Ras-le-bol des capitons localisés sur les cuisses et sur les fesses ? Dites adieu à la peau d’orange et perdez du poids avec l’aquabiking, véritable discipline minceur !

aquabiking_wellnesssportclub

L’activité aquatique minceur préférée des femmes

Direction la piscine de votre centre de remise en forme Wellness (Besançon, Lyon Gambetta & Vendôme, Marseille, Tassin, Villeurbanne) pour un cours de vélo dans l’eau ! Drainant, tonifiant, calorivore… l’aquabike recèle bon nombre de vertus qui en font la discipline fitness favorite des femmes. Présentation d’une séance et de ses bienfaits pour vous affûter avant l’été !

Drainage et tonification au rendez-vous !
Ciblé sur le bas du corps (jambes, cuisses, fesses, ceinture abdominale), l’aquabiking agit comme un drainage. Ce phénomène est logiquement dû à la résistance de l’eau sur les tissus en mouvement qui s’apparente à un massage continuel. Résultat : les jambes se font plus légères et la peau se raffermit tandis que le corps évacue toxines et graisses tout en se galbant. Malin ! En prime, ajoutez une dépense énergétique comprise entre 300 et 500 calories histoire d’affiner votre silhouette avant la plage. Mixez le tout avec une playlist fun, un coach des plus toniques et… amusez-vous !

Aquabike : ce qu’il faut savoir

Côté tenue, optez de préférence pour un maillot de bain une pièce confortable et pensez à vous munir d’une paire de chaussons d’aquabike (en vente à l’accueil de votre club de sport) et d’un drap de bain pour la sortie. A noter : la résistance des pédales du vélo aquatique étant personnalisable, vous êtes assuré de suivre le cours quoiqu’il arrive. Les plus : une séance d’aquabiking préserve les articulations et ne nécessite pas de savoir nager.

Autres cours de fitness aquatiques à tester dans votre salle de remise en forme Wellness* : aquagym, Aquadynamic™, Aquawork™…

* Selon le planning des cours collectifs de votre club.

Club de Besançon / Club de Lyon Gambetta 7e / Club de Lyon Vendôme 3e / Club de Marseille 8e / Club de Tassin la Demi-Lune / Club de Villeurbanne.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.