni trop aisés à atteindre. Juste assez à vrai dire pour vous challenger sans pour autant vous faire baisser les bras dès le départ. La bonne méthodo pour réussir consiste à vous concocter un programme avec des étapes-clés à respecter. Mixez sport et hygiène alimentaire pour mettre toutes les chances de votre côté. Et pourquoi pas, proposez à un ami de vous accompagner afin de vous motiver l’un l’autre !

Conseil n°3 : pensez au coach sportif !
Vous faites partie de ceux qui invoquent systématiquement l’excuse du temps qui manque ? Pensez à la formule coaching. En vous fixant des rendez-vous, le coach vous aide à trouver la force qui est en vous pour être présent à la séance de remise en forme. Ben oui, être attendu, ça change tout ! Autres avantages du coaching personnel : le bilan de départ afin de savoir où vous en êtes et ce que vous pouvez viser ainsi que la mise en place d’un programme d’entraînement ciblé. Renseignements auprès de l’accueil de votre club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Agence Melbourne – Textes : Skom.

 

Qui dit période de fêtes dit gourmandises et abus en tous genres. Chocolat, foie gras, champagne… Quel appareil fitness choisir pour dépenser vos calories en trop ? Votre coach Wellness Sport Club vous dévoile les bienfaits d’une des machines les plus complètes au monde : le rameur.

rameur_wellnesssportclub

Brûlez plus de 600 calories à l’heure avec le rameur !
C’est sur l’espace cardio de votre centre de remise en forme Wellness que se trouvent les rameurs. Disposés près des vélos, des tapis de course et des elliptiques, ces machines infernales font figure de championnes toutes catégories. Leurs points forts ? Des performances inégalées, tant au niveau de la stimulation musculaire, de l’énergie consommée que du travail sur l’endurance.

Stimulez 80 % de votre musculature !
Particulièrement énergivore, une séance de rameur permet de consommer 600 calories à l’heure. Comment ? Tout simplement en mobilisant pas moins de 80 % des muscles, haut, bas et centre du corps compris, le tout, associé à un effort cardio-vasculaire des plus intenses. Et vous le savez bien : effort cardio + renforcement musculaire = action minceur. Les résultats à attendre d’une pratique régulière ? Plus de souffle, une silhouette tonifiée et affinée, une condition physique au top.

Le rameur : pour qui et comment ?
L’avantage, avec le rameur, c’est qu’il s’adresse à tous car il est dépourvu d’impacts. Doux pour les articulations, il peut même être exploité par les personnes en surpoids ou en rééducation. Généralement utilisé dans le cadre d’un échauffement avant une séance de musculation ou de fitness (danse, renforcement musculaire, aquagym…), il peut aussi faire l’objet d’une utilisation dans la durée, généralement dans le cadre d’un programme minceur.

Côté technique, le mouvement doit faire l’objet d’une démonstration initiale car la coordination haut/bas du corps n’est pas intuitive. N’hésitez pas à demander une initiation express au coach présent sur l’espace cardio-training de votre salle de sport Wellness !

Testez le rameur dans votre club de sport Wellness à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

 

Les sportifs le savent, en matière de tendinite, mieux vaut prévenir que guérir. Mais encore faut-il savoir comment. Carie, hydratation insuffisante, baskets inadaptées… Les causes d’une tendinite sont nombreuses et parfois inattendues. Le point avec votre coach Wellness Sport Club.

Tendinite

Tendinite : de quoi s’agit-il ?
Tiraillements, sensation de brûlure, on a tous senti un jour ou l’autre cette sensation bien spécifique. Douloureuse, la tendinite peut toucher l’épaule, le bras, le genou ou encore le talon. Cette inflammation débute en général par une sensation de gène qui s’intensifie parfois jusqu’à devenir intolérable et nécessiter l’arrêt de l’activité pour une mise au repos sur des semaines ou des mois. Pour éviter une telle situation et vous retrouver privé de votre cours de pole dance, de Grit™ ou de Bodypump™, le b.a.-ba consiste à connaître les causes de la tendinite. On en dénombre trois types : alimentaires, mécaniques ou infectieuses.

Boire suffisamment et s’alimenter de manière adaptée
Avant, pendant et après le sport (cours de fitness, musculation, cardio-training), l’hydratation fait partie des points à surveiller. Important : buvez avant même d’en ressentir le besoin. Ceci pour permettre aux articulations de conserver leur souplesse et aux tendons de se purger des éventuels cristaux d’acide urique dont la production est liée à la pratique d’une activité physique et potentiellement responsable de l’inflammation des tendons. Côté alimentation, boycottez le sucre et privilégiez les aliments alcanisants (légumes, fruits). Attention toutefois aux légumes suivants dont certains composants peuvent favoriser la pathologie : asperge, artichaut, choux de Bruxelles, cresson, rhubarbe, tomates et oignons.

Veiller à sa posture et à ses équipement sportifs
Une position inadaptée peut entraîner une tendinite. Pour y échapper, pensez à contrôler votre posture en vous regardant dans le miroir ou en faisant valider vos mouvements de musculation par un coach. Autre piste : vérifiez l’état de votre paire de baskets qui doit maintenir parfaitement vos pieds afin d’éviter toute répercussion posturale. Manque de préparation et effort violent font également partie des causes potentielles. Ne zappez jamais l’échauffement (10 à 15 mn) et entraînez-vous progressivement.

Surveiller… ses dents !
Les caries peuvent être la cause de bien des maux, tendinites comprises. En effet, toute infection favorise l’apparition de réactions inflammatoires, notamment au niveau des tendons. Le bon réflexe ? Allez donc chez le dentiste tous les six mois afin de vous assurer que votre bouche se porte bien. Attention par ailleurs à certains antibiotiques dont l’action fragilise le tendons, à l’instar des préparations anti-histaminiques utilisées pour combattre les allergies. Dans tous les cas, faites preuve de bon sens et écoutez votre instinct. Si vous ressentez une douleur quelconque, faites une pause et consultez un médecin en cas de récidive !

Retrouvez les centres de remise en forme Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Peggy Corsant – Textes : Skom.

Amateurs de fitness et de musculation, connaissez-vous votre morphotype ? Ectomorphe, endomorphe ou mésomorphe, découvrez les meilleurs conseils de votre club de sport Wellness pour vous entraîner en fonction de votre profil !

Wellness Sport Club Morphologie

Ectomorphe, endomorphe ou mésomorphe : pourquoi ça compte ?
Détecter à quel morphotype on appartient permet de suivre un programme d’entraînement fitness ou musculation adapté à sa morphologie. A la clé, des résultats plus rapides, que ce soit en prise de masse, en galbe ou en perte de poids. Vous avez sans doute déjà remarqué les inégalités dont nous sommes victimes. L’un dévore sans prendre un gramme, l’autre dessine ses muscles en deux temps trois mouvements tandis que vous pédalez dans la choucroute pour perdre votre petit ventre et développer vos pectoraux. Cet article va vous aider à comprendre pourquoi et comment rectifier le tir.

Ectomorphe : une ossature fine et longue, un corps gracieux, souple et mince
Plutôt grand et sec, l’ectomorphe possède des articulations fines. Mince de nature, il peine à prendre du poids ou du muscle en raison d’un métabolisme très rapide. Le bon programme en salle de sport ? Des entraînements en full body intenses et courts. Cross training, circuit de musculation sur le plateau ou Grit™ s’adaptent bien à ce type de profil. Attention à ne pas pratiquer trop de cardio qui entraînerait une fonte non souhaitable.

Endomorphe : petite taille et membres courts donnent une allure trapue
Ce profil possède un métabolisme lent qui entraîne une facilité à prendre du poids. Même en mangeant équilibré, l’endomorphe produit du gras. Son poids faible ? Le ventre et les jambes. D’où la nécessité de prévoir un entraînement ciblé. Le bon combo : des séries longues et des charges à faire évoluer dans le temps. En complément, un travail cardio-vasculaire s’impose afin de brûler un maximum de calories. Du côté des activités, Bodypump™, Sprint™, Grit Cardio™, Boxing ou musculation en circuit training font des miracles.

Mésomorphe : un corps large, des épaules carrées, un large buste et un bassin étroit
Quelle chanceux ce mésomorphe ! Idéalement conçu pour la pratique de la musculation, ce profil rencontre peu de problèmes de poids et développe facilement son capital. Naturellement musclé, le mésomorphe s’entraîne fort sans fatigue et vient facilement à bout de sa masse graisseuse. Voilà pourquoi, quoiqu’il fasse, du Pilates au Bodysculpt en passant par l’aquabike ou la musculation pure,  les effets se font sentir rapidement. Seul point noir : un manque de souplesse qui peut être corrigé par la pratique du yoga, du tai-chi ou du Bodybalance

A noter : il est possible d’appartenir à deux morphotypes. A vous de trouver le bon équilibre et le bon entraînement pour tirer parti de ce que la nature vous a donné !

Pour un programme personnalisé, rendez-vous dans votre centre de remise en forme premium Wellness Sport Club à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Jean Loup – Textes : Skom.

Parmi les petits désagréments de la saison hivernale, le nez qui coule et la gorge qui grattent arrivent en tête. Est-ce une raison pour ne pas vous rendre dans votre salle de fitness ? Le point avec votre coach Wellness Sport Club.

Wellness Sport Club Rhume

L’activité physique, alliée de notre santé
C’est un fait, le sport quel qu’il soit (cours collectifs fitness, musculation, cardio-training…) préserve votre capital santé et vous aide à lutter contre les maladies et autres rhumes en boostant votre système immunitaire. Et pourtant… En cas de fatigue intense, de coup de froid, d’épidémie, il arrive que votre corps flanche. Devez-vous pour autant faire l’impasse sur le cours de Zumba® qui va bien ou sur la séance de Bodybalance™ du moment ? Tout dépend des symptômes !

La séance de fitness qui remet sur pieds
En décuplant les défenses immunitaires de votre organisme, la pratique d’une activité sportive (Pilates, yoga, stretching…) peut favoriser votre guérison. Attention toutefois, ceci est valable uniquement en cas de petit rhume sans fièvre. La condition sine qua non ? Vous sentir capable de vous adonner à un effort modéré. Renoncez pour cette fois à vos cours de fitness les plus intenses et reportez-vous plutôt sur des activités sportives plus soft, surtout si vous vous sentez raplapla ou essoufflé. Le bon réflexe : lavez-vous les mains après vous être mouché afin d’éviter de contaminer les autres adhérents du club de sport et pensez à nettoyer les appareils après utilisation.

Pas de salle de sport si…
Soyez vigilant si vous frissonnez, que vous vous sentez courbatu ou extrêmement fatigué, que vous avez de la fièvre. Dans ce cas, observez un repos total. Avoir de la température signifie en effet qu’une infection (ici, vraisemblablement virale) se développe. Une activité physique soutenue dans ces conditions pourrait, en déshydratant le corps, amplifier la dissémination du virus dans l’organisme et retarder la guérison. En cas de grippe, restez au chaud, buvez du bouillon et… lisez le blog de votre club de sport préféré !

Wellness Sport Club vous propose plus de 150 cours collectifs chaque semaine à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne, contactez l’accueil de votre club pour en savoir plus !

Crédit photo : Jean Loup – Textes : Skom.

Vous redoutez les tentations liées aux repas généreux de Noël et du jour de l’An ? Pour éviter que tous vos efforts fitness ne soient balayés en un clin d’œil, découvrez les conseils anti-poids de votre coach Wellness Sport Club !

Fitness minceur

La stratégie du coach doit s’appliquer dès l’entrée
Fruits de mer ou foie gras, si votre cœur de sportif balance, nous avons la solution ! Jetez votre dévolu sur les fruits de mer. Moins caloriques, ils s’avèrent intéressants au plan nutritionnel et ça, c’est un vrai plus pour votre corps de champion ! Attention cependant aux accompagnements (mayonnaise, beurre) qui risquent fort de faire grimper le nombre de calories. La bonne idée : remplacer le gras par du jus de citron qui, en plus de vous titiller les papilles, vous apportera de la vitamine C. Côté poisson, remplacez le sempiternel saumon fumé par de la truite. Moins grasse et moins calorique, elle n’en est pas moins savoureuse.

La dinde fait-elle grossir ?
La volaille est une viande blanche moins calorique que la viande rouge. A ce titre, vous pouvez consommer dinde, pintade ou chapon sans crainte. Le danger pour votre silhouette réside plutôt dans la sauce et… dans la peau du volatile qui stocke toute la graisse. A ne jamais déguster donc ! Le bon réflexe : accommoder votre viande de légumes verts afin de consommer des fibres et ne pas tout miser sur les marrons qui risquent de peser sur votre séance de remise en forme !

Un dessert minceur, ça existe ?
En cette période, le dessert star reste la bûche de Noël. Si la version pâtissière garnie de crème au beurre doit vous faire fuir illico, la bûche glacée version sorbet vous est autorisée. Quant aux incontournables chocolats, dégustez-les noirs pour limiter le nombre de calories et évitez les fourrages et autres spécialités compliquées.

Petite détox pour terminer
Ce n’est pas parce que la période est à la fête que vous devez faire l’impasse sur votre séance de sport. Si vous êtes en ville, rendez-vous dans votre Wellness Sport Club pour votre cours de Zumba®, d’aquabike ou de musculation préféré. Si vous êtes loin, consultez les articles du blog consacrés aux programmes de remise en forme à suivre durant les vacances. Enfin, prévoyez une diète façon détox dans les 48 heures qui suivent les repas de fête. Au programme : bouillons, potages, poissons grillés et un maximum de tisanes dépuratives (fenouil notamment). Le tip tasty : usez et abusez des épices !

Wellness Sport Club, c’est 9 centres de remise en forme premium à BesançonClermont-FerrandGrenobleLyon Confluence 2e, Lyon Gambetta 7eLyon Vendôme 3eMarseille 8eTassin la Demi-LuneVilleurbanne.

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.